Flash sur le monde. Carte postale sur le Cameroun : la gouvernance.

Share Button

Santé, climat des Affaires, électrification des villages (équivalent des Campagnes en France), griotisme d’une élite assoiffée de pouvoir,… on a franchi le Rubicon, depuis belle lurette et les catégories de l’inné et de l’acquis sont mises au défi par l’homme Bantou. C’est que, l’ordre mondial et sa gouvernance travestie lui vont si Bien, car ils renforcent ses travers culturels.
Mais tout n’est pas perdu pour autant. Les balises sont jetées, bon an mal an. La prochaine génération ne partira pas de zéro. Dans cet océan de Malheurs et de Misères actuels, l’espoir reste permis. Peut-être fallait-il toucher le fond pour rejaillir.

Radio silence.org (rubrique actualités  – suivre Elise).

Vincent Lindon a dit une chose qui a retenu toute mon attention. C’était dans le journal du Soir (Belge) du 27 Janvier à savoir que « La place des artistes est devenue anormalement grande » aujourd’hui. Voici l’explication qu’il livre :

Question :

Quelle est la place de l’artiste à vos yeux ?

V.L. Quand un journaliste exigera qu’un politique réponde à ses questions par oui ou par non et que celui-ci finira par répondre, vous n’aurez plus besoin d’un acteur, chanteur, photographe ou musicien. C’est parce que les politiques ne répondent plus à vos questions que vous invitez les gens de la société civile. La place des artistes est devenue anormalement grande dans les affaires civiles, politiques et humanitaires. Ce n’est pas normal. C’est la place du monde politique. Qui ne la prend pas et qui nous la laisse. Mais moi, je ne vais pas la prendre non plus !

En clair, les politiques se défaussent sur les artistes qui n’ont pas la compétence pour, mais excellent dans le bluff et le faux-semblant. Le bon profil étant « girlfriend » et copine de la « girlfriend »/ »boyfriend » aussi.  Quand on sait l’appétit sexuel qui se confond avec les frustrations, les perversions et les travers voire les vices et les complexes des hommes politiques, il est facile pour cet homme de se faire sa girlfriend et sa copine. C’est du cousu main.

C’est ainsi qu’on se soutient entre artistes.

Quand à savoir pourquoi les politiques ne répondent plus du peuple qui les choisit, sous hypnose médiatique, il va de soi que poser la question est absurde, car ces politiques ne sont pas là par la force de la démocratie, mais par celle d’un détournement des sentiments sur la voie publique : j’ai nommé la machine propagandiste au service de l’Ordre Secret qui gère les élections pour son compte et non pour celui des peuples.

Du côté des Républicains, ça remue. On la joue tout le monde contre NS…. C’est grossier et sans classe. Pour le moment.

.A suivre…

Laurent Fabius, gravement malade, devrait être remplacé.

Pourquoi ne pas prendre une retraite bien méritée, au lieu de s’accrocher encore à la présidence de la COP et au Conseil Constitutionnel. Le Syndrome des présidents africains à vie est contagieux.

Quelle déchéance ! Après s’être accroché comme un moule sur son rocher, voici le renoncement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*