Le Cameroun se reconcilie avec sa diaspora et lui dit : « On vous aime »

Share Button
DSC_0621

Issa TCHIROMA Bakary est Ministre de la Communication du Cameroun et porte parole du gouvernement.

Excellente nouvelle!!!

La hache de guerre entre le Cameroun et sa diaspora est enterrée et ça commence aujourd’hui, en ce jour où j’ai rencontré le Ministre de la Communication à qui j’ai présenté, une fois de plus, au nom de la diaspora, les doléances sur la reconnaissance des bi-nationaux comme Camerounais à part entière.

Pourquoi tant d’incompréhension entre la diaspora et le Cameroun ?

Réponse du Ministre : les Camerounais nous étonnent par leur virulence à l’égard du Cameroun.

Mais Monsieur le Ministre, c’est que le Cameroun a renié ses enfants à l’étranger et, côté virulence, les Ivoiriens par exemple ont des débats durs entre eux.

Réponse du Ministre. Oui, cela se comprend, car sortant de la guerre, il y a les pro Gbagbo et les pro Ouattara. Le Cameroun est un pays en paix et une telle critique négative de la part de la diaspora est incompréhensible. Malgré tout, le Cameroun a rencontré sa diaspora à Paris et a ouvert les élections présidentielles à la votation de la diaspora, accédant ainsi à leur première doléance.

La seconde sur la reconnaissance de la double nationalité est restée en suspens.

Justement, Monsieur le Ministre, pourquoi ?

Issa Tchiroma Bakary. C’est que la question de la double nationalité est une question de principes. On a eu maille à partir avec la Justice et les Institutions, pour les cas de Thierry Atangana et Lydie Eyoum. Des gens qui sont Camerounais et qui, subitement se souviennent qu’ils sont  Français devant la Justice. C’est un problème.

Monsieur le Ministre, pouvez-vous dire à la diaspora qui se sent mal-aimée de ses pères que vous les aimez, alors que celle-ci est exposée au racisme et à la discrimination pour ne pas dire à l’exclusion et au mépris en France par exemple ? S’entendre toujours ramener à ses origines et de ne pas être reconnu dans son pays pose une question d’identité.

Issa Tchiroma Bakary. Oui. Que la diaspora se rassure : on vous aime.

Vraiment ?

On vous aime.

Bien. Les choses avancent dans la bonne direction.

Avis à la diaspora et faites passer le message de paix, de reconciliation et d’amour !!!

VIVE LE CAMEROUN.

ALBUM.

DiasporadiasporaDiasporaATT_1455729829327_DSC_0618

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*