FLASH SUR LE MONDE. « L’AMERIQUE D’ABORD » (Donald Trump) – DANS RADIO-SILENCE. + COMMUNIQUE DE FRANCOIS FILLON SUR LA RUMEUR DE L’EMPLOI FICTIF..

Share Button

Ecoutez Radio Silence. http://www.radio-silence.org/

yes

YES !

L’homme propose. Dieu dispose, car ses voies sont impénétrables et il peut utiliser Satan pour vous instruire ou pousser Satan à se révéler à vous, malgré lui.

Ironiquement, le ciel s’est fermé aux compagnies aériennes sur les côtes Est Américaines. Vents, tempêtes et neige.

Qui paiera la facture ? Les compagnies d’assurances ? Les compagnies aériennes ? Les subventions publiques ? Les exonérations d’impôts ou les aides publiques pour catastrophes naturelles.

LE CIEL EST FERME AUX VOLS. POUR LE MOMENT. ILS SE CROIENT DIEU.

RETOUR AU CERCLE SATANIQUE DAVIDIEN

En vrac, oh tenez, on sait enfin ce que Mélanie a offert à Michelle. Oh, vraiment, on ne respirait plus, sans savoir ce qui se passe chez les autres, ce qu’ils possèdent, comment les déshabiller et les dépouiller par la suite… C’est une culture chez les sous productifs. Une sous-culture.

En vrac, un certain journaliste du Times magazine a tweeté faussement que Trump avait ôté la photo de Martin Luther King du bureau ovale, pour créer un précédent raciste et manipuler les Noirs qui auraient été ainsi jetés dans la rue, comme des moutons, par un adepte de la division et de la haine. Ils en ont besoin comme on a besoin de l’oxygène.

En vrac, coupez les subventions aux nuls trop nombreux sur l’espace public et ils fondront comme neige.

Le coup du buste de Martin Luther King est exemplaire du cercle satanique. On diffuse du vide, du vent et de l’intox, le temps de s’excuser ou de se rétracter, le mal est fait et on rigole doucement dans son coin de voir les gens s’extirper.

En fait, il s’agit d’une initiative intentionnelle et collective pour saboter l’appel au rassemblement de Trump qui a dit aux Américains à tous, ce pays est le Vôtre. Que vous soyez blanc, noir ou brun, le même sang du patriotisme coule dans vos veines.

It is time to remember that old wisdom our soldiers will never forget: that whether we are black or brown or white, we all bleed the same red blood of patriots, we all enjoy the same glorious freedoms, and we all salute the same great American Flag.

Tout ce que les davidiens, adeptes de la haine et de la division ne veulent pas voir. Ils le savent, si les Américains se réunissent, ils se retourneront contre eux, les fossoyeurs de l’Amérique. Donc, on fait tout pour que le peuple reste divisé, une partie étant captée par les davidiens. C’est du satanisme à l’Etat pur.

Ca fonctionne au niveau national et au niveau international.

La confiscation des territoires est leur seule et unique politique. La confiscation des richesses et des emplois également.

Tout ceci constitue la trame de fond du discours inaugural.

LE DISCOURS D’INVESTITURE DE TRUMP.

Remarks of President Donald J.  Trump – As Prepared for Delivery

Inaugural Address

Friday, January 20, 2017

Washington, D.C.

As Prepared for Delivery –

Chief Justice Roberts, President Carter, President Clinton, President Bush, President Obama, fellow Americans, and people of the world: thank you.

We, the citizens of America, are now joined in a great national effort to rebuild our country and to restore its promise for all of our people.

Together, we will determine the course of America and the world for years to come.

We will face challenges. We will confront hardships. But we will get the job done.

Every four years, we gather on these steps to carry out the orderly and peaceful transfer of power, and we are grateful to President Obama and First Lady Michelle Obama for their gracious aid throughout this transition. They have been magnificent.

Today’s ceremony, however, has very special meaning. Because today we are not merely transferring power from one Administration to another, or from one party to another – but we are transferring power from Washington, D.C. and giving it back to you, the American People.

For too long, a small group in our nation’s Capital has reaped the rewards of government while the people have borne the cost.

Washington flourished – but the people did not share in its wealth.

Politicians prospered – but the jobs left, and the factories closed.

The establishment protected itself, but not the citizens of our country.

Their victories have not been your victories; their triumphs have not been your triumphs; and while they celebrated in our nation’s Capital, there was little to celebrate for struggling families all across our land.

That all changes – starting right here, and right now, because this moment is your moment: it belongs to you.

It belongs to everyone gathered here today and everyone watching all across America.

This is your day. This is your celebration.

And this, the United States of America, is your country.

What truly matters is not which party controls our government, but whether our government is controlled by the people.

January 20th 2017, will be remembered as the day the people became the rulers of this nation again.

The forgotten men and women of our country will be forgotten no longer.

Everyone is listening to you now.

You came by the tens of millions to become part of a historic movement the likes of which the world has never seen before.

At the center of this movement is a crucial conviction: that a nation exists to serve its citizens.

Americans want great schools for their children, safe neighborhoods for their families, and good jobs for themselves.

These are the just and reasonable demands of a righteous public.

But for too many of our citizens, a different reality exists: Mothers and children trapped in poverty in our inner cities; rusted-out factories scattered like tombstones across the landscape of our nation; an education system, flush with cash, but which leaves our young and beautiful students deprived of knowledge; and the crime and gangs and drugs that have stolen too many lives and robbed our country of so much unrealized potential.

This American carnage stops right here and stops right now.

We are one nation – and their pain is our pain.  Their dreams are our dreams; and their success will be our success.  We share one heart, one home, and one glorious destiny.

The oath of office I take today is an oath of allegiance to all Americans.

For many decades, we’ve enriched foreign industry at the expense of American industry;

Subsidized the armies of other countries while allowing for the very sad depletion of our military;

We’ve defended other nation’s borders while refusing to defend our own;

And spent trillions of dollars overseas while America’s infrastructure has fallen into disrepair and decay.

We’ve made other countries rich while the wealth, strength, and confidence of our country has disappeared over the horizon.

One by one, the factories shuttered and left our shores, with not even a thought about the millions upon millions of American workers left behind.

The wealth of our middle class has been ripped from their homes and then redistributed across the entire world.

But that is the past. And now we are looking only to the future.

We assembled here today are issuing a new decree to be heard in every city, in every foreign capital, and in every hall of power.

From this day forward, a new vision will govern our land.

From this moment on, it’s going to be America First.

Every decision on trade, on taxes, on immigration, on foreign affairs, will be made to benefit American workers and American families.

We must protect our borders from the ravages of other countries making our products, stealing our companies, and destroying our jobs.  Protection will lead to great prosperity and strength.

I will fight for you with every breath in my body – and I will never, ever let you down.

America will start winning again, winning like never before.

We will bring back our jobs. We will bring back our borders.  We will bring back our wealth.  And we will bring back our dreams.

We will build new roads, and highways, and bridges, and airports, and tunnels, and railways all across our wonderful nation.

We will get our people off of welfare and back to work – rebuilding our country with American hands and American labor.

We will follow two simple rules: Buy American and Hire American.

We will seek friendship and goodwill with the nations of the world – but we do so with the understanding that it is the right of all nations to put their own interests first.

We do not seek to impose our way of life on anyone, but rather to let it shine as an example for everyone to follow.

We will reinforce old alliances and form new ones – and unite the civilized world against Radical Islamic Terrorism, which we will eradicate completely from the face of the Earth.

At the bedrock of our politics will be a total allegiance to the United States of America, and through our loyalty to our country, we will rediscover our loyalty to each other.

When you open your heart to patriotism, there is no room for prejudice.

The Bible tells us, “how good and pleasant it is when God’s people live together in unity.”

We must speak our minds openly, debate our disagreements honestly, but always pursue solidarity.

When America is united, America is totally unstoppable.

There should be no fear – we are protected, and we will always be protected.

We will be protected by the great men and women of our military and law enforcement and, most importantly, we are protected by God.

Finally, we must think big and dream even bigger.

In America, we understand that a nation is only living as long as it is striving.

We will no longer accept politicians who are all talk and no action – constantly complaining but never doing anything about it.

The time for empty talk is over.

Now arrives the hour of action.

Do not let anyone tell you it cannot be done.  No challenge can match the heart and fight and spirit of America.

We will not fail. Our country will thrive and prosper again.

We stand at the birth of a new millennium, ready to unlock the mysteries of space, to free the Earth from the miseries of disease, and to harness the energies, industries and technologies of tomorrow.

A new national pride will stir our souls, lift our sights, and heal our divisions.

It is time to remember that old wisdom our soldiers will never forget: that whether we are black or brown or white, we all bleed the same red blood of patriots, we all enjoy the same glorious freedoms, and we all salute the same great American Flag.

And whether a child is born in the urban sprawl of Detroit or the windswept plains of Nebraska, they look up at the same night sky, they fill their heart with the same dreams, and they are infused with the breath of life by the same almighty Creator.

So to all Americans, in every city near and far, small and large, from mountain to mountain, and from ocean to ocean, hear these words:

You will never be ignored again.

Your voice, your hopes, and your dreams, will define our American destiny. And your courage and goodness and love will forever guide us along the way.

Together, We Will Make America Strong Again.

We Will Make America Wealthy Again.

We Will Make America Proud Again.

We Will Make America Safe Again.

And, Yes, Together, We Will Make America Great Again. Thank you, God Bless You, And God Bless America.

….LES JALOUX ET LES CULS PLATS VONT ENCORE MAIGRIR DE FRUSTRATION.

Attention à vos aparts, le gang va venir fouiller grave et casser vos baffles musicaux, écorcher votre réfrigérateur et fendiller votre télé. Tout ceci m’est arrivée brutalement, au moment où j’ai mis ces objets en vente chez « le bon coin ». Encore un de leur sous-traitant fraternel.

Dès que j’ai posté les annonces, on a vandalisé mon mobilier, histoire que je ne récolte rien d’eux, car dépréciés par les chiens errants. Je vous dis, vous attrapez une de ces putes ou un de ces chiens, rendez leur la monnaie de leur pièce jaunie.

Non, vous ne devez pas avoir d’argent, vous déplacer. Non, vous devez leur être soumis. Leurs femmes sont des putes à leur solde, ça ne leur suffit pas.

Ces mêmes femmes sont éduquées à jalouser toutes les autres et à les recopier et à la suivre partout pour les ramener à la condition de pute. Ensuite, les mêmes sortent pour défiler contre quoi ? L’intox.

Quand les Macs envoient leurs putes convaincre des femmes à défiler pour revendiquer une dignité que ces mêmes macs et putes leur ont fait perdre, pour satisfaire leurs manquements qu’ils compensent par un amour affligeant du fric, ayez pitié de cela.

L’être humain est un être perdu, mais à ce point, il faut consulter.

Au vrac, toute femme de ce côté des pièces jaunies ne s’habille, n’écrit, ne vit que si elle emprunte à une autre ou vole sur la voie publique ce qui appartient aux autres. C’est classe et ça cause.

Si tu parles, on te considère non partageuse. J’insiste sur le mot non partageuse, car il faut être toutes des putes que leurs mecs se partageront à volonté.

Ce qu’ils ont est la norme.

Ce qu’ils n’ont pas c’est de la merde. Jusqu’au moment où, tenus par l’envie – c’est plus fort qu’eux – ils viennent voler et prendre et détruire et tromper et dénigrer et diffuser des fausses informations et essayer de loger tout le monde à la même enseigne : n’importe quoi vaut une enseignante, n’importe qui vaut une femme politique, n’importe quel bâtard vaut un écrivain, n’importe qui est n’importe quoi, tout est égal à tout, la valeur s’ajuste au cul plat de préférence et le sexe minus voire levant mou, la moyenne se fait par la lèche, l’obstruction, le racket, bref, on transfère aux autres les produits volés et on vend les produits des larcins aux dépouillés.

Les voleurs paradent, s’enrichissent avec l’aide de l’Etat.

Les voleurs vous font la leçon avec ce qu’ils vous ont volé.

Ils vous habillent, maquillent, conseillent sur le sexe qu’ils viennent voir chez vous, sur la cuisine, bref … heureusement, que la plagiat se voit désormais, sinon qu’est-ce que ce serait ?

LA SOCIETE DES RENTIERS EST UNE SOCIETE DE VOLEURS ET FRACTUREE.

Il faut subir leur loi d’airain ou endurer leur courroux et leur chasse permanente.

N’attendez pas qu’ils vous chassent. Chassez les avant. Je parle de chasse au sens premier, comme on fait une partie de chasse, selon l’expression le chasseur chassé.

On ne peut pas laisser aux gens dont la première ligne de CV indique « aptes à la fornication » guider le peuple et le monde.

Si on le fait, nous sommes des traîtres et des lâches. Impropres à la procréation, car nous laissons à nos enfants un héritage insupportablement puant. Les mêmes saboteurs partout. Sur le site « The New Humanity Project », le lien de rappel d’un article (comme ceux qui suivent) est corrompu. C’est comme lorsqu’on tape sur Firefox, tout à coup on a la mention « Firefox ne répond plus ». Youtube ça marche, en principe, jusqu’au moment où ça se met à buger. Ces jours-ci c’est fréquent.

Il y a deux problèmes au monde : le problème Juif et le problème Noir. La médaille grise (côté pile) et jaunie (côté face).

FLASH SUR LE MONDE. « L’AMERIQUE D’ABORD » (Donald Trump) – DANS RADIO-SILENCE.

Les nuisances au quotidien sont innombrables.. pour ralentir, énerver, casser la dynamique, perturber, menacer, … coups de fil anonymes, inconnus, travaux dans les parois de l’immeuble, travaux plus que suspects… Le matin, on gratte systématiquement du côté des parois de la chambre… ça vient du voisin du dessus ou des travaux suspects dans les parois du mur dont on entend à peine le son de la perçeuse silencieuse la nuit…

LES MANIPULATEURS ET LES ESCLAVES

Sur les conseils des médias davidiens, l’héritier des droits civiques, le parlementaire John Lewis a boycotté la cérémonie d’investiture. Un sacrilège. Une honte en fait, car Hillary pour qui il roulait bêtement était présente.

Qui est le dindon de la farce ? LUI.

C’est probablement pour le calmer que la fable de la disparition du buste de MLK du bureau Ovale est arrivée par un tweet mensonger de la même caste serpentine.

Aujourd’hui, après l’investiture, John Lewis se trouve marron et il dit qu’il n’a jamais manqué une cérémonie d’investiture. Sauf celle de Trump. Ah, n’était-ce donc une cérémonie d’investiture ?

Il ne sait plus. Toujours est-il dit que ce sont les mêmes conseillers qui l’applaudissaient hier qui lui posent la question aujourd’hui.

A ce point, l’homme noir fait honte. Il se trompe d’adversaire et de combat. Toujours. Du coup, le davidien le manipule comme une crêpe ou une pâte à pizza bien réussie.

⇒ Puis on a eu Nafissatou Diallo. Idem. Elle a bien servi le projet davidien – celui là-même qui surpasse le Bible en sainteté n’est-ce pas ? Et puis, comme il n’était pas prévu qu’elle gagne plus de 100,000 dollars payés d’avance et qui figuraient sur ses comptes à elle et à son petit ami, les jaloux, les haineux, les laideurs, les mochetés, les platitudes, les bandits du cercle maudit sont allés brûlés son restaurant.

C’est qu’elle avait poursuivi le procès au civil et gagné 1 million de dollars. Les pièces jaunies n’en pouvaient plus : quelqu’un qui n’est pas des leurs gagnant un million, non pas possible. On va brûler tout cela.

Pire, on va faire la peau à ce sale black d’avocat – seul sur la place publique – déserté par tout le ghotta esclavagisé black américain. Toutes les stars afro-américaines (sports, musique, cinéma, religion et enseignement et autres ) tous planqués.

Le Noir est Faible et Méchant. Il ne s’aime pas et n’aime pas son prochain. Il soutiendra Hillary et non Kenneth Thompson. Il mourra et défilera pour Bill et non pour moi ou quelque black persécuté. La preuve, j’ai fait reélire Obama en 2012,  prenant les mêmes coups que j’ai pris avec Trump. Michelle est où ? Avec les putes et la mode. Du côté du manche, prête à éventuellement me casser la gueule, sur les conseils de ces pittbuls au féminin.

Merci n’existe pas chez la Afro-Américains.

Lorsque le petit fou a refroidi 9 afro Américains en Caroline du Sud, on a giclé et aidé. Bilan le drapeau confédéral est tombé. Il avait 100 ans d’âge. Merci ? Connaissent pas. Aucune éducation au monde, à la civilité aux bonnes manières. Aucune éducation à la fraternité. Aucune solidarité autre que du Verbatim – je pense ici à Jacques Attali-  Bref l’homme noir est le nouveau errant de la planète en lieu et place du Juif qui lui ne erre plus, mais tue carrément, car coincé de la bite et du cul.

L’homme noir ira lécher les baskets couleur or de son entraîneur – n’est-ce pas Teddy Riner, alors que c’est lui qui a combattu et remporté la victoire. Il agit comme un chien. Il ira se coucher devant n’importe quel  davidien au lieu de soutenir Dieudonné et que l’Afrique le protège fortement, par des mesures de restrictions d’extraction minières voire autres.

Du pain béni pour tous les assoiffés du sang du monde.

C’est ainsi qu’il faut comprendre l’histoire que je vous raconte dans ce flash. La stratégie remonte à il y a deux ans. Depuis que je suis revenue des US, le gang a compris qu’il fallait m’éliminer là-bas – je ne le savais pas -. L’accident de route n’a pas réussi. Ce n’était pas encore mon heure.

Du reste, cet argent qu’il faut payer les tue. Attention Nafissatou… tu es en danger, encore plus que moi. Je ne leur dois rien. Tout au contraire, ici on m’a volé de 18,000 euros pour une action Politique de la Ville. Mais tout se paie.

Depuis, à chaque fois que par leur surveillance téléphonique, ils ont compris que j’étais sur le point de m’envoler de nouveau, vous comprenez pourquoi les chiens écoutent et surveillent et terrorisent, ils tuaient quelqu’un ou plusieurs au lieu où précisément j’envisageais d’atterrir. Que de gens tués et ces gens se plaignent d’être persécutés ! Le temps de leur persécution n’a pas encore commencé. Il viendra, car une telle criminalité se paie tôt ou tard. C’est écrit.

Depuis deux ans tout est passé.

Le clou étant ce Monsieur Nana qu’on m’a envoyé, pour me stopper, lorsqu’il devenait évident que Trump allait l’emporter. Et ils font semblant de pleurer devant vous, en disant le contraire.

Au moment où on soutenait Trump, tous ces gens arrogants, sûrs de leur verrouillage, ricanaient.

Maintenant qu’on gagne, par la force du mérite, ils sont encore les premiers à sortir pour bloquer le passage.

Il devenait crucial, jalousie éternelle oblige, que je ne bouge pas de la France.

Nana, Camerounais est passé par ma fille à Levallois, comme un vulgaire client qu’il n’était pas. Vous imaginez cela ? Les scélérats. Ils ont pisté ma fille. Levallois est le fief de Moscovici et des Balkany.

Il a bien fait le job.

Mais, je vous assure que c’était visible. J’ai écrit trois fois de suite en évoquant son nom et à chaque fois que je le faisais, il réapparaissait le jour même, comme s’il était connecté à mon site. En fait, le donneur d’ordre depuis l’UE, elle-même téléguidée par l’administration américaine, suivait et lui disait de réapparaître.

Une fois, il m’a parlé d’une chose en rapport avec un fait personnel. Mais il l’a dit de façon très impersonnelle, dans le genre « ce que je trouve diabolique ce sont ces hommes qui entretenaient une relation suivie avec une femme et qui brutalement la lâchent. Ils n’imaginent pas la souffrance de l’absence de rapports sexuels, alors qu’on en avait l’habitude ».  Oh Oh, je vivais une séparation avec mon petit ami, objet de leur convoitise, à ce moment-là.

Beaucoup de culs plats ont fantasmé et salivé. Beaucoup de bandes mous ont failli s’étrangler, car ils ont tout fait pour espionner y sont arrivés et l’ont fait savoir, y compris par la bouche des Politichiens.

Et partout, les deux Yahoos, les think tanks vides, les enseignants du supérieur Américains, les journalistes indépendants de la presse américaine,  toute la presse, les émissions télés – je me souviens de l’autre nullité, Lio, habillée tout comme moi, couleur de cheveux gris, avec une bande de pseudos chanteuses nulles à chier qui singeaient mon style de vie à la campagne : repas pris en extérieur – Bref tous ces petits éléments, femmes en tête de peloton et ça défile pour tromper les gueux qui ne connaissent pas ce qu’est cette meute de louves frustrées de tout s’y sont mis, en bandes de chiffonniers.

Cette émission de télé et des chanteuses à deux balles étaient regroupées chez Lio, la maîtresse de cérémonie pour la circonstance, dans sa maison de campagne, pour chanter des chansons sur les ruptures amoureuses douloureuses. Autour d’elles un orchestre de quartier et elles défilaient à tour de rôle pour chanter leur truc sur les souffrances des ruptures amoureuses.

A un moment donné, elles se sont déplacées ou plutôt ont fait semblant : Lio portait une sacoche jaune identique point par point à une sacoche que je souhaitais acheter au Cameroun, dans un petit magasin, non loin du marché de Mvog-Ada. Il faut la connaître la ruelle ? Même que je ne la connaissais pas. Je l’ai découverte, car j’habitais dans les environs.

Elle s’est mise sur le profil, de façon à ce que la pochette apparaisse en évidence.

Bref une émission télé sur ma vie en direct que j’ai suivie chez une amie avec Lio, la sous chanteuse à un succès en maîtresse de cérémonie.

Au Cameroun, c’était suivi permanent depuis les satellites et les nouvelles grandes surfaces de Yaoundé. Méprisables.

Lors de ma réconciliation, la BBC ou Skynews, ont titré sur une salamandre résistant au feu, car tous avaient pris l’habitude de mettre en scène une femme seule dans son lit avec ses draps blancs, comme le symbole de la solitude, de l’abandon, du désespoir, .. toutes les choses qui font la joie des bites rétrécies et des violeurs qui n’arrivent pas à posséder une proie. Des chiens. Lorsque je dis ceci, vous ne pouvez pas même commencer à comprendre c’est quoi ce peuple de merde et ces femmes hideuses de part en part.

Vous auriez pensé cela de votre Peuple Elu à l’Excellence, à l’intellienge, à la Beauté et à la Richesse Exclusives ? C’est de la vermine mondiale.

Que l’homme noir suive cette merde me dépasse.

Obama est une Honte Historique. Sa lettre à Trump est son dernier forfait. Lui qui disait que Trump était un incapable. Sauf que ce que Trump a fait, lui, sans ses clebs et ses forniqueurs, n’auraient jamais pu le faire.

Quels sont les ressorts de la victoire de Trump ?

C’est cela que Les Négros pathétiques devraient apprendre, au lieu de se battre entre eux, de s’entretuer, comme en Georgie et à Chicago que Obama a fui? Ouais, Washington DC ou New York c’est trop fun. Là bas il y avait des Maires et des gens qui bougent leurs culs dans le bon sens. Pas pour des tangos à deux balles ou un mannequinat opportuniste, qui n’était que plagiat dissimulé et détournement de modèles.

Le système des médias est un système ramasse-tout, paresseux et voyou. Zéro risque. Tout à la tire, garanti par la terreur institutionnelle.

Trump a réussi à contourner la terreur institutionnelle.

….

Désormais, Winston Churchill figure à la Maison Blanche. Trump a ajouté son buste.

http://scenepublique.net/wp-content/uploads/2015/01/DSC_0981.jpg

World Class Pictures. Janvier 2015. Atlanta. Atlantic City.

DSC_0981

Winston Churchill, l’homme qui a sauvé l’Europe de l’Occupation Nazie et rétablit la Civilisation, en danger. Un clin d’oeil appuyé au Brexit. Ayant fait campagne pour le Brexit, il était moralement impensable que j’aille rejoindre l’UE. Cela n’a aucun sens, c’est au-delà de la trahison.

On est d’accord. Ceux qui me pourchassent perdent leur temps. C’est Trump le patron, pas moi.

L’errance tue l’âme et dépersonnalise à jamais. C’est pourquoi il faut savoir rester stable là où tout bouge. C’est un conseil du Pasteur Moïse Mbiye de Kinshasa de la Réserve de l’Eternel. Il faut également savoir accepter d’être une locomotive, pour ceux qui le sont et comprendre qu’il n’y aura aucun merci, mais uniquement des gratteurs et des ingrats autour. Et des insultes à la pelle. Ce conseil est du Pasteur Yvan Castanou de ICC (Impact Centre Chrétien) Paris, qui a la francophonie à coeur, plus encore que l’Africanité.

Une locomotive fait son travail : elle tire les wagons à bon quai. Après, les passagers descendent sans dire merci. C’est ainsi. D’autres jettent même des pierres. Suivez mon regard, ce sont souvent les passagers clandestins.

L’errance en héritage est un désastre. C’est un héritage qu’il faut refuser et combattre avec force. Comment on fait ça ? Il faut le demander aux Pasteurs et aux Eglises et non aux hommes politiques qui ne sauraient pas vous guider. On est dans le Spirituel.

Quelqu’un avait dit que le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas. Voici venu le 21ème siècle. Y a t-il une spiritualité sans la foi religieuse ? Si la réponse est Non, les démocrates devraient comprendre pourquoi ils ont perdu. Leur athéisme et agnotisme les a égarés.

Si la réponse est oui, c’est-à-dire que si la spiritualité peut être « la défense de l’environnement », alors les Défenseurs de l’Environnement et de l’Ecologie politique ont une chance.

Trump défendait une Ecologie Politique, c’est-à-dire humaine. Il était en phase avec les attentes du peuple.

Tout ce qui a trait à l’homme et à l’humanité est fondé en Christ ou plutôt dans ce mystère. C’est une vérité indépassable. « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu… Puis le Verbe s’est fait Chair ». L’incarnation et la Résurrection, c’est-à-dire la vie après la mort, sont les deux fondamentaux qui garantissent la perpétuation de l’espèce humaine et son renouvellement.

Là-dessus, les Ecologistes disent. D’accord, mais si l’environnement est nocif, il détruira l’homme et l’humanité court tout droit vers sa perte et le chaos originel de l’explosion.

On fait Quoi ? Question pour les débats politiques et universitaires…

On renie la foi ou on l’approfondit encore plus en s’y accrochant encore plus fermement ?

Qu’est-ce que la foi ?

Hébreux 11
1Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. 2Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.…

Source.

C’EST ICI QUE S’ARRETE MA CAMPAGNE AMERICAINE.

SUIS-JE RUINEE ? CE N’EST NI LA PREMIERE FOIS NI LA DERNIERE. CE QUE JE SAIS C’EST QUE J’AI COMBATTU LE BON COMBAT ET JE L’AI GAGNE. AUCUN MILLIARDAIRE N’A PU L’EMPORTER DEVANT NOUS. NOUS AVONS RECU LE PRIX ET C’EST CELA LE SENS DE LA VIE. LE PRIX ULTIME. LA RICHESSE SUPREME. ET POUR CAUSE JE SUIS LA CIBLE DES LOOSERS. L’ACCUMULATION DU FRIC EST SECONDAIRE. IL EST ECRIT « CHERCHE D’ABORD LES VOIES DU SEIGNEUR ET LE RESTE TE SERA DONNE PAR SURCROIT ».  DEVIENS D’ABORD ET APRES TU POSSEDERAS. CE QUE TU DEVIENS EST PLUS IMPORTANT QUE CE QUE TU OBTIENS. C’EST DU PASTEUR YVAN CASTANOU. VOUS POUVEZ LE SUIVRE EN SUIVANT LE LIEN. IL EST EXTRA CE PASTEUR.

2015. February.

A peine postée, une heure plus tard, la photo a disparu. Where is the picture ? It has disappeared all of the sudden. Guess who is the snake ? Hollande/Moscovici and Valls have mastered the Nafissatou Diallo scenario against DSK. As soon as I said it, François Fillon is accused of having employed his wife unofficially. What a coincidence. My pictures are mine, not snakes and yellow circle people’s property. Those errand boys walking free but always introducing themselves elsewhere. Want a green makeup to paste and then erase the source you took it from ?

http://scenepublique.net/wp-content/uploads/2015/02/scenepublique1-e1425157173890.jpg

Here is another picture of mine. I’m Elise Mbock. I’ve a name and I’m a Black woman, coming from Africa. I’m neither a thief nor a flat something. I owe nothing to the snakes or to the sons of a bitch, criminals on Earth, walking free. If something happened to me, treat those shits as they merit. Be merciless with fire and everything at reach. How do they dare ? Not only many advertisers are stealing the poses of my pictures to build their posters you can see on the streets, they have the nerve to come here and erase my pictures. I’m not taking anything from them. I don’t even see why, nothing interesting overthere, only mediocrity and hate. Many cowards of the press so called profession have cowardly decided to hide themselves behind pictures. Speak up your mind and venon. You think it is about me, you are loosing your time. It is about YOU AND YOUR CRIMINALITY AROUND THE WORLD WHICH WILL BLOWBACK TO YOUR DEMONIACAL FACES. WHATEVER COMES HIT THE PRESSTITUTES FIRST. ALL OF THEM. AND THEN THE REST. IT IS EASY TO SPOT THEM. JUST CONSIDER THEIR NAMES STARTING FROM NOW INSIDE MY BLOGS.

THIS IS THE YELLOW CIRCLE RULE : WHEN YOU CAN’T WIN OR HAVE LOST OR ARE ABOUT TO LOOSE, CHEAT, DEFAME AND LIE USING THE SNAKES MEGAPHONES.

Communiqué de François Fillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*