L’encyclique « Laudato Si ». « Fallait-il enterrer le joyau de la foi sous les déchets du monde ? » – Hommage à Palmyre.

Share Button

Malgré les déboires et les tribulations de SFR qui mentent comme ils respirent avec les petites mains « Juives » toujours prêtes à exécuter les basses besognes, lorsqu’on cite le nom de leur candidat aux présidentielles américaines, enlisée quelque part dans les sondages, bientôt dans les méandres de la Justice – je vous en dirais plus sur cette lâcheté, une de plus, venant de qui vous savez. Ah ah ah, je me marre, Internet aujourd’hui, c’est à tous les coins de rue ; seules les petites frappes ne l’ont pas encore compris … Le sabotage du travail des autres, ils ne connaissent que cela. Minable.-  Malgré toutes les tentatives de censure, Voici quelques réflexions d’un Catholique sur l’Encyclique Papale.

Auparavant, félicitations aux militaires américains qui ont évité un massacre dans un train Thalys.

CNN rapporte ceci : The two U.S. military members who prevented a massacre from taking place on a high-speed train in Belgium have been identified as Air Force service-member Spencer Stone and National Guard member Alek Skarlatos, their travel companion Anthony Sadler, who also helped subdue the suspect, tells CNN.

 

L’Amérique c’est pour le Meilleur et le Pire.

RU «30/2015 DEPECHE HEBDOMADAIRE DE NOUVELLES CHRETIENNES

« RU », le service de presse du réseau UNEC, BP 70114, F 95210 St-Gratien

Tél/fax/rép. 0134120268, unec@wanadoo.fr , www.radio-silence.tv (rubrique RU)

LAUDATO SI ? (ru, 22 août 2015) – La récente encyclique « Laudato Si » de notre pape François peut consterner. Déjà le titre, est-ce le moment de claironner louange et jubilation quand tout va mal sur le globe, même dans l’Eglise ? Quand des millions et millions d’êtres humains vont tout droit vers l’enfer, se trouvant en état de péché mortel ? Quand une nouvelle guerre mondiale semble être prête à éclater ? (A ce propos, compte tenu de l’énormité de l’explosion à Tianjin en Chine on commence à soupçonner l’impact d’une mini-bombe atomique NUKE des Américains s’attaquant au nouveau rival mondial économique chinois, peu après que la Banque de Chine vient de se hisser à la première place des banques du monde). Bref, devant cette perplexité, il peut être opportun de vérifier si cette Encyclique est vraiment catholique. C’est simple, en cherchant la fréquence de quelques mots archi-catholiques. Voici le résultat :

–        CIEL : 11 fois (mais en citant la Bible ou les Saints)

–        PURGATOIRE : zéro fois

–        ENFER : 1 fois, mais dans l’expression «l’enfer sur terre »

–        DEMON : zéro fois (mais 4 fois dans le mot DEMONstration…)

–        CONVERSION : 12 fois, mais toujours dans le sens d’une conversion écologique

–         CONDAMNATION : zéro fois

–        PECHE : 3 fois (dont une fois dans une citation du patriarche Athénagoras).

Si donc dans une Encyclique du Suprême Pontife de l’Eglise Catholique les mots essentiels de notre foi – ceux le plus utilisés par N.S. Jésus-Christ et ses apôtres – n’apparaissent pas ou seulement de façon extrêmement clairsemés, on peut se poser la question si une telle Encyclique est vraiment catholique.

Venons à l’écologie. Le pape souhaite que l’Eglise se hisse au premier rang des écologistes mondiaux, d’en prendre quasiment la conduite. Dans ce contexte il ose poser quelques timides interrogations aux écologistes du monde, notamment en commençant le paragraphe 120 ainsi : «Puisque tout est lié, la défense de la nature n’est pas compatible non plus avec la justification de l’avortement. » Excellent. Mais n’était-ce pas le moment de dire TOUTE la vérité, à savoir que ce sont les Catholiques qui aiment vraiment la vie sur terre, TOUTE la vie sur terre ? La vie humaine, TOUTE la vie humaine, à partir de la première seconde de son existence dans l’utérus ? La vie surnaturelle, TOUTE la vie surnaturelle ? La Vie divine, TOUTE la Vie divine, jusque dans son éclat trinitaire ? Ne fallait-il pas continuer de dire TOUTE la vérité en statuant que, de tout cela, les écolos du monde ne veulent connaître qu’un minimum, disons 1% ou moins, compte tenu de la parole de Jésus à Sainte Thérèse d’Avila : « une âme vaut plus que l’univers » ? Valait-il la peine d’encenser ces écolos aveugles, ces « écolos 1% », en plus par une Encyclique solennelle, quand d’autres sujets brûlants attendent, quand les églises se vident toujours plus, quand le feu de Satan consume la foi de millions de Catholiques ? Fallait-il parler d’écologie quand 97% des Catholiques (par ex. en France) ne vont plus aux sacrements, notamment la Sainte Messe ? Fallait-il enterrer le joyau de la foi sous les déchets du monde ?

–  O.A.M.D.G.  –

————————————

Côté censure, la video de l’article précédent, une toute petite vidéo, un test en fait est censurée en Allemagne. Pourquoi donc ? Vous aurez la réponse dans une tribune auditive intitulée « La Porte de Benghazi » – A suivre sur Radio Silence, partenaire de l’UNEC. (Union des Nations Européennes et Chrétiennes).

HOMMAGE A PALMYRE AVEC CET EXCELLENT FILM.

PALMYRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*