Attentats de Paris. « Aucune race au monde ne possède le monopole de la beauté, de l’intelligence, de la force ». (Aimé Césaire)

Share Button

« …Et il est place pour tous au rendez-vous de la conquête et nous savons maintenant que le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu’a fixée notre VOLONTE SEULE et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite ».

Extrait du « Cahier d’un retour au pays natal ».

A suivre dans Flash du monde, sur radio silence.org.

Qui sème le vent récolte la tempête.

« JUIF », LE MOT INTERDIT ET LES TERMINOLOGIES CENSUREES QUI PEUVENT VOUS VALOIR LA PEINE DE MORT DANS L’OMBRE.

Quand vous écouterez l’émission, ayez cette mise en garde en toile de fond.

Un la réaction de radio silence qui a eu la gentillesse et a pris le risque de ne pas censurer l’émission.
Elise,
un bon conseil, évite le mot juif, comme convenu dès la création de notre radio. Moi personnellement je le remplace par le mot franc-maçon, ce qui signifie la même chose – Dieu le sait –, mais n’est pas automatiquement taxé de racisme. La raison est qu’il ne faut pas inutilement mettre notre radio en danger dans un monde à la dérive.
Bien à toi,
W.W.

Deux. Ma réponse.

Je sais, mais c’était juste pour montrer l’oeuvre de la censure insidieuse. Celle qu’on ne voit pas, mais qui fait plus de dégâts encore. Celle dont on ne prononce pas le nom. En interdisant les mots, on interdit la Loi, c’est-à-dire « le prononcé qui fait foi » et on permet à ceux dont on ne doit pas prononcer le nom (la collection des Vol-de-Mort organisée en Mafia Planétaire soumettant tout le monde avec la loi de l’Omerta  dictée par le clan protégé des INTOUCHABLES – UNE CASTE DONC) de tuer en silence, de tout corrompre, de tout prostituer, de terroriser, de persécuter, de voler, de violer, de menacer, de fomenter des complots, de monter des coups y compris d’Etat – dernier exemple, l’Ukraine – de poursuivre l’esclavage allègrement avec la complicité des Gouvernements Occidentaux et leurs bras armés, journalistes et consorts et les Roitelets Africains installés partout au Pouvoir en Afrique, comme valets de l’Occident et vassaux condamnés à la vassalité, pour avoir voler leurs pays et confier les richesses de ces Etats Africains aux loups étrangers et de l’Etranger, pendant que les Africains, leurs peuples, meurent de faim, de soif, de maladie, de pauvreté, de désoeuvrement (chômage) et se vautrent dans la nouvelle évangélisation sauvage, l’alcool, la prostitution, le cannibalisme social, la sorcellerie, l’immigration sauvage comme bouée de sauvetage…. Bref tout le corps social est détruit en Afrique, au profit des multinationales de l’Etranger qui, pillant tout, ont confisqué toute la souveraineté nationale pour le bénéfice des dirigeants qui se font du fric sur le dos des Africains.

Un double déterminisme tue les Africains encore plus que tous les actes terroristes, y compris ceux de Boko Haram qui vient encore de frapper au Nigéria.

C’est vrai si on dit Juif, depuis la Shoah, on franchit un interdit et un tabou. On touche aux vaches sacrées.

Mais entretemps, on peut dire blanc, noir, etc.. tout quoi.

Les Juifs sont quoi alors ? Un peuple à part, un clan des intouchables. C’est ainsi qu’on a créé les pires criminels du monde et couvert les pires atrocités, au nom d’un peuple proclamé abusivement peuple élu.

Peuple élu ? Et pourquoi donc la France est Fille Aînée de l’Eglise, s’il y a un peuple élu ? A moins que l’aînée ait vendu son droit d’aînesse pour un plat de lentilles. Auquel cas, je te rejoins facilement.

OK, pour radio silence, c’était exceptionnel.  Pour une situation exceptionnelle.

CLONAGE INSTITUTIONNEL

CLIQUEZ POUR AGRANDIR

Je me réserve pour moi cette terminologie qui me vaut l’Enfer chez moi. Je suis la preuve vivante de la Tyrannie du Sytème innommable et ignoble des Juifs, comme Système et bande d’individus sans foi ni loi ; de vrais brigands [LE CLONAGE INSTITUTIONNEL]. Les mêmes qui utilisent les journalistes pour dire que  Les noirs des banlieues sont des voleurs, des gangsters ; tous les immigrés avec. Ce discours sert d’alibi et de justificatif ultime à toutes les discriminations, les méprises et le mépris, le racisme envers ces publics, mais bien sûr celui-ci est tolérable et politiquement correct et autorisé, et non l’autre imposé sur une base totalement artificielle ; l’exclusion est blanchie et tout le monde se porte bien. Les vaches sont bien gardées.

Au fait pourquoi n’y a-t-il pas d’écoles de confession musulmane, protestante, indoue, et consorts mais juste une école Catholique et une école Privée Juive ? Où est l’Egalité ? On comprend très bien que l’Egalité c’est entre les frères Blancs catholiques et les Juifs. Les Suprémacistes s’assemblent pour dominer les autres. La race devenue une secte. Comment fonder la République ? Et le vivre ensemble ?

Bref, la Juiverie interdite de nommer va mener le monde à la destruction. Malheur au monde qui a perdu la liberté donnée par Dieu et non par les Hommes.

DSC_0529

Dos de couverture du « Clonage Institutionnel ». Avril, 2007.

Ceci pour dédouaner radio silence de toute responsabilité. On peut insulter (au pire) les élus d’une République, mais on est interdit de dire Juif. C’est que les Juifs sont des Etres supérieurs à la Loi et aux Institutions. Leur règne tient du Divin, peuple élu, la grande imposture et le coeur de la manipulation-monde. L’usurpation, je ne parle même pas. Comment une race de voleurs est devenue le Sacro-Saint et le Grand Prêtre du Monde, seul Dieu y répondra en remettant les choses à leur place. Mais un Juge Espagnol a ouvert la porte de la Justice Internationale.

Les mêmes Juifs derrière 68, car Mai 68, c’était le moment de la prise du Pouvoir des Juifs en France, agissant par l’intermédiaire de la Révolte des Etudiants, instrumentalisés jusqu’à la lie, dans le dos du Général de Gaulle, rattrapé en France, par une bande de collabos, encore plus rapaces et plus criminels que les collabos sous l’occupation allemande du gouvernement de Vichy.

Depuis Mai 68, l’embrigadement des immigrés est organisé de manière systématique en France. La séparation entre les peuples supérieurs et les Nègres a pris un nouvel essor. Les Négriers Juifs ont pris d’assaut tous les lieux stratégiques pour blanchir le nouvel esclavage devenu légal, avec la dernière capture : la corruption des législateurs, de la Justice et de la démocratie, via l’organisation en gangs des partis politiques. Tout le processus électoral est depuis lors trafiqué et confisqué au point qu’on retrouve Laurent Wauquiez, le numéro 3 du parti dit des Républicains, ex Ministre et déjà élu par ailleurs, en tête de liste des régionales dans la Région Rhône-Alpes. Ah, le monde est petit. 
On pensait que les postes au parti étaient incompatibles avec la recherche d’un mandat. Mais, ça c’était le temps d’un faux renouveau annoncé des pratiques politiques et dans la manière de faire de la politique. Toujours la logique des postes et des mandats réservés qui poursuit sa course destructrice et rapace.

Les mêmes tics et puces continuent de ronger le tissu social et de parasiter le drapeau de la République vidée (la République) ainsi de son essence et de la ferveur qu’elle procurait au Peuple. Coquille vide, moulin à paroles consensuelles, lénifiantes et proclamatrices d’unité nationale là où on a semé le désordre, la division, la déclassification, l’esclavage, la racialisation du tissu social, l’ethnicisation de la politique étrangère devenue affaire ésotérique voire pur fantasme exotique, bref, la République a foutu le camp avec ceux-là mêmes qui avaient édicté cette loi cardinale : IL EST INTERDIT D’INTERDIRE. Il est vrai qu’on n’avait pas compris le message subliminal (le non-dit) à savoir la pédophilie et l’annonce de l’accomplissement du projet dans le mariage gay et le remplacement des fondamentaux économiques où, désormais ce sont les paradis fiscaux, la prostitution, la drogue, les spectacles comme opium et drogues des peuples, avec mission de lessiver les cerveaux pour les rendre disponibles aux commerces les plus barbares et sauvages que le monde ai connus qui a remplacé les fondamentaux Keynésiens. Qui est derrière ces commerces ?

Et qui leur permet de sévir avec l’arme de destruction massive et redoutable qu’est l’INSECURITE TECHNOLOGIQUE ? Les Intouchables et leurs valets.

….Le monde est à la dérive, mes amis.

A suivre dans Flash du monde, sur radio silence.org.

QUI A PARLE ET QUI S’ATTAQUE AUX RAVAGES DE L’INSECURITE TECHNOLOGIQUE, NOUVEL ABRI DES BANDITS ET ASSASSINS MULTIPLES ?

***

Ce billet se poursuit…

Avant que de poursuivre, voici un billet intéressant de Eurasianews sur la clownerie qu’est devenue notre processus électoral. L’exemple de la présidentielle américaine est frappant.

Lire ici. The Perils Of Circus Politics – OpEd – Le péril (ou la dérive) de la Politique du Cirque. La question est comment en est-on arrivé là? Qui est derrière ces commerces des clowns (je dirais des clones)?

Extraits de la conclusion. Traduction en italique.

Paradoxically, at a time when the stakes are especially high for who becomes the next president, we have a free-for-all politics in which anyone can become a candidate, put together as much funding as they need, claim anything about themselves no matter how truthful, advance any proposal no matter how absurd, and get away bigotry without being held accountable.

Paradoxalement, au moment où les enjeux sont particulièrement élevés sur qui sera le prochain président, les vannes sont grandement ouvertes au tout-va en politique, dans lequel n’importe qui peut concourir, mettre en jeu autant d’argent qu’il a besoin, revendiquer n’importe quoi pour son compte, peu importe la véracité de ses allégations, faire des propositions, quelle que soit leur absurdité et se montrer particulièrerment grossier sans devoir en rendre compte.

Why? Americans have stopped trusting the mediating institutions that used to filter and scrutinize potential leaders on behalf of the rest of us.

Pourquoi? A votre avis les Américains ont-ils cessé de faire confiance aux institutions médiatiques qui avaient l’habitude de filtrer et de vérifier l’étoffe – leur background – des candidats, en notre nom à tous. Mais, les journaux ne sont plus indépendants et n’ont plus de marge de manoeuvre. Ils dépendent de leurs patrons (des affairistes pour la plupart), d’une part et, de l’autre part, de l’Etat (dont les représentants sont élus via la corruption des partis politiques) qui leur alloue des subventions pour pas faire faillite – vous savez le too-big-to fail, parfait abri et alibi de détroussage des voleurs et pilleurs impunis. Bernie Sanders, l’un des rares candidats crédibles à la présidentielle américaine, a eu cette formule éloquente « si on est too-big-to fail, c’est-à-dire un éléphant, comme ces gouvernements obèses en consommation publique, alors on est trop gros pour exister ». C’est-à-dire qu’on n’est plus de dimension humaine. Or toute écologie est humainement fondée et non le contraire. Et de toutes façons, derrière une surdimension artificiellement créée, et toute richesse insolente, il y a un « crime oublié » ou tue.

Captés et capturés, mêmes les recrutements et les promotions sont affaire d’Etat, dans le milieu des médias. On disait que l’ORTF était Gaulliste et aux ordres. Aujourd’hui, c’est le retour des médias Staliniens aux Ordres des Nouveaux Stalines. Staline s’est réincarné en Europe de l’Ouest. L’URSS est tombée. Son impotence l’a tuée. Alors, les mêmes causes produisant les mêmes effets, suivez le mouvement et les prochaines étapes de la fin de ce monde.

Political parties are now widely disdained.

Les partis politiques sont maintenant largement dédaignés (pour ne pas dire méprisés pour leur corruption, bassesse et magouilles et compromissions).

Many Americans now consider the “mainstream media” biased.

Plusieurs Américains considèrent que les médias sont corrompus et biaisés.

And no opinion leader any longer commands enough broad-based respect to influence a majority of the public.

Et aucune opinion d’un leader n’a plus une large base de respect susceptible d’influencer une majorité de personnes. (Bref, aucune idée ne fait plus autorité. Conséquemment, aucun leader).

A growing number of Americans have become convinced the entire system is rigged – including the major parties, the media, and anyone honored by the establishment.

Un nombre croissant d’Américains sont désormais convaincus que le système entier est miné, corrompu, travesti. Cela inclut les partis politiques, les médias et quiconque est couronné par l’establishment. (Le régime des copains et le clan quoi.)

So now it’s just the candidates and the public, without anything in between.

Ainsi, actuellement, il n’y a plus que les candidats et les publics et rien entre eux. (Le grand vide quoi des corps intermédiaires VENDUS au diable et au système innommable)

Which means electoral success depends mainly on showmanship and self-promotion.

Ce qui veut dire que le succès électoral repose essentiellement sur les performances en tant que showman et l’auto-promotion.

Telling the truth and advancing sound policies are less important than trending on social media.

Dire la vérité et mettre en avant des politiques sensées sont moins importants que de suivre la tendance des médias sociaux.

Being reasonable is less useful than gaining attention.

Dire des choses raisonnables a moins d’importance qu’attirer l’attention sur soi.

Offering rational argument is less advantageous than racking up ratings.

Apporter des arguments solides est moins avantageux que de figurer en tête des classements ; lesquels sont corrompus.

Such circus politics may be fun to watch, but it’s profoundly dangerous for America and the world.

De telles politiques du cirque sont peut-être fun à regarder, mais sont profondément dangereuses pour l’Amérique et le Monde.

We might, after all, elect one of the clowns.

Et pourtant, malgré tout, nous pourrions bien élire un de ces clowns (dont la majorité figurent en tête des charts).

De l’Amérique à la France, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier, en matière de processus électoral et de la déliquescence du tissu social, je ne parle même pas de la réflexion qui n’a plus cours. Valeur désuète déchue au nom du Spectacle et des Spectacles-rois. Triomphe de la société du spectacle de Guy Debord. Pour le Pire.

On dirait que nous nous sommes concertés cette nuit pour co-écrire ceci.

C’est incroyable. Mais en même temps pas étonnant. Si les intellectuels et les vrais enseignants voulaient faire leur job, on n’en serait pas là.

Lire la totalité de l’article ici. The Perils Of Circus Politics – OpEd – Le péril (ou la dérive) de la Politique du Cirque. La question est comment en est-on arrivé là? Qui est derrière ces commerces des clowns (je dirais des clones)?

Ce billet se poursuit.

Après la descente de Saint-Denis, what is next ?

Commençons par le Mot Tabou ceux qu’on ne doit pas nommer. C’est ainsi que je vais m’exprimer désormais pour les désigner sans les nommer, pour ne pas froisser ceux parmi eux qui seraient différents de la classe des prédateurs. Tenez, la classe des prédateurs, c’est pas mal. Je vais adopter cette formulation bateau, passe-partout.

Voici l’annexe à la réflexion sur l’usage du mot tabou.

Je te remercie pour ta Sagesse que j’apprécie et que je suis. En fait, on apprend beaucoup en échangeant. C’est toute la difficulté aujourd’hui avec la race des prédateurs : la dualité fondamentale qui permet de jouer sur un double tableau. Si je te rapporte les choses entendues ces jours-ci, tu vas tomber des nues. Ma conclusion est que le monde est perdu. Pour de bon. Je n’y crois personnellement plus tant la corruption (au sens biblique) a déjà tout pourri et enseveli les Hommes transformés en zombies. Pour respirer, il faut se retirer dans sa bulle.

 

Pour sortir le monde de cet état de décrépitude dans lequel il est tombé, il faut que Dieu fasse un Miracle. Les Hommes ne peuvent plus rien y faire, sauf des barouds d’honneur de temps en temps. C’est tout. C’est pourquoi, seule une Révolution fera l’affaire. Mais qui en a encore et l’envie et le courage et les armes de la résistance et du combat ?

Si Jésus, le Roi des Juifs, le fils de l’Homme est celui qui permet que ses frères – qui l’ont d’ailleurs renié – perpétuent ce contre quoi il s’est battu lors de son séjour en terre, alors….il y a de quoi, pour beaucoup devenir Païens. C’est pourquoi les églises se vident et tombent en désuétude les unes les autres. L’Eglise ne veut aucun débat de fond sur qui elle est et ce qu’est la foi et le sens à lui donner.

Du côté de la nouvelle religion, refuge du désespoir, les choses poussent, les voix crient pour exorciser le Mal, mais…elles restent à la marge de l’Ordre central.

Les gens se sont retirés de toutes les centralités. C’est pourquoi Daesh marche ; c’est encore paradoxalement l’un des rares lieux qui redonnent une identité aux jeunes Musulmans par exemple. Le sens de la vie et le goût des choses.

C’est dommage, il n’y a plus de débats possibles. Si vous en faites ou en demandez, vous êtes un emmerdeur. Sans débat, on ne peut plus réfléchir ni avancer ni échanger.

Aux US, ils ont trouvé une parade. Ils font une distinction entre les « Américains qui placent les intérêts de l’Amérique en premier et les Israeli-firsters qui ont un agenda différent ». Initiative remarquée mais vite critiquée.

Ce qui me chiffonnent proprement est que lorsque nous les Noirs sommes insultés, on se défend avec la parole. La parole est là pour cela. Pour le peuple dont on ne doit pas prononcer le nom, ce sont les menaces dans l’ombre, les chantages, le harcèlement, les vols et … ça peut aller jusqu’au crime.

Pardon, un Maître qui souffre du complexe du racisme est un faux maître, car cela est impossible.

Que le pauvre se plaigne, je comprends. Pas celui qui a le pouvoir et le fric. Quand même et c’est le même qui n’accepte aucune concurrence, crée et gèle les monopoles partout et ne supporte pas le succès de l’Autre qu’il bloque et sabote, en employant tous les moyens. Bref…le monde va mal.
Exemple pour illustrer cela tout de suite.
Le contraste entre Alain Juppé qui parle un langage clair que tout le monde comprend et qui, malgré son appartenance à la race des Maîtres, a l’honnêteté de reconnaître que la France avait fait fausse route.
Lire la France s’est trompée dans El Watan. « C’est vrai que c’est un changement dans la ligne que nous suivons depuis 2011 pratiquement, mais le monde a changé».
Vous avez cette langue unique et claire et, de l’autre côté, celle double de la classe des prédateurs. Tout juste là, je viens de recevoir ce mail du Sénateur Bob Menendez – après que j’ai dit haut et fort toute ma colère et mon mépris pour les rats qui viennent fouiner chez moi et qui, monstruosité suprême, ne se gêne pas pour me le faire savoir, voici ce que je reçois de cette classe des échoués déshumanisés. Le double langage du serpent est à l’oeuvre.
Un. Le clin d’oeil voyeur du nom en première ligne « LINDA ». Mon boyfriend porte un ancien tatouage sur son bras de ce nom. Celui de sa fille. Et même si c’était le prénom de son ex, c’est notre problème. Y compris si c’était celui de son son actuelle dans l’ombre – suivant le théorème impayable de notre Johnny en état d’ébriété disant que : tout homme a le devoir de tromper sa femme – quelle affaire ! Vous voyez jusqu’où va le voyeurisme et la mentalité de cette race de prédateurs, incapables de rester chez eux, toujours à fouiner chez les autres, à faire les poubelles, les toilettes, la salle de bain, la cuisine et à fouiller la chambre à coucher, y compris au sein de la nudité, la chose la plus intime et personnelle qui soit. Il faudra qu’un véritable président et une Justice stoppent ces scélérats. Ils ne méritent que crachats et dédain.
Deux. J’ai osé dénoncé la fraude. Merde alors ! Les rats aiment voler, harceler et persécuter mais en cachette. Scams, j’ai utilisé le mot ici.
Quand vous foutez cette merde dans la poubelle et les spams, que nenni, c’est comme pour CNN et facebook et d’autres mails provocateurs provenant tous de la classe des prédateurs jaloux et minables, Yahoo mail fait passer en passant outre. L’insécurité technologique vous expose à la morbidité et à la prédation et au harcèlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*