La foi en Dieu est égale à la foi en Satan (Vladimir Poutine).

Share Button

RU 23+24+25/2016 DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES

« RU », le service de presse du réseau UNEC, BP 70114, F 95210 St-GratienTél/fax/rép. 0134120268, unec@wanadoo.fr , www.radio-silence.tv (rubrique RU) Forum Valdai 2013 (YouTube)
Saint-Pétersbourg (ru, 24 août 2016). LA RELIGIOSITE DE VLADIMIR POUTIN.                                 

Voici des citations récentes de Monsieur Poutin, président de la Russie, au sujet de ses convictions religieuses (source : YouTube, notamment « Vladimir Putin’s Christian Faith – in His Own Words », traduction par UNEC) :

… « Cette cathédrale (du Christ Rédempteur à Saint Pétersbourg) m’est très chère – j’ai été baptisé ici. C’était environ 1 mois et demi après ma naissance (1952), ma famille habitait près d’ici… Ma mère me n’en a pas parlé beaucoup. Elle m’a dit que, quand elle et un voisin m’ont amené ici pour être baptisé, ils l’ont caché à mon père qui était un membre du Parti Communiste et fut un homme loyal et sans compromis… Quand ils m’ont amené à l’église, le prêtre qui devait me baptiser dit que c’était le jour de l’archange Michel. En fait il a ajouté ce nom, mon nom est aussi Michael, et il suggéra à ma mère qu’elle pouvait donner ce nom à l’enfant s’il n’en avait pas encore. Mais ma mère a répondu qu’ils m’avaient déjà fait enregistrer sous le nom de Vladimir, en honneur de mon père. Et le prêtre a répondu : « C’est bien, c’est un ancien nom russe. » Il a montré une icône de St Vladimir dans la cathédrale et a dit, « Ce sera votre icône ».

… « En ce qui concerne le port d’une croix, je n’en avais jamais avant. Une fois ma mère me l’avait donnée quand j’ai visité Israël, lors d’une bénédiction là-bas au Tombeau de Notre Seigneur. Je l’ai prise et maintenant je la porte toujours sur moi. D’ailleurs il y a une histoire concernant cette croix, et depuis ce moment j’ai toujours voulu la porter sur mon corps, c’est-à-dire dans la Datcha près de Saint Pétersbourg il y avait un incendie, parce que quelque chose a mal fonctionné avec le Sauna. Avant d’entrer dans le Sauna, j’avais enlevé la croix, et puis, puisque le feu était si inattendu, nous avons sauté dehors du Sauna. J’aimais beaucoup cette croix, c’est la croix de ma mère, mais le feu était vraiment ravageur. Donc, j’ai pensé que je pourrais peut-être récupérer quelques restes de la croix, c’était une croix en aluminium, une chose très simple. J’étais totalement surpris quand un des ouvriers, en s’aventurant à travers les cendres, a trouvé cette croix intacte. La maison a été détruite, pas la croix. C’était une surprise, une révélation, et c’est pourquoi je la porte toujours sur moi. »

… « Pour la première fois depuis 10 ou 15 ans, nous avons constaté une augmentation des naissances très stable dans notre pays et cette année nous aurons une croissance de la population. Des mariages entre personnes de même sexe ne renforceront pas les naissances. Nous sommes très tolérants envers les minorités sexuelles, mais nous croyons que l’Etat doit soutenir les processus concernant le taux de naissances, notamment les services en faveur de la mère et de l’enfance, et les soins de santé pour ces personnes.»

… 19 sept. 2013 au Forum de Valdai (sur le lac Valdai près de Novgorod): « … Un autre défi dangereux pour l’identité nationale russe est lié aux processus que nous observons en dehors de la Russie. Ils incluent la politique étrangère, la morale et d’autres domaines. Nous observons que beaucoup Etats occidentaux ont choisi un chemin où ils dénient ou rejettent leurs propres racines, y compris leurs racines chrétiennes qui forment la base de la civilisation occidentale. Dans ces pays, la base morale et toute identité traditionnelle est déniée, les identités nationale, religieuse, culturelle et même sexuelle sont déniées ou relativisées. Là-bas les politiciens traitent une famille avec beaucoup d’enfants comme égales au partenariat homosexuel (juridiquement) ; la foi en Dieu est égale à la foi en Satan. En fait, ces excès et exagérations du ‘politiquement correct’ dans ces pays mènent à la considération sérieuse pour la légitimation de partis qui font la promotion de la propagande pour la pédophilie. Les gens dans beaucoup d’Etats européens ont en effet honte de leurs affiliations religieuses et ont littéralement peur d’en parler. Des fêtes et célébrations chrétiennes sont abolies et renommées ‘neutralement, comme si l’on avait honte de ces fêtes chrétiennes. Avec cette méthode on fait disparaître la valeur morale profonde de ces célébrations. Et ces pays essaient d’imposer ce modèle aux autres pays, globalement. Je suis profondément convaincu que c’est un chemin direct à la dégradation et primitivisation (de la culture). Ceci mène à la crise démographique et morale encore plus profonde dans l’Ouest. Qu’est-ce qui peut mieux prouver la crise morale d’une société humaine que la perte de sa fonction reproductive ? Aujourd’hui presque tous les pays ‘développés’ de l’Ouest ne peuvent survivre, du point de vue de la reproductivité, même pas avec l’aide des migrants. Sans les valeurs morales qui sont fondées dans le christianisme et d’autres religions du monde, sans règles et valeurs morales qui ont été formées et se sont développées pendant des millénaires, les gens perdront inévitablement leur dignité humaine. Ainsi nous pensons qu’il est juste et naturel de défendre et de préserver ces valeurs morales. Bien sûr, on doit respecter le droit d’auto-détermination de chaque minorité, mais en même temps il ne peut pas – et il ne doit pas –  y avoir un doute au sujet des droits de la majorité. Au même moment de ce processus au niveau national à l’Ouest, nous observons sur le plan international les tentatives de créer un modèle unipolaire et unifié du monde, de relativiser et enlever les institutions de droit international et de souveraineté nationale. Dans ce monde unipolaire et unifié il n’y a pas de place pour des Etats souverains, un tel monde n’a besoin que de vassaux. D’un point de vue historique, un tel monde unipolaire signifie l’abandon de sa propre souveraineté et de la diversité créée par Dieu. La Russie soutiendra ceux qui défendent le point de vue que des décisions globales importantes doivent être prises sur une base collective, et non pas dans l’intérêt d’un seul Etat et d’un seul groupe d’Etats. »

… « Oui, nous voulons être conservateurs. Etre conservateur ne signifie pas de rétrograder, mais de se baser sur des fondations profondes qui seules permettent d’avancer et de s’élever. »

Blason RussieLe blason de la Russie, restitué par Eltsine en 1993, avec l’icône de St Georg au centre (NB : le motif de l’aigle bicéphale vient de l’Empire chrétien de Byzance)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*