Les boules puantes.

Share Button

Photo. La décadence. World Class Pictures.

Version un. Le muselage anticipé et postérieur.

L’incontournable Poutine et les boules puantes des emails dissimulés de l’ex Secrétaire d’Etat Américain, actuellement en campagne pour les présidentielles.

Un article pose la question de savoir si le FBI pourrait demander à Poutine de lui renvoyer les emails que le même FBI a fait et fait semblant de ne plus pouvoir retrouver, car effacés par le broyeur de mails d’une entreprise privée spécialisée dans un tel broyage.

La belle hypocrisie ! On voit très bien le but de la tentative consistant à museler Poutine, par anticipation, puisque si les emails sont finalement diffusés  – comme les notes de Likiweaks, sur 60 ans environ des câbles de la diplomatie américaine – l’accusé est tout trouvé : Poutine.

Et si le FBI en prend possession, ce sera pour refaire ce qu’il a déjà fait : broyer l’essentiel en utilisant le sortilège de brouillage de la mémoire destiné à nourrir l’amnésie publique et à brouiller les cartes, selon le modèle qui prévaut depuis le début de la non-procédure de cette affaire.

Info ou intox, on le saura plus vite qu’on ne le pense. La présence d’Edward Snowden – à elle toute seule – sème le doute chez les invincibles mange-morts.

IMG_20160703_141915[1]Boules puantes. Version reniement du verdict démocratique. Le Défilé de Londres organisé via les réseaux sociaux par un INSTIGATEUR. Tu m’étonnes. Dans le passé, les réseaux sociaux ont montré toute leur efficacité, lorsqu’il s’agit d’organiser au pied levé de telles fêtes païennes et ultra gaies. On s’étonne de leur inefficacité à sonner le même son de cloche pour augmenter la participation électorale des jeunes aux élections. Laquelle participation des jeunes de 18-24 ans était très faible : 36% environ.

Titrer que 75% des jeunes électeurs britanniques ont voté pour rester dans l’UE, c’est ignorer que ces 75% concernent 36% (de ceux qui ont voté) et non les 64% qui se sont abstenus.

On dit que les absents ont toujours tort. Mais, tout de même, l’abstention des jeunes est un vote de désintérêt à la question. L’abstention ici est une révolte sourde contre l’Europe telle qu’elle se construit ou se déconstruit… dans l’irresponsabilité et l’inconséquence.

Cette abstention pourrait même envoyer un message encore plus fort du genre : le Royaume-Uni et l’UE c’est kif kif. Qu’ils aillent tous deux au Diable (lire le communiqué de Mme Lagarde ci-dessous).

Boules puantes de la non-responsabilité en politique. Les défenseurs du non au départ du Royaume-uni de l’Union Européenne veulent conserver le poste de PM. Incroyable, c’est comme avec le too-big-to-fail : tu perds l’élection, mais ton camp reste au pouvoir et y obtient une prime. La prime à l’irresponsabilité.

Certains avancent qu’il est hasardeux de confier le pouvoir aux défenseurs du « oui » au départ du Royaume de l’Europe, car ils n’ont pas de plan de sortie de crise. Procès d’intentions. Si la compétence en politique consiste à dire que « je suis apte parce que j’ai été », seul(e)s les has been sont compétents et il n y a pas de place pour le renouvellement des personnalités et des idées en politique.

Où est le plan de sortie de crise européen, depuis la catastrophe financière impunie de 2008 ? On connaît les coupables mais on leur fait du baise-main.

C’est du verrouillage politique. Et puis, si être has been protégeait de la défaite, David Cameron n’aurait pas fait ce référendum que les défileurs de Londres et autres organisateurs auraient mieux fait de dénoncer avant qu’il n’ait lieu. Mais voilà, ils étaient sûrs et certains de gagner – du haut de leur position de Has been et de compétents.

La défaite n’en est que plus inacceptable.

Cela se traduit par la sidération, le désarroi et la PURGE : LES HOMMES POLITIQUES QUI ONT FAIT CAMPAGNE POUR LE OUI A LA SORTIE DE L’UE SONT POURCHASES, MOQUES, BANNIS ET CHASSES. ILS SERVENT DE BOUC-EMISSAIRES FACILES POUR LES BOULES PUANTES.

Mais c’était quoi ce référendum de merde ? Du foutage de gueule ? A quoi servait-il d’organiser un référendum, sachant d’avance qu’on en récuserait les résultats. L’UE DOIT INTERDIRE CE GENRE DE PRATIQUES INACCEPTABLES. ON NE JOUE PAS AVEC LA DEMOCRATIE COMME ON FAIT DU PUNCHING-BALL EN SALLE OU DU PING-PONG.

C’était quoi ce référendum ? De la frime pour politicards arrogants ?

C’était quoi cette farce référendaire, où il ne fallait surtout pas faire de débat et surtout pas dire qu’on voulait sortir de l’UE? C’était quoi ce grand moment d’hypocrisie sachant que dans la moitié des pays au moins qui compose l’UE, le vote pour la sortie serait OUI. Les Grecs ont eu peur ou plutôt ont été menacés au plus fort de la crise.

Si maintenant, en Europe et en Occident, on fait des référendums pour qu’ils servent de plébiscites indigestes aux dirigeants, c’est pareil que l’Afrique (du moins celle des fins de règne entrain de passer). Au fait, qu’en pensent le Président Robert Mugabe (Zimbabwe) et les Africains sur les donneurs de leçons démocratiques ? Il doit être mort de rire, Mugabé. Les Africains ? Pas vraiment : ils sont tout aussi aliénés et assujettis au fric inodore, incolore et sans saveur que le sont la plupart des citoyens-monde, gonflés à l’hélium des médias de propagande et de spectacles préhistoriques – pensez donc, une starlette de talk-show, sortie de prison récemment, fait des séances de dédicace actuellement, à grands renforts de sponsors des lessives de cerveaux, sur son crime manqué au poignard sur son petit ami, un certain Thomas qui a cru, parce qu’il a vu.

Avec de telles Zécrivaines millionnaires, on a le peuple qu’on a et les décideurs qu’on ne mérite pas.  Du coup, on fait commerce, mes amis, sur les instincts primaires d’abord et sur tout ce qui tourne autour : le sexe, le crime, le sang, la haine, la prostitution, ça se vend comme des petits pains. Les jeunes se bousculent à ce jeu de cirque et non au référendum. Cherchez l’erreur.

Est-ce le désespoir et le désenchantement qui jettent les jeunes dans ces poubelles médiatiques et ces éditions en foire, pour y trouver un sens perdu depuis, sur la marche des affaires de ce monde. Alors, autant se shooter, boire et consommer ? Au moins, on se sent vivre au lieu d’attendre des choses improbables et impossibles telles que : le changement, l’ouverture, la diversité pour ne pas dire liberté, égalité et justice.

Le trop plein des réseaux sociaux est en fait un trop vide.

Jamais on avait tant renié le principe même de la pluralité des opinions, contenue dans la démocratie, interdisant de penser hors de la pensée unique de l’establishment fourvoyé depuis longtemps dans le Triangle des Bermudes.

Il y a pire, ce référendum fait mal, car il rappelle ce non-dit et cette mauvaise conscience sur le hold-up du mariage gay. Si – ainsi que je l’ai toujours dit – on avait organisé un référendum, on aurait le même résultat que ce vote contre l’EU. C’est cela qui fait mal : CE REFERENDUM EST UN DOUBLE DESAVEU, CONTRE L’UE ET CONTRE LE MARIAGE GAY LEGIFERE AU FORCEPS ET AU MEPRIS DE TOUTES LES REGLES DEMOCRATIQUES. C’EST POURQUOI IL FAIT MAL TRES MAL.

Si vous vous souvenez de l’Ukraine, le mariage gay et toute la propagande ont servi la cause du coup d’Etat préventif, afin de garantir les droits dits civiques des gays. On a défilé à Londres pour les mêmes raisons inavouées. Aujourd’hui, tout ou presque se fait, au nom du mariage gay et des droits des  homos menacés. Du coup, sortir de l’UE c’est un peu comme si cela annonçait la révision de cette loi inique. Ca terrifie les esclaves sexuels et les pantins de l’Ordre Invisible qui les gère eux, leur carrière et leur fric odorant, avec leur médias-hyènes, siège de la Confrérie des rats, grands spécialistes des détournements sur la place publique, en caméras et mics planqués.

Ce sont les boules puantes de l’Occupation Planétaire, de la gouvernance et de l’air ambiant.

Ce référendum a piétiné le mariage gay, par ricochet. Alors, ça vexe qui vous savez.

A suivre.

***

VOICI LE COMMUNIQUE DE MME LAGARDE AU NOM DU FMI SUR LE BREXIT EN DATE DU 24 JUIN AU LENDEMAIN DU VOTE.

Statement by Christine Lagarde on the U.K. Referendum – Press Release No. 16/303 – June 24, 2016

Ms. Christine Lagarde, Managing Director of the International Monetary Fund (IMF), issued the following statement today:

« We take note of the decision by the people of the United Kingdom. We urge the authorities in the U.K. and Europe to work collaboratively to ensure a smooth transition to a new economic relationship between the U.K. and the EU, including by clarifying the procedures and broad objectives that will guide the process.

« We strongly support commitments of the Bank of England and the ECB to supply liquidity to the banking system and curtail excess financial volatility. We will continue to monitor developments closely and stand ready to support our members as needed. »

***

Si le Royaume-Uni veut revenir sur sa décision, qu’il le dise, mais par pitié qu’ils fassent vite avant d’être contraints d’aller poser dans un Magazine Gay, promu en son temps, par la marinière d’un Ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg. Actuellement aux States ? Hello pour le bébé.

JE SUIS GENTILLE LA, J’AI OFFERT UNE PORTE DE SORTIE HONORABLE AU ROYAUME-UNI QUI A VOULU JOUER AVEC LE FEU ET S’Y EST BRULE.

Ecoutez aussi notre Flash sur radio-silence/org

***

BREXIT : UNE LEÇON À RETENIR !   

Extrait. « …En effet, quand il n’y a pas de projet, quand nous assistons avec impuissance à la suprématie de la technostructure bruxelloise, quand le lien de proximité et l’ambition collective se meurent, la politique du pire s’exprime avec au final, le repli sur soi malgré une économie inéluctablement mondialisée et l’échec assuré …

Chacun doit tirer les leçons de ce redoutable évènement, à son niveau et dans ses engagements propres ».

Convention 13 ENGAGES.

***

REPRENDRE POSSESSION DE SOI DEVANT L’OCCUPATION PLANETAIRE EST UNE URGENCE – EN CELA CE BREXIT – QU’IL SE CONCRETISE OU NON – EST UNE ALERTE PLANETAIRE.

Amazon.

Nigel Farage démissionne, après ce qu’il considère comme une « MISSION ACCOMPLIE » : Reprendre Possession de son Pays. Il peut ainsi se retirer.

« UK Independence Party (UKIP) leader Nigel Farage has said he is stepping down, assuring he will not change his mind. 

« During the referendum I said I wanted by country back… now I  want by life back, » The Guardian quotes him as saying ».

⇒ La PM de l’Ecosse pose dans le magazine des Inrocks pour promouvoir la cause gay en toile de fond du référendum manqué, un peu comme si ce référendum était un référendum dissimulé pour valider ce mariage par derrière. C’est une marque de l’occupation planétaire. Une marque culturelle, un peu comme un marquage au fer rouge : on avance toujours par derrière et masqué. Le vrai motif est toujours planqué et sous le boisseau. Pendant ce temps-là, on vous vend des salades ou du vent.
C’est après coup que vous verrez le pot aux roses qui porte un nom : LA DEPOSSESSION PAR LA SPOLIATION, LE VIOL DES FOULES ET LES RAPINES A L’ECHELLE INTERNATIONALE. L’OUTIL MAJEUR DE CE TRAVESTISSEMENT EST LA CORRUPTION DES ESPRITS ET LEUR SOUMISSION A UN ORDRE SORCIER ET ESOTERIQUE.
….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*