Flash sur le monde. Migrants, la route des esclaves.

Share Button

Alors que les Syriens deviennent emblématiques de cette crise des Migrants, en raison du mélodrame qui s’est joué, au moment où Israél et les zionistes poussaient le Président Obama et Londres à aller bombarder la Syrie, ainsi qu’on l’avait fait aveuglément en Irak et en Lybie, le président Obama a ordonné l’accueil de 10,000 Syriens en guise de témoignage de solidarité de l’Amérique. Suivez le lien.

Quant à nous, nous avons apporté notre pierre à l’édifice dans notre flash sur le monde que vous pouvez écouter ici à Radio silence. Avec mes excuses pour le décalage pour la mise en ligne. L’émission est prête depuis lundi. Il y a donc des infos comme l’annonce du président Hollande annonçant l’accueil de 24 000 migrants en France qui manque.

Souvenez-vous, au moment de la demande du départ d’Assad et des bombardements associés, Londres avait organisé un vote au Parlement pour obtenir l’accord de son Parlement. Au moment de voter, le président Syrien avait pris soin d’adresser une missive à chacun des parlementaires britanniques. Le vote fut négatif. Irak oblige.

Ce vote avait gelé celui des parlementaires américains, devant l’incertitude mortelle qui planait sur l’issue du scrutin. Malheureusement, ce que les parlementaires britanniques avaient su protéger – l’intégrité de la Syrie – les guerres par procuration menées par Daesh, au nom des « manipulateurs cachés », ont poursuivi la politique du pire.

Qui se cache derrière Daesh ? Quelle fabrique ?

Lisez aussi l’interview de Nicolas Sarkozy dans le Figaro qui fera débat car il extrapole sur une nouvelle politique de l’immigration.

Crise des migrants : le plan de Sarkozy.

———————–

ps. Sur certains postes, ce texte n’apparaît pas en ligne Ce n’est pas la première fois.  Nos trafiquants experts planqués font le boulot d’effaceurs de ce qui ne leur appartient pas, lorsque cela ne leur convient pas. Les mêmes qui sèment la mort dans le monde, planqués comme les rats qu’ils sont. Toujours à fouiner chez les autres et à saboter le Véritable Progrès qui révèle leur parasitisme universel depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Maintenant on sait qui ils sont et comment les éteindre ces pompiers pyromanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*