NICE. « NOUS SOMMES EN DEMOCRATIE ET IL N’Y A PAS DE SECURITE »

Edito du 17/07

Voici, voilà. De tout ce qu’on a entendu et vu, cette phrase épingle le malaise des citoyens et la faillite des réponses institutionnelles. Il est heureux qu’elle sorte de la bouche de la jeunesse.

Il y a deux façons d’expliquer Nice et d’y répondre : la fuite en avant de la thèse de la radicalisation et la recherche des causes profondes.

Il y a la politique de l’Autruche, celle de l’innommable – consistant à refuser de voir l’évidence ; on peut aussi l’appeler la politique du Gorille qui se tape la poitrine, disant « ici c’est chez moi, je fais ce que je veux et hors de mon territoire ». C’est possible.

Suivant ce positionnement, on reconduit la thèse des « racailles des banlieues » radicalisées et dont il faut venir à bout.

Le régime policier semi-carcéral

1. On les identifie et on les fiche dans un fichier S comme individus à surveiller – puisque multirécidivistes – avec port de bracelet électronique.
2. On les traque partout où il  est possible de les repérer, les mosquées radicalisées par exemple et on expulse les Imams radicaux.
3. On crée les centres de dé-radicalisation de ces jeunes qui finissent dans le Jihad

Au final, on crée des bouc-émissaires à l’aveugle, on stigmatise et on applique le code punitif.

Ceci n’est pas nouveau ; le Système en place depuis des années fonctionne à peu près sur ce modèle. On reste donc dans le déni et la fuite en avant.

L’un des signes confirmateurs est la reprise en boucle de la formule politiquement correcte de la dé-radicalisation et des centres de décontamination des pouilleux -nouveaux irradiés de l’Histoire– par la chaîne manipulatrice des chiens de garde du Système dont on tait le nom.

La prévention devient donc suspecte

Je viens d’écouter NS sur la Une. Il met en cause la radicalisation des musulmans (certains djihadistes) de France. Donc, les ennemis de l’intérieur.

La France, le Monde et les Ordres religieux pratiquent la politique de l’Autruche et veulent voir ce qu’ils veulent bien voir. Normal.

Le déni du trou noir qui guette le monde, là où le Christ est né, est un souci.

La France fait comme si la radicalisation – la résistance – était tombée du ciel, du jour au lendemain.

Qu’est-ce qui fait que les jeunes français musulmans vont rejoindre le jihad ?

Pourquoi la France et l’Amérique sont-ils les lieux privilégiés choisis par les terroristes ?

Les deux questions ont une même réponse et explication : celle que j’ai proposée. Mais, peut-être y a -t-il une qui m’échappe.

Mon pronostic est que ces attentats vont se poursuivre sur des années ; j’ai même envie de dire qu’ils vont s’installer durablement voire pour toujours, tant que l’ordre mondial que nous connaissons perdurera en l’état.

DEMANDE DE SECURITE ET IMPUNITE DES VACHES SACREES RESPONSABLES DU DESASTRE.

Question simple : Est-ce normal que Windows 10 converse avec moi via mon ordi, alors que je n’ai rien demandé ? Est-ce normal que lorsque je ferme le verrou de ma porte de l’intérieur, mon ordi s’ouvre sur un message de Windows disant  « le verrou inviolable » ?

Et ce n’est pas tout.

Trois phrases  reviennent constamment. Les deux autres sont :

« Les arbres de Madagascar renversés » et « comment font les caméléons pour ne pas changer de couleur » ?

Je veux dire ici à Monsieur Nicolas Sarkozy que s’il savait ce que le gang des impunis – très large – fait subir aux autres, sans oser se montrer, ni assumer ; tout dans la lâcheté et dans l’ombre…il comprendrait le Jihad.

Qui donne à Windows le droit de harceler les citoyens ? Personne. Ce sont eux qui commandent et ils font ce qu’ils veulent…en attendant la concurrence…un jour peut-être.

Qui laisse aux uns le droit d’espionner les autres, de les bloquer, de les appauvrir, pendant que ces Huns s’enrichissent avec le produit de leurs larcins et de leur vandalisme et harcèlement sur les citoyens. Harcèlement autorisé par les autorités et impuni.

Quand on a peur des vrais gangsters et des responsables de la chienlit, il est aisé de s’attaquer aux « faibles ». La réponse c’est le Jihad et il y aura pire encore. C’est qu’à force d’annuler les trajectoires de certains par les mêmes ogres et épouvantails qui sévissent sur la place publique, en bandes de lâches malfaisants et mafieux, harcelant et menaçant qui ils veulent, le Jihad représente une bouffée d’oxygène…

Quelqu’un cherchait un nom pour décrire l’horreur de Nice. Il n’y a pas de nom pour décrire l’ordre qui gère Ce monde colonisé.

Le terrorisme devient justifié, nécessité, résistance et revanche. Le terrorisme est l’extension du Jihad.

Bref, il faut la Sécurité et la Justice. Là où l’injustice règne, il n’y aura jamais de sécurité. Là où l’insécurité est créée par les institutions et les acteurs publics, et qu’on laisse faire, le terrorisme sera là, quoiqu’on fasse. Là où certains sont au-dessus de la Loi et d’autres écrasés par cette même loi, il faut s’attendre à tout.

Lorsqu’il n’y a plus de Justice, mais de la poudre aux yeux destinée à soutenir les gangs officiels et publics appartenant à une certaine « Elite » considérée voyoue, il ne faut pas être surpris de l’éclosion des Justiciers, nommés Jihadistes.

Quant aux Imams, il ne faut pas leur donner trop d’importance. Plusieurs d’entre eux sont considérés comme des tapettes, c’est-à-dire, les soumis (pour ne pas dire autre chose) du /au Système.

Faire de la consultation des sites Jihadistes un délit ? Va-t-on inventer le Délit d’Opinion? Croit-on qu’on s’enregistre en ligne comme candidat au Jihad ? Si oui, c’est pour bien rigoler à la face des policiers.

Quand on voit comment les terroristes opèrent, alors même qu’il y a une loi du renseignement, votée à l’unanimité, en violation des libertés individuelles, au nom de la prévention du terrorisme et qui devait nous protéger des terroristes, on se dit que le Système est aveugle ou aveuglé.

***

On s’oriente vers un débat des sourds où chacun va camper sur ses positions de Maître et d’Esclave. Les Huns ne voudront pas perdre leur statut de race dominante de facto et de juré : la « White supremacy » dissimulée derrière des discours mielleux et les autres restant de marbre devant ce déjà-vu. Clash des civilisations en perspective.

La bonne nouvelle c’est que l’esclave n’est plus obligé d’écouter le maître ; il suit sa conscience.

La mauvaise est que la White Supremacy poursuivra sa course malhonnête et impitoyable envers l’exploité ou le colonisé.

Tenez, le réseau Lyca affiche « Aucun service », quand il leur prend l’envie d’empêcher qu’on vous joigne. Ils suivent les ordres de leurs frères  – opérateurs exclusifs de la téléphonie – et ceux des services secrets de l’Etat infiltrés par les innommables qui sévissent depuis l’international, le national et la locale ; cette chaîne d’acteurs voyous écoute vos messages de jour et de nuit et sait comment empêcher vos contacts de vous joindre. « Aucun service » alors qu’on s’appelle Lyca Mobile et qu’on officie sur la voie publique, en toute légalité, sans suspension de licence, pour ces trafiquants de ce monde voyou.

La liste est longue…. Ces gens là sont forcément dans le collimateur. Ils polluent la vie des autres et ils croient qu’ils vont l’emporter au paradis. Trop facile. Quelqu’un doit payer à leur place : c’est anthropologique. Les innocents paient pour leur silence devant les comportements inacceptables de leurs alter-ego. La conspiration du silence qui règne et l’indifférence généralisée à ce qui arrive aux autres a un prix

On commentera ce point une autre fois.

Les frères pollueurs de la planète, tiens, on va les nommer maintenant ainsi. Les frères pollueurs de la planète. Ici, même ce site est corrompu, car WorldPress a suivi (ou a laissé faire) les infiltrés et les consignes des frères  Yahoo, Google, la presse, les affairistes, les politicards, tous frères de la pollution mondiale. Ce même gang s’entend avec une taupe chez Securitas pour trafiquer le système de sécurité devenu inutile. Même qu’on le suspecte de nous surveiller nous et pas les intrus. A moins que les intrus aient trouvé ce matériel confortable pour y planquer leurs engins.

Sans possibilité de visualiser les photos enregistrées, lors de nos  absences, le service a ses propres limites.

Je le prouverai une autre fois encore plus.

Chez Yahoo, j’ai beau indiquer des adresses mails à spammer, rien n’y fait. On m’oblige à les recevoir. Parfois, on vous dit qu’on vous a envoyé un mail et ce dernier n’apparaît pas. J’ai moi-même fait l’expérience de m’envoyer un mail des photos de moi – chez Google et chez Yahoo dans mes boîtes mails – ces mails ne sont jamais arrivés.

Idem, ils peuvent effacer vos photos, entrer dans vos clés USB, les lire, bref, le gangstérisme et l’infiltration des rats est la norme tolérée, acceptée et imposée. Bien entendu, le peuple répond : ‘Oh oui, je n’ai rien à cacher ». Fort bien. Est-ce que cela donne le droit à un voleur d’aller voler chez les autres ?

En ne s’indignant plus de rien, en acceptant tout, alors, on a le Jihad et il faut l’accepter, comme vous acceptez toute la pollution du monde *.

Depuis le Portugal, les corrections ne sont parfois pas prises en compte. J’ai beau enregistrer, rien n’y fait. C’est qu’il faut compliquer mon travail et m’emmerder fermement, par des pratiques basses, non assumées.

Tenez, encore, une dernière, lorsque j’ai coupé des fleurs dans la nature ici à Villefontaine, la ville d’un chef de gang local, les fleurs blanches (photo), j’ai déniché ces fleurs tout à fait par hasard, au détour dans un coin. Depuis le chemin de la promenade de cet étang, ces fleurs n’étaient pas visibles.

Il y en avait plein. Figurez-vous, que deux ou trois jours après, je suis repassée par là, plus pour les cueillir, mais juste pour les voir. Eh beh, le talus, disons le buisson a été coupé et toutes les fleurs avec. La ville a un slogan « ville en poésie ». Heureusement que c’est un slogan mensonger, car il faudrait dire, ville des poètes coupeurs de fleurs.

Pendant ce temps-là, les services verts laissent pousser la forêt qui devient un coupe-gorge pour les promeneurs.

Voilà, la merde locale alimentée par la fratrie des frères pollueurs de la planète, spoliateurs et suceurs des âmes.

Quelques jours, plus tard, j’ai prélevé quelques fleurs jaunes cette fois-ci, ces fleurs qui se meurent là, il y en avait tant que les faucheurs n’ont pas tout fauché. Mais, ils ont imaginé un autre stratagème : ils ont envoyé un jeune de 17-19 ans me provoquer sur le chemin de retour… et pratiquement m’agresser verbalement par des insultes… jusqu’à ce que je le menace à mon tour et qu’il la ferme. Si je l’avais claqué, alors, les faucheurs se seraient précipités au tribunal ( caméra cachée à l’appui) pour me condamner.

C’est ainsi que ces lâches opèrent localement… Le fils du Maire a provoqué quelqu’un ici avec qui ils se disputaient une femme. Ce dernier, Marocain de son état a rendu le coup de poing. L’autre est tombé en sang par terre et est allé porter plainte. Bilan, le Marocain a pris la prison et certainement une amende, alors que le fils du faucheur lui avait mis une lâcheté en premier, c’est-à-dire un coup de poing alors qu’on est de profil.

Si ce Marocain sorti de prison va au Jihad, on dira quoi ? Qu’il est fou ou qu’il s’est radicalisé ?

***

INCULTURE ARRIVISME : LE LIT DE L’ESCROQUERIE PLANETAIRE

Voici une phrase extraite d’un texte intitulé « Netanyahu’s Alliance Of The African Periphery – OpEd » (Eurasia Review), qui ne m’intéresse pas en tant que tel – puisque Bolloré Vincent a déjà précédé la vision ou plutôt l’applique – mais qui vaut le détour historique.

“It is not a crime to have relations with Israel,” a sentiment shared by the President of the newly independent South Sudan, Salva Kiir Mayardit.

Le Soudan du Sud est une création Israélite, via la colonie Américaine qui a dépecé le Soudan, obéissant au plan de son Maître, Belzebuth, consistant à casser les pays de l’OPEC, et agissant en tandem avec la traître Arabie Saoudité, qui a permis la guerre de l’Irak, concurrent dérangeant et grand pays pétrolier.

Ce président Soudanais du Sud, pion des pions, esclave de son état qui doit tout à son Maître parle d’Israël comme d’autres traîtres auraient pu parler de l’Afrique du Sud, du temps de l’apartheid. Le baiser de la mort donc.

C’est que les Africains sont rattrapés par l’esclavage, menée via le monde occidental colonisé – à son tour – ; en sorte que pèse sur l’Afrique une double chape de plomb : l’ancienne métropole et les nouveaux occupants planétaires. Encore plus féroces que les précédents. Plus féroces et insatiables. Ca promet des jours de Jihad grandioses dans les pays subalternes, sur lesquels s’est greffé le Vampire mondial et ses Valets.

Les Africains incultes, faibles et liés politiquement par leur fric planqué en Occident, issu du vol des richesses africaines, se couchent et adhèrent aux loges, pratiques gays, prostitution à gogos, débauches de la gouvernance, corruption tous azimuts, ….liés aussi par le sous-développement chronique, notamment médical.

Tenez la double nationalité est interdite en Afrique, tout simplement, parce que Israél, le Maître du Monde, l’a exigé des présidents et des parlementaires corrompus et vendus de l’Afrique. C’est que la diaspora sait qui est Israél et sa bande : l’UE et l’Amérique, ses complices.  Afin de protéger leurs intérêts, il faut couper la route du retour à la diaspora, conformément à leur projet mondial consistant à dessoucher et à déraciner les autochtones, pour mieux dépouiller les nations et l’Afrique et prendre la place des enfants légitimes. Ces enfants bâtards n’ont qu’un seul projet : l’usurpation. Ils présentent cela comme une coopération, une détente et la prospérité partagée. Mon oeil. Partagée chez les autres, pas chez eux. Marché de dupes.

Oui, Kabila a accordé la double nationalité aux Congolais, mais il a cédé non pas aux esclaves d’Israél, l’UE et l’Amérique, mais à la lutte des Combattants Congolais, de la diaspora précisément. HONNEUR AUX COMBATTANTS CONGOLAIS OU QU’ILS SOIENT EN EUROPE ET EN AMERIQUE POUR AVOIR ETE CHERCHER LEUR DU SANS L’AUTORISATION DU MAITRE BLANC, COMPLICE ET FAUX AMI.

Doit-on tous en passer par là ? Je ne le crois pas.

Pour le dire autrement, les Africains doivent d’abord se regrouper entre eux avant d’aller jouer les pantins d’Israél ou de ses affidés. Il faut suivre le MODELE MALCOM X qui prescrivait cela. La Chine l’a fait avec succès. Les Russes également. Ils sortent en conquérants car ils ont une base arrière. Ce que les dirigeants africains refusent à leurs enfants. Le gouverneur Katumbi, aurait dû s’abstenir. Mais, ce n’était pas une raison de l’empoisonner, même si des soupçons de candidature de l’Etranger pèsent sur sa candidature à la présidentielle.

Tant que l’Afrique n’aura pas compris que son Salut – son Développement Durable – viendra d’elle-même et de la coopération Inter-Africaine, avant tout, toutes les alliances du monde seront éphémères et vanités. Mais voilà, les Noirs ont intégré le complexe d’infériorité depuis trop longtemps et celui de la haine du frère noir au profit d’un larbinisme sans fond à l’égard du Maître qu’on vénère pour ses faux et vrais ors mal acquis et ses usurpations sauvages que les dirigeants noirs ont vite fait de reproduire sur leurs peuples.

Le noir est en compétition avec son frère. Il se trompe de trajectoires. Comme en France, le jour de la fête de l’indépendance a été sanglant au Sud-Soudan. Ca commence bien. Avant, ils auraient accusé Béchir, le Président du Soudan (Nord). Ils ont opté pour la sécession, encouragés en cela par les Américains, qui prônent, attisent et félicitent les partitions des autres pays – voire la Libye et la Syrie – alors qu’ils pleurent pour le Brexit. Toujours à tromper les autres et à leur prêcher ce qu’ils n’admettent pas pour eux-mêmes.

Et l’Afrique suit cela… Le colonisé est un sourd-aveugle et condamné au mutisme. Un concentré de déficits.

Exemple assommant : Kenya’s President Uhuru Kenyatta – the son of Jomo Kenyatta who had welcomed Israel’s prime minister Levi Eshkol back in 1973 –- announced that Kenya will work to restore Israel’s observer status in the African Union because “Israel is a critical partner in the battle against terrorism, the most serious challenge facing the world today,” said Kenyatta, adding that it was critical for Africa to re-evaluate its relationship with Israel in order to better enable Africa to deal with its challenges.

Rubbish à cette Afrique vendue à l’Etranger. Une honte planétaire.

Le Larbinisme du président Kenyan est sans limites. Même que ça fait peur : inviter le loup dans la bergerie, quelle idée mesquine. Combien Israél a-t-il payé pour cette intrusion sauvage? Tel-Aviv est trop petit pour y rester entre-soi, au chaud ? Quelle bande de parasites planétaires! Toujours à s’infiltrer partout en offrant le sourire qui cache le baiser de la mort.

C’est après qu’il ne faudra pas se plaindre d’Al-Shabaab. Un Africain sur 10,000 est un Homme, dit un film, je commence à croire que cela est vrai. Et puis, les grands hommes font autant de grands enfants que d’idiots.

En laissant les dirigeants et l’élite faire ce qu’ils veulent, le peuple se rend complice de leurs faits et, à ce titre, il devient une cible légitime. Ca vaut pour tous, Africains, Européens et Américains.

  • * C’est bien, les Niçois ont manifesté leur indignation devant le PM, Valls. C’est ce qu’il convient de faire : S’INDIGNER.

Si nous disons INDIGNES et qu’en face, on réponde INDIGNES VOUS-MEMES. C’est comme qui dirait ? C’est comme Finaud et Sournois dans OUI-OUI. On reconnaît les valets à leur langage, comportements et manière d’être et de faire.

_________

Ah, j’ai retrouvé la photo en tête. Worldpress a réagi. Merci. Mais ce n’est pas tout. La présentation est une lutte. Les corrections idem…pour créer la fatigue et le découragement. Et casser le moral.

Nice. Le Droit de Savoir. Les Républicains demandent une commission d’enquête.