EURO 2016. FRANCE/PORTUGAL. QUE LE PLUS CHANCEUX GAGNE!

Share Button

Parlons un peut de foot et de cet Euro que j’ai suivi d’une oreille distancée et regardé ici et là. LA FIFA a besoin de réformer les règles de validation des matches de foot, devenus de piètres spectacles, sans rapport avec le fric voyou qui y prolifère.

Ainsi, on se retrouve avec une équipe comme le Portugal qui a gagné un seul match, dans le temps réglementaire – hormis pénalty qui est une séance de non jeu ; tout au hasard – donc le fameux Portugal se retrouve en finale, sans l’avoir mérité.

Puis, comme toujours la France hérite d’un tirage au sort de complaisance qui fait pitié. Tricher pour gagner. Sur le modèle des boules froides et chaudes au tirage. La France mérite mieux que cela et tant pis si elle se fait  éliminer dès le premier tour.

Donc. Demi-finale France/Allemagne, no comment. L’Allemagne est toujours fidèle au rendez-vous, sans triche.

DONC URGENCE. IL FAUT REFORMER LA VALIDATION ET L’ORGANISATION DES COMPETITIONS. LA NOUVELLE PRESIDENCE DE LA FIFA DOIT RENOUVELER LES REGLES ET RECOMPENSER LE JEU ET NON L’ANTI-JEU VOIRE SON GEL.  LE FOOT VA-T-IL DEVENIR UN JEU DE PEDES ?

  1. Supprimez les tirs au but et privilégiez les équipes qui marquent dans le temps réglementaire.
  2. En cas de match nul, on rejoue le match sur le modèle de la NBA, le meilleur des 3 matchs.
  3. Ou alors autre option, en fin d’une série (8ème, 16ème ou quart…), on fait jouer les équipes qui ont fait match nul de façon croisée pour obtenir le meilleur. Cette étape devrait précéder l’étape deux.
  4. Cela oblige de prévoir des séances supplémentaires de partage de ceux qui font matchs nuls.
  5. Au final, on aura une compétition qui reflète la valeur et la hiérarchie réelle des équipes et non ce fac-similé, fait de hasard couronnant plus de médiocres que de méritants,dans un jeu qui ressemble plus à un jeu de billes enfantin qu’à un jeu d’adultes.
  6. SINON PAR PITIE PEUT-ON REMETTRE LE BUT EN OR ET LE GOAL AVERAGE.
  7. RESERVEZ LES TIRS AU BUT POUR LA FINALE. DE FACON A DONNER A LA FINALE UN CARACTERE MAJEUR RESERVE AUX DEUX MAJEURS QUI L’AURONT BIEN MERITE. IL FAUT REMETTRE LA PULSION, LA PASSION ET LA VIBRATION DANS LE FOOT. IL FAUT PRIVILEGIER LE JEU ET LE SPORT.

COMMENT EXPLIQUER QUE DES EQUIPES QUI SE SONT DECARCASSEES POUR METTRE DES BUTS DANS LE TEMPS REGLEMENTAIRE SOIENT ELIMINEES AU PROFIT DE CELLES QUI NE MARQUENT PAS SANS LES TIRS AU BUT ?

Le Goal Average donnerait la prime aux équipes qui marquent et non au tirage au sort des groupes qui fait que les meilleures équipes peuvent être (et le sont) éliminées alors que les moins performantes  (on dira les nuls) passent. Avec ce goal average, toute une pool pourra se qualifier (malgré des défaites, mais avec des buts marqués) et une autre éliminée (celle qui n’alignera que des nuls ou des petites victoires).

BREF IL FAUT REDONNER AU FOOT LA VALEUR DU BUT.

…. A REFLECHIR.

L’ITALIE, L’ANGLETERRE, LA BELGIQUE ET BIEN D’AUTRES VALENT PLUS QUE LES DEUX DEMI-FINALISTES QUE SONT LA FRANCE ET LE PORTUGAL. LA CHOSE EST DEVENUE TELLEMENT RECURRENTE ET ECOEURANTE QU’ELLE DESSERT LE FOOT.

PUISQU’ON EST DANS LA DEBAUCHE DU FRIC, AUTANT ELEVER LE NIVEAU DE SELECTION EN LE RENDANT PLUS JUSTE CONFORMEMENT A L’ESPRIT SPORTIF. TU PARLES DES COQS ?

C’est que le foot a été rattrapé par la politique d’abord – via ses instances en panne, gangrenées par la corruption menée par les Occupants de ce Monde qui prostituent tout ce qu’ils touchent – puis, fatalement, il est tombé dans les rets des Marchands de tapis légendaires, du côté des Bookmakers et des outils de la diffusion, à coups de renforts, de sponsors et tutti quanti parfaitement inutiles, mais profiteurs et vampires à souhait.

La FIFA est financée par de l’argent public ; n’a pas besoin de ces sponsors requins sans foi ni loi, grands pervers devant lEternel et sodomisateurs de tout ce qui culturellement compte. C’est ainsi qu’on programme déjà les rencontres entre telle équipe et une autre, lors du Mondial – et qu’on annonce le spectacle comme un grand film qui va sortir pour propulser les ventes de billets et engraisser les bookmakers et les sponsors.

Les têtes d’affiche et les affiches sont alléchantes et faites à dessein. Tout vrille et brille. Le foot n’est plus un sport ; une compétition à rebonds, mais un SPECTACLE d’abord et on y triche à souhait.

SPORT DE PEDES ? JE VOUS LE DEMANDE ENCORE… L’OCCUPATION PLANETAIRE N’EPARGNE RIEN. LA PETITESSE, LA VORACITE, ET LA PERVERSION Y PREVALENT ET SONT SANS BORNES. VOUS LECHEZ OU VOUS ETES TRAQUES. MEME LES FREINS DE VOTRE VOITURE SONT TRAFIQUES POUR VOUS EMPECHER DE VOUS DEPLACER. S’ILS POUVAIENT VOUS JETER EN PRISON POUR VOUS IMMOBILISER ILS N’EN SERAIENT QUE PLUS RAVIS.

LE REVERS DE LA MEDAILLE EST QU’ILS NE PEUVENT PAS VIVRE SANS VOUS. ILS SONT DONC CONDAMNES A VOUS RODER AUTOUR ET CHEZ VOUS APRES VOUS AVOIR CONDAMNES AU SURPLACE. L’AUTO-ENCHAINEMENT EST FORMIDABLE.

EN FAIT, ILS ENCHAINENT TOUT ET ASSIGNENT TOUT AU SURPLACE. TU PARLES DE PROGRES ET DE VISEE. MISSION IMPOSSIBLE.

LE SPORT DOIT SORTIR DES RETS DES PUBS ET DE LA DIFFUSION PLANETAIRE PAR LES MEDIAS PRIVATISES AUX OGRES INSATIABLES ET CORRUPTEURS DE LA CIVILISATION.

LE BRESIL ACCUEILLE LES PROCHAINS J.O.

DSC_0248

Photo en hommage à Dilma Rousseff, qui vient d’être innocentée dans l’affaire de détournements des « comptes publics », dont on l’accusait et dont le retour pourrait être programmé, pour bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*