Funérailles de Margaret Thatcher. « La fin est inscrite dans le commencement » : Monseigneur Richard Chartres de Londres.

Share Button

Cérémonie de départ de la Baronne Thatcher simple, mais protocolaire à l’image de Mme Thatcher qui a voulu une cérémonie d’affliction et de tristesse, empreinte de spiritualité qui s’interroge sur le sens de la vie en société et de l’exercice du pouvoir, vues par un dirigeant, aux prises avec le souci de « Bien Faire ». C’est la question de la conscience d’un Dirigeant.

Alors, conformément aux voeux de la Baronne, ceci n’était pas une cérémonie de commémoration où la Politique aurait pris le dessus, mais un simple Adieu. Disons plutôt un Aurevoir, même si la Baronne a choisi l’incinération, à la façon Indienne. L’âme vit au-delà du corps ; l’esprit s’envole du corps qui seul est mortel. Je dois avouer que l’incinération me dépasse, personnellement. Il y a comme une double dimension sacrificielle qui me trouble beaucoup.

 Cérémonie non politique, mais militaire et religieuse. Civile aussi.

La petite fille de la Baronne, Amanda a fait un premier éloge funèbre sur la Foi et le Salut en Christ, secondée par le PM David Cameron qui a lu un très beau passage de la Bible avant de s’incliner respectueusement devant le cercueil de Mme la Baronne, son leader passé au parti des Conservateurs. C’était les voeux de la Baronne.

Je m’en vais préparer une table pour vous et là où je suis, vous y serez également. Je suis le chemin, la vérité, la vie. Nul ne vient au Père sans passer par Moi, a dit le PM, pendant son témoignage ; bref, très bref.

On ne savait pas la Baronne aussi Spirituelle. Et pourtant. L’Evèque de Londres a rappelé ses qualités de compassion, de diligence, de sympathie, d’esprit de coopération au service du Bien commun. Quelqu’un de courtois, de digne, de Droit et de persévérant. Nous prions pour que le Seigneur l’accueille, nous prions pour la remercier pour ce qu’elle a fait, nous prions pour sa famille, ses amis et toute personne endeuillée par sa mort.

 La fin est inscrite dans le commencement (photo. Number 10 Gallery)

L’Evêque a rappelé la force du Capital Moral et Spirituel qui s’érode facilement aujourd’hui ainsi que la suprématie de la Liberté sur toute forme de Dépendance. C’est cela, bien plus que les lois et les nominations aux postes ministériels qui est installé au coeur de l’exercice du Pouvoir. Plus de lois, plus de postes ministériels ne sont pas forcément le chemin de la vérité et de la vie. Je résume.

Comment résumer un message aussi Spirituel que celui du Bishop de Londres disant que le commencement est déjà la fin et inversement ou encore que toute chose commence avec sa fin ?

L’archevêque de Canterburry, Justin Wellby a conclu la cérémonie des funérailles et recommandé la paix de l’âme de la Baronne à Dieu, devant le couple Royal qui fermait la procession de sortie du corps de la Cathédrale St Paul où s’est déroulée la cérémonie d’Adieu. Sortie très émouvante. Du haut du perron de l’Eglise, la Reine a pu dire Adieu à l’un des PM qui a marqué avec Churchill l’Histoire Britannique de ce dernier siècle au point que D. Cameron avait dit, il y a une semaine, à l’annonce de la mort de la Baronne qu’elle avait réinventé un destin au Royaume-Uni, complètement en panne.

2 000 leaders et dignitaires du monde ont assisté à la cérémonie. En dehors de l’Argentine et du Zimbabwe qui avaient des raisons objectives de ne pas assister à cette cérémonie, pour avoir été souvent piétinés par Londres, pour les autres partenaires surtout européens, si le ridicule tuait, leur absence très remarquée les tuerait.

Deux ex PM, Britanniques John Major et Tony Blair accompagnés de leurs épouses, comme il se doit, étaient présents. Le peuple Britannique était amassé sur les routes de Londres pour applaudir la dépouille de celle qui les quitte. Qu’ils soient pour ou contre la cérémonie jugée trop coûteuse, aux yeux de certains Britanniques (£10 millions) ; les Britanniques n’ont pas failli à leur tradition légendaire de gentleman. Tout ceci sous l’annonce des plus mauvais chiffres du chômage au Royaume-Uni sur une année.

 

Les invités et les excusés. Liste CNN

Parmi les 2 000 invités

— Family members, including Thatcher’s twin children, Carol and Mark

— Queen Elizabeth II and Prince Philip

— All surviving former British prime ministers

— All surviving former U.S. presidents

— A Ronald Reagan family representative

— A Nelson Mandela family representative

— Former U.S. Secretary of State Hillary Clinton (pas vue – Boston ?)

— Former UK Prime Minister Tony Blair and his wife, Cherie

— All surviving members of Margaret Thatcher’s Cabinets

— The current UK Cabinet

— First ministers of Scotland, Wales and Northern Ireland

— Ed Miliband, leader of the opposition Labour Party

— European Commission President Jose Manuel Barroso

— Former South African President F.W. de Klerk

— Canadian Prime Minister Stephen Harper

— Former Canadian Prime Minister Brian Mulroney

— Former Prime Minister Mahathir Mohamad of Malaysia

— Former Prime Minister John Howard of Australia

— Former U.S. Speaker of the House Newt Gingrich

— Former UK chiefs of staff

— Peers and members of UK Parliament

— Falklands War veterans

— Archbishop of York John Sentamu

— Broadcaster David Frost

— Actress and author Joan Collins

— Internet pioneer Sir Tim Berners-Lee

— Singer Katherine Jenkins

— Singer Michael Crawford

— Singer Shirley Bassey

— Broadcaster and journalist Andrew Neil

— Advertising magnate Maurice Saatchi

— Conservative Party associates

Parmi les Excusés.

— Former U.S. President George W. Bush

— Former U.S. President George H. W. Bush

— Nancy Reagan, widow of Ronald Reagan

— Mikhail Gorbachev, former Soviet leader

— Prince William and Catherine, Duchess of Cambridge

— Prince Harry

— Prince Charles and Camilla, Duchess of Cornwall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*