Une vraie revue générale des politiques publiques et des économies budgétaires s’imposent.

Share Button

Urgence. Un nettoyage au Karcher s’impose.

Sous le titre, La Cour des comptes épingle les buralistes, l’audiovisuel extérieur et le TGV est., le Figaro synthétise les avis de la Cour ainsi qu’il suit :

La Cour des comptes dénonce, dans son rapport annuel 2013, les 2,6 milliards d’euros d’« aides injustifiées » distribuées auxburalistes en moins de dix ans. Les magistrats financiersréclament de simplifier le réseau de distribution d’électricité et d’en « réduire les dépenses avant d’augmenter les tarifs », regrettant une baisse de la qualité depuis le début des années 2000.

L’Audiovisuel extérieur de la France (RFI, France 24…) est aussi étrillé pour « l’absence d’une tutelle claire », « une évolution chaotique », « une dérive financière massive » et des « aides exceptionnelles de l’État » trop importantes.

Le TGV est et ses « gares fantômes » sont également épinglés.

Enfin, la Cour des comptes met en doute l’objectif de gouvernement de réduire à 3% le déficit dès la fin de l’année, le jugeant fondé sur les hypothèses trop optimistes.

Où on se souvient qu’avant les réformes, il est urgent de se pencher sur chaque ligne budgétaire, poste par poste, en suivant les avis de la Cour des Comptes et de supprimer tout ce qui est gaspillages et non productif. On nous avait dit que le programme du candidat Hollande devait prioritairement être financé par des économies ou par des (re)ventilations.

A ce jour, aucun plan de communication n’est venu préciser tout ceci. Les programmes sont annoncés sans annonce sur l’origine des fonds. Dès lors, n’importe qui peut comprendre que l’annonce de réduction du déficit à 3% tient de la communication vaudou.

La Citygroup avait appelé cela « prévisions roses » d’un « budget biaisé ». Budget 2013. « Un budget peu crédible, selon le groupe des économistes de Citigroup ».

Avis confirmé par la Cour des Comptes. Ce jour où on commence à parler de la réforme bancaire à l’assemblée nationale. Lire dans 20 mn.« La Cour des comptes n’exclut pas un déficit 2012 supérieur à 4,5% du PIB »

Et un commentaire sélectionné :

« 4,5 % du PIB, ça fait réellement combien en vrai pourcentage de sorties par rapport aux entrées ?

30% ? 40% ? Plus encore ?

Et toujours pas de serrage de ceinture de nos onéreux élus , comme dans les pays qui ont fait des efforts nécessaires . . .

Toujours les niches fiscales énormes pour les journalistes bien-pensants de la pensée inique et cynique.

Exemple : Apathie à 500 000 euros annuels moins 30% de défiscalisation ?

Et toujours les hypersubventions aux centrales syndicales (en milliards ), et toujours le srégimes spéciaux si injustes.

Et des promesses de Pays bas , . . . abracadabrantesques. Enfin, c’est mon avis, juste ! »

Et pour équilibrer, celui-ci :

« tiens pirate71470, les chiffres du budget de la présidence de chaque president :

1969 Georges Pompidou 2,35 millions d’euros

1974 Valéry Giscard d’Estaing 2,53 millions d’euros

……….

1981 François Mitterrand 3,03 millions d’euros

1994 François Mitterrand 3,31 millions d’euros

……….

1997 Jacques Chirac 7,78 millions d’euros

1998 Jacques Chirac 13,73 millions d’euros

2001 Jacques Chirac 21,2 millions d’euros

2003 Jacques Chirac 32 millions d’euros

2005 Jacques Chirac 31,9 millions d’euros

……….

2007 Nicolas Sarkozy 100 millions d’euros

2010 Nicolas Sarkozy 111 millions d’euros

……….

si on suit ta logique peu futée tu peux aller dormir :) »

Et celui-ci encore, toujours dans 20 mn qui va faire les gros yeux- pardon. Mais, c’est trop important.

LE TOP 10 DES CUMULARDS DE FRANCE. LE PS REMPORTE LA PALME D’OR.

« 83% des parlementaires sont des cumulards, voici le top 10 :

Philippe DURON (PS),

28 titres (4 mandats et 24 fonctions)

……………

Gérard LARCHER (UMP),

22 titres (3 mandats et 19 fonctions)

……………

André SANTINI (UDI),

20 titres (3 mandats et 17 fonctions)

……………

Gérard COLLOMB (PS),

15 titres (3 mandats 12 fonctions)

……………

Jean-Claude GAUDIN (UMP),

14 titres (3 mandats et 11 fonctions)

……………

François REBSAMEN (PS),

18 titres (3 mandats et 15 fonctions)

……………

Charles DE COURSON (UDI),

15 titres (4 mandats et 11 fonctions)

……………

Hervé PLANCHENAULT (UMP),

14 titres (2 mandats et 12 fonctions)

……………

ROLAND RIES (PS),

13 titres (3 mandats et 10 fonctions)

……………

Christian GAUBERT (PS),

13 titres (3 mandats et 10 fonctions »)

Autrement dit, la réforme bancaire et toutes les autres, institutionnelle en particulier, de l’aide sociale et des allocations familiales également, oui. Les économies budgétaires et une gestion rigoureuse d’abord et en urgence. Cela éclaircira l’horizon. Vite.

En clair, si on commençait déjà par le début et par un nettoyage de fond avant de remeubler ?

Au fait, quelqu’un sait-il à combien s’élève le budget de la présidence Hollande ? Help.

(AFP) – Finances publiques : la Cour des comptes veut engager la responsabilité des maires. Ouf, il était temps d’engager la responsabilité des Maires qui vivaient sous un régime d’impunité et d’irresponsabilité généralisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*