Beyoncé efface le play back de l’inauguration d’Obama et assure le show au Super Bowl.

Share Button

Capture BeyoncéTrès attendue à la finale du Super Bowl qui a opposé les Ravens de Baltimore aux 49ers – prononcer fortyniners de San Francisco, Beyoncé se devait d’assurer car, lors de l’inauguration de Barack Obama, il s’est avéré que la chanteuse avait finalement choisi de ne pas prendre le risque de chanter live par grand froid craignant une fausse note, impardonnable pour l’occasion.

Avait-elle fait le bon choix ? Elle a répondu qu’en fait « elle n’avait pas suffisamment répété » et que pour le Super Bowl « elle était prête ajoutant qu’elle était « certaine d’être née pour chanter sur scène ». Le spectacle a été à la hauteur de la Star : électrisant et énergétique, comme elle. Avec en prime, une réapparition des « destiny child », Kelly et Michelle.

Pour le match lui-même, on connaît le score de cette finale : Les Ravens ont battu les 49ers 34-31.

114 millions de téléspectateurs et au moment du show Beyoncé 3 millions de plus. Le Super Bowl est une excellente vitrine commerciale pour le performer invité qui voit généralement ses ventes bondir. Reconnaissance, public et promotion. Que demander de plus, lorsqu’on est un artiste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*