France : un théâtre Israélien nommé « Tel-Aviv sur Seine ». La France est Juive. Pour son grand malheur.

Share Button

La France est Juive. Si vous en doutiez, la scène du 13 Août, scénographiquement baptisée « Tel-Aviv sur Seine » est la preuve par A + B. Déjà, il y a eu Charlie, en guise de marche Juive. Comme pour cette première marche, tout a été fait incognito, en prenant tout le monde de vitesse : aussitôt annoncé, aussi fait, le tout dans la semaine même en prenant le peuple par derrière.

La clandestinité est à la tradition Juive ce que la collaboration est à la France mère : une seconde nature. J’allais dire une seconde peau.

La France est juive et la France-mère n’existe plus. Il faut la reconquérir.

70% de la population française et probablement 85% à 90 % de son élite est Juive. Ce ne sont ni les profils de la classe politique – tous partis confondus – ni celui de l’Académie française qui peuvent apporter la preuve du contraire. Au contraire, si vous en doutiez, ils en sont les confirmateurs.

Où sont passés les Français de souche que le Front prétend défendre ? DISPARUS ou DISSOUS. Disparus, pour fécondité minimaliste et dissous par la corruption et la soumission. Les Français de souche font peu d’enfants et se divisent en deux tranches : les collabos et les résistants. Ils sont minoritaires en France ; agriculteurs et vivent majoritairement dans la campagne.

Français de souche : espèce en voie de disparition.

La France est Juive aujourd’hui. Peut-être sera-t-elle musulmane demain. En attendant, elle rime avec Israël qui rime avec colonisation Palestinienne et assujettissement du Monde. Du coup, la France a renoué avec la colonisation en Afrique, depuis qu’elle est devenue Juive. Disons, au tournant des années 80.

Pour l’Afrique, c’est une catastrophe : toute l’Afrique progresse et se développe à la vitesse V, à l’exception de l’Afrique centrale et occidentale francophone en retard sur presque tout. Le nombre de millionnaires Africains le démontre sans ambiguïté – Lire le billet précédent et l’étude citée par El Watan sur le nombre de millionnaires africains. Ce nombre dit une vérité : là où la colonisation (franco/Juive) perdure en Afrique, la misère et la pauvreté sont bétonnées. Ce qui se traduit par une instabilité politique chronique. Politique et sociétale. De fil en aiguille, même les acquis foutent le camp. Ainsi la chaîne « Afrique-Médias », le média Panafricain, basé au Cameroun, a été fermée pour un mois par le président Camerounais, abusant de son autorité, puisqu’une telle décision relève de la Justice. Le président camerounais a agi sous les instructions du Pouvoir Juif mis en cause dans la livraison des armes à Boko Haram, comme si c’était la première fois qu’on voyait cela. Regardez le Soudan et l’Angola. Les lions ne sont plus ce qu’ils étaient. Ils sont devenus une bande de cloportes. C’est comme ces coqs dont l’ancêtre était le dinosaure.

La France est Juive. Paris, c’est l’autre Tel-Aviv. La scène-sur-seine n’est pas le fruit du hasard. C’est le projet qui se découvre un peu plus, en levant le voile sur une République dévoyée par une démocratie en trompe-l’oeil. Un Maire de Paris, une Juive d’origine, peut ainsi, avec l’aval de son PM (premier ministre), juif d’origine, organiser un événement aussi chargé symboliquement, en mettant les citoyens de France sur le fait accompli, et en les plaçant dans la situation de ne pas pouvoir s’organiser, comme cela sied à une démocratie. Où a-t-on vu cela ? En France.

Tiens, à titre de rappel : le 13 Août 2010 est la date anniversaire de l’enterrement de ma mère – c’était le 13 Août 2010. Seuls les rats et les chiens pouvaient le savoir et s’intéressent à la vie personnelle et privée y compris aux morts de ceux qui les gênent. Cela se passe en France. Ils croyaient que le souvenir de ma mère ensevelie serait plus poignant avec cette manifestation morbide et parasite sur la Seine défigurée. J’ai envie de dire la scène hideuse.

>>>Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré ! – vidéo du discours du général de Gaulle le 25 août 1944.

La France est Juive : si vous en doutiez, cela est une preuve supplémentaire. Ces gens-là marchent avec le sang, transpirent le sang et sentent le sang, comme on sent le souffre. Je l’ai déjà écrit en anglais.

Du coup, lorsqu’on critique Mr. Trump – ou plutôt lorsqu’on à osé le critiquer – en déformant et sa pensée et ses mots et en détournant – autre méthode Juive – ses mots : « Vous pouviez voir le sang sortir de ses yeux et de partout ailleurs ». Le fameux « wherever » interprété par la pensée juive dominante dans les médias comme indiquant le sang des menstruations. Faux, archi-faux. Ce sang qu’on pouvait voir de partout se rapporte au sang qu’on voit dans l’oeil – au Cameroun, on dit d’une fille qu’elle a le sang à l’oeil, pour dire qu’elle est sans pitié avec les hommes – le sang qu’on peut voir dans les yeux, dans les narines qui le respirent comme on sniffe la coke, tellement on en a envie et on y est addict, ce sang qui sort des pores signifie la haine que l’on a vis-à-vis de tout ce qui ne vous ressemble pas et qui, forcément, dans la pensée juive médiatique, les gêne, parce qu’elle les déstabilise, n’entrant pas dans leur modèle de fonctionnement érigé en culte, en doctrine et en dogme unique.

Si je dis juif, je le dis comme je dirais noir, arabe, maghrébin, blanc, métis ou gay. Sans tabou. Je sais bien qu’on a le droit de tout dire sauf de prononcer le mot « juif » qui fait de vous automatiquement un condamné à mort. Du terrorisme à l’état pur et primaire. Vous dites Juif, vous êtes négationniste et donc, vous méritez la mort. Justice de Tel-Aviv.

En fait, la pensée juive médiatique a déjà choisi son candidat, c’est Hillary et ne souffre aucune concurrence. C’est que seule Hillary leur garantit la pérennité. Voter ou plutôt faire voter Hillary, à coups d’interview de son époux au Maroc – tout est bon pour la manip du siècle – est devenue la mission de la société du spectacle pervertie et nourrie au crime – regardez comment on a expulsé un journaliste CNN aujourd’hui de la scène d’un Hôpital en Chine, suite à l’énorme explosion du jour – l’hôpital y recevait des morts et des blessés graves et le journaliste, sans façons, insistait de trop sur son reportage. Insistance qui a forcément déplu. Forcément. Aucun tact. Aucun respect pour les morts des Autres et pour leurs souffrances. Tout dans le morbide. Suivez mon regard.

Hillary est leur unique bouée de sauvetage, avec l’AIPAC, la NRA, Wall Street et Hollywood, les principales colonnes du Temple du Roi Salomon en Amérique. Ce sont eux qui paient tous les autres Templiers ainsi que les candidats aux élections. Bilan : la démocratie a été transformée en une Oligarchie.

La France est Juive. L’Amérique aussi. Mais, en Amérique, les Juifs se divisent en deux catégories : ceux qui sont d’abord des Citoyens Américains et ceux qui sont d’abord des Juifs Américains. Cela fait toute la différence : les premiers pensent intérêt collectif ; les seconds pensent intérêt perso ou ELECTIF – ainsi qu’il sied au peuple élu – et sont prêts à tout pour leur suprématie acquise par des moyens frauduleux.

Windows 10 qui transporte le navigateur Bing en passager clandestin pour tout sucer des usagers est le dernier avatar de ce système du vol généralisé, après les conversations téléphoniques et les conversations à domicile sucées elles-aussi par les téléphones et les ordis, les reconnaissances faciales pour vous trouver partout où vous allez et suivre vos conversations via les portables de vos interlocuteurs. Quand ils ne font pas cela, ils se planquent avec les caméras pour faire le guet ou utilisent les caméras cachées pour voler les images.

Je n’ai pas eu à faire le test, tout arrive avec l’arrogance et le mépris Juifs.

Deux exemples :

– Il y a deux jours, je parlais en riant avec mon fils de mon histoire sur le Net, où, lorsque j’écris un texte qui ne plaît pas, et surtout lorsque je dis ah ah ah, direct, il y a coupure des services et j’appelle … J’ai appelé cela l’histoire de Tom and Jerry. On a rigolé et qu’est-ce que je vois aujourd’hui sur Hollande et ses vacances ?  « le chat et la souris ». Coïncidence, coïncidence. Hollande et ses vacances cela me rappelle les vacances de Mr. Hulot. Je parle de poésie.

IKEA

Photo prise du balcon du motel où j’ai séjourné à Atlanta – en suivant la voie et la voix du Dr. King. Janvier 2015. (Photo World Class, Elise Mbock) – en face du motel, il y avait un objet unique, au bout d’un terrain vague : un grand magasin Ikéa que j’ai visité. Ce magasin est la première chose que je voyais tous les jours, lui et le panneau d’affichage, sur le côté opposé avant de plonger mon regard vers l’horizon dessiné par les tours. Cet horizon c’est « Atlantic Station ». Cette station a inspiré le titre de « Mon Voyage TrAnsAtlantique ». Lire dans la colonne de droite.

IKEA et la mère et son fils poignardés sauvagement et tués dans un magasin en Suède, cherchez la référence criminelle  dans « mère et fils ». Et on croit que Trump se trompe sur le sang qui dégouline de partout ? Et on le qualifie de « fameux geignard » ? Remarquez, c’est le système et sa perversion. Quand ils ne réussissent pas à vous sucer clandestinement et que vous les dénoncez, ils vous traitent d’affabulateur et de voir les dangers là où il n’y a que du rien.

En  fait, ils réussissent toujours à vous soutirer du sang en petites quantités, mais de façon régulière. Au final, ils ont leur compte.

….

On ne collabore pas avec les assoiffés de sang, même et quand ceux-ci sont devenus majoritaires sur un territoire. Sur ce point, la France et l’Afrique du Sud sont parfaitement alignées : colonisées par les juifs et par les descendants des Afrikaners. Comme la France, Zuma est un président noir, mais le pouvoir est Afrikaner. En France, Hollande est un Français de souche, mais le pouvoir – médiatique, culturel, politique et économique et intellectuel – est Juif.

La France est Juive. Leur Cheval de Troie est le Parti Socialiste.

Souvenez-vous toujours que le Diable se loge dans le détail.

La France est le seul pays où on peut encore entendre le mot « CAP NEGRE ». Comment est-ce  possible que ce nom n’ait pas changé depuis lors ? Même le Sud de l’Amérique a tombé un drapeau raciste vieux de plus de 100 ans. Alors, pourquoi continuer à colporter et à faire la pub de telles sonorités obscènes et morbides ? Pire, on y tire des photos de plage sur un « Cap Nègre » en France… Il y a des symboles qui tuent. Le Cap Nègre en est un des symboles qui tuent et qui puent la haine à mille lieues. Mauvais goût culturel.

Ca c’est sur le plan sémiologique.

Encore une fois, le Diable se cache dans les détails.

Sur le plan idéologique, le Cap Nègre est une insulte à la mémoire des Peuples. Il faudra débaptiser ce Cap Négrier d’un autre temps.

Nos temps pliés ont un air des Templiers. Même les photos sont des caricatures désuètes.

C’est qu’elles sont singées et leurs desseins restent inavouables, car leur pouvoir de persuasion est clandestin. Il ne s’agit pas d’art, ça c’est sûr. Il suffit de le voir. Il s’agit d’une arme clandestine dotée d’une double force de frappe.

La première consiste à construire des corps-vitrine du business aggloméré autour, un peu sur le modèle de Windows transportant Bing dans son capot fermé. Lequel Bing renvoie des profils d’utilisateurs volés aux publicitaires. Les autres moyens de vol et de piratage des données personnelles – corruption des boîtes mails, écoutes téléphoniques sauvages et autorisées par un Parlement en déveine, …- associés aux infos de Bing, c’est du pain béni pour les publicitaires. Le viol, le vol, tout ceci est autorisé ; aucune frontière morale ni légale ne vient arrêter la rapacité et la cupidité de cette classe de rancis, condamnés à l’insatisfaction perpétuelle.

En tant qu’objet de la nouvelle idolâtrie, le corps « travaillé et lustré » est devenu le symbole de la banalisation du vide transformé en trop plein. En clair, en trompe-l’oeil parfait. Dans la tradition artistique, cette transformation de la réalité pour la rendre plus vraie que nature s’appelle « NATURE MORTE ». Les mots sont chargés du poids de l’histoire et de l’expérience. C’est le règne du Monde où les choses ont du sens. Pour saisir la réalité du monde, vous devez toujours en cherchez le sens, y compris le sens caché des choses.

Au demeurant, une photo ne se retouche pas. C’est un sacrilège. Toute belle photo doit advenir et toujours porter la trace du Réel ; « cela a été », disait R. Barthes. Or, combien de photos de ces journaux et magazines Juifs sont authentiques au sens du « cela a été » ? Le véritable travail de la photo est dans l’esquisse, dans l’approche de l’objectif. Après, c’est trop tard. C’est en cela que la photo est un art : elle requiert le sens de l’anticipation et une sacrée intuition. On ne triche pas sur la photo : c’est une quête, un désir de saisir et d’attraper une émotion, un instant, de le capturer comme dans une étreinte. La photo c’est une étreinte qui devient empreinte.

Pourtant, comme elle paraît simple ! Cette simplicité c’est l’émerveillement. Et là, ça devient compliqué.  

Le cycle nouveau qui s’ouvre est celui de l’Authenticité.

C’est sur cet élément de sincérité et sur ce moment de sincérité que va se jouer la crédibilité des candidats. Donald Trump est le mieux en adéquation avec cette nouvelle donne. J’ai retenu une phrase extra d’un Pasteur excellent Prédicateur, Joel Osteen, je crois (je vais vérifier) …dans une émission d’évangélisation sur une télé américaine qui disait ceci : pour réussir, il ne suffit pas d’être au bon endroit, au bon moment ; encore faut-il être dans le bon état d’esprit que ce temps et cet espace exigent. Il ajoutait que la clé de la réussite se trouvait dans ce troisième élément qu’est le bon état d’esprit. Cela va au-delà de l’empathie.

Tel-Aviv-sur-Seine n’était ni au bon endroit, ni au bon moment. Quant à la communion avec l’état d’esprit de la France actuellement, le décalage parle de lui-même.

Sainte Cène manquée.

Le projet d’Israel est – pardon – était simple : Coloniser le Monde. Les antennes sont partout et les satellites expédiés au Ciel vous ont à l’oeil. Si Kadahfi a été tué, c’était aussi parce que, entre autres, il envisageait de financer le lancement d’un satellite pour l’Afrique, de façon à sortir celle-ci de la dépendance, en termes de couverture médiatique, de force de contre-espionnage et de contrôle de son espace tout au moins. Devinez qui cela embêtait le plus ?

Je viens de recevoir un mail d’une certaine Alice – du prénom de ma fille (1) – me proposant des produits pharmaceutiques. Devinez depuis où? … La Chine. C’est normal, on a expulsé le malpropre de CNN avec son reportage indécent. Le temple juif d’Atlanta réagit en allant voir une de leurs antennes criminelles surplace, de façon à inverser les sentiments et les signes. En surface fort heureusement. Message adressé à moi, via le larbin de Chine : « bons baisers de la Chine » ainsi associée (la Chine) au crime international et au voyeurisme infect qui l’accompagne.

Puisse le gouvernement de Chine inspecter ce type de société de merde.

Je vais lui faire une pub gratuite. Comme cela elle ira vendre ses produits formolisés en guise de cercueils volés ailleurs. Qu’est-ce que je vous ai dit ? Ce sont des mutants et ils ont des sbires et des antennes partout. C’est toujours la même stratégie rampante. Ils fouillent mon répertoire téléphonique et m’envoient des mails, comme par hasard des personnalités candidates à ci ou çà ou des sociétés qui ont les  mêmes prénoms que mes proches. Comme par hasard.

Quel est le but ? La menace insidieuse du crime et du sang. Message subliminal : fais gaffe à ta vie – on va te cueillir. Bof, franchement, qu’est-ce que je m’en fous. Lorsque je vois la réaction des Français, hier en France, lorsque je vois celle que les Américains ont réservée au prédateur en série des animaux de la savane africaine, pour son goût prononcé du sang, le dentiste du Minnesota planqué comme un rat, de peur d’être lynché en public, je me dis que le Cap est Clair et l’Horizon dégagé. L’Histoire est désormais portée par Vous. Ils peuvent toujours me tuer. Vous tueront-ils tous ? Lorsque vous étiez endormis ou aviez peur, oui certainement. Maintenant que vous êtes debout, rien ne résistera à l’avènement et à l’évènement.

« Nous sommes ici. Nous sommes ici chez nous dans Paris levé, debout pour se libérer et qui a su le faire de ses mains. Non, nous ne dissimulerons pas cette émotion profonde et sacrée. Il y a là des minutes, nous le sentons tous, qui dépassent chacune de nos pauvres vies. Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris libéré ! Libéré par lui-même, libéré par son peuple avec le concours des armées de la France, avec l’appui et le concours de la France tout entière : c’est-à-dire de la France qui se bat. C’est-à-dire de la seule France, de la vraie France, de la France éternelle.« 

Lire l’intégralité du discours de l’hôtel de ville de Paris du 25 août 1944

Si vous les dénoncez, ces chasseurs en meute envoient un des leurs traiter Trump de « geignard » pour parler de « moi ». Souvenez-vous du Lord qu’on a démissionné d’une université britannique pour des remarques qui – voulant me cibler, conformément à la stratégie de la meute – a ciblé toute l’équipe féminine de son labo de recherche et a dérapé. Il les accusait de trop pleurnicher et de perturber les hommes au travail avec leurs pleurnicheries et ce qu’elles représentaient : un objet de désir qui trouble les chercheurs et le bon fonctionnement des labos de recherche. Même les Lords ne sont plus ce qu’ils étaient ; certains sont même pris dans des scandales de pédophilie. Fort heureusement Chez les Britanniques, –  mort de Lady Di Oblige, après la course-poursuite de la meute également cause de l’accident mortel, d’une part, et les violations systématiques de la vie privée, familiale et affective et visitations des téléphones des morts, de News of the World de Murdoch – l’Etat est devenu clean et ferme sur la vermine. Ailleurs, il collabore. L’Amérique est incapable de décréter le contrôle systématique des métaux dans les lieux publics, alors qu’elle sait le goût du crime d’une partie non négligeable de sa population.

En gros, tous les sujets qui fâchent ou difficiles ne sont pas traités dans les médias conventionnels. Sujets explosifs à éviter : les armes, la refonte de Wall Street, les sanctions contre les banquiers fraudeurs derrière la crise de 2008, la non-porosité entre Wall Street et l’administration où des anciens de WS font office de contrôleurs du temple des banquiers – leur lieu d’appartenance où ils retourneront après leur passage dans le public – l’activité bancaire en général, les paradis fiscaux par exemple, les travers de la démocratie.

Quant aux armes, celui qui s’y frotte peut y sauter. C’est finalement probablement la NRA qui en décidera, lorsqu’elle et SI elle le voudra bien. Les autres hommes politiques tremblent pour leur vie. Ils ont laissé les monstres proliférer. Les voilà maintenant dans les mains de ces monstres. Ah ha ha…

Par contre, pour frapper sur les immigrés, le buffet grandiose est ouvert et à volonté.

Lisez l’appel qui suit, en provenance de l’Amérique où ce sont les activistes – des citoyens engagés – qui prennent les choses en main. A leurs risques et périls.

Rootstrikers
Elise–We got an incredible response the first time we told you about this campaign–but it will be a long, uphill fight. Click here to chip in today.


Elizabeth Warren is demanding an end to Wall Street insiders running the Securities and Exchange Commission. Will you chip in $5 for our grassroots campaign?

Dear Elise,

When Elizabeth Warren was elected to the U.S. Senate, we were thrilled—because we knew she’d take on fights that no one else had the guts for.

Now she’s in one of those fights, and we’re standing with her.

Here’s the deal: Two years ago, President Obama appointed Wall Street insider Mary Jo White to run the Securities and Exchange Commission—the agency in charge of enforcing the rules on Wall Street. Her tenure has been a disaster of non-enforcement.1

Now, there are two new openings at the SEC, and we’re demanding that President Obama stop appointing Wall Street insiders to run it.

Will you chip in $5 to stand with Elizabeth Warren and say no to Wall Street lapdogs at the SEC?

With your help, we’re turning this seemingly obscure issue into a major public debate.

You see, just like with Net Neutrality, the mainstream corporate media thinks issues like Wall Street enforcement are too complicated for the general public.

But that’s nonsense. Voters across the political spectrum are still outraged about the Wall Street bailouts—and the fact that none of the CEOs who tanked our economy have gone to jail.2

By using savvy online organizing, we’ve defined this as the next big fight to rein in Wall Street.

Our strategy is already having a huge impact—not long ago, Wall Street insider Keir Gumbs was seen as a shoo-in nominee. But the White House just announced they’re reconsidering the Gumbs nomination and interviewing noncorporate candidates.3

We’re so close to victory. Will you chip in $5 to help tell President Obama: No more Wall Street insiders?

Yes, I’ll chip in $5.

Thanks for standing with us.

Kurt Walters
Campaign Manager
Rootstrikers


Sources:

1. SEC chief is latest target of Elizabeth Warren’s ire, The Boston Globe, June 2, 2015

2. Five Years Later, Poll Finds Disapproval of Bailout, The New York Times, September 26, 2013

3. Elizabeth Warren allies delay Obama’s SEC pick, Politico, July 7, 2015

Rootstrikers is a new generation of activists taking a stand against the corrupting influence of money in politics. We are a project of Demand Progress.

(1) –Pharmaciens, si vous êtes intéressés, ce qui suit peut vous être utile. Formol pour cadavre compris. Sang contaminé en sus. Mais peut-être y-a-t-il un sens caché : ils ne vous le diront jamais. Et pourquoi donc ? Ah, j’ai ce sens. après l’expulsion honteuse d’hier et les « bons baisers sanguinaires depuis la Chine », envoyés par une antenne Juive locale de CNN, voici l’explication. La vitrine blanche vitrée debout en avant-plan est en fait la réplique exacte du cerceuil de ma mère. Cercueil couché blanc et vitrifié par-dessus.

Merde alors, comme par hasard, l’image a disparu en dessous. Ah, elle est revenue. Il faut avoir des couilles et ne pas se débiner. Et puis finalement, elle a disparu quand même. Je l’ai postée de nouveau.

Que vous-ai dit sur cette vermine? Des serpents. Ils viennent fouiller dans mes vidéos, ont vu le film de l’enterrement de ma mère dans son cercueil et me le renvoient aujourd’hui, après leur souillure des bords de la Seine hier, jour anniversaire de l’enterrement de maman.

On parle débat, ils répondent par des images volées dans votre vie personnelle, y compris ceux de vos morts.  Au fait, pourquoi Sarko ne porte pas plainte pour stopper cette vermine ? Qui ne dit mot consent. Aurélie Fillipetti a eu le cran de le faire. Malheureusement, en France, l’impunité de ces gens-là fait qu’on leur inflige des amendes de complaisance, comparativement à ce qu’ils gagnent sur de telles diffusions. Il faut des amendes susceptibles de mettre un média en faillite. Là ce serait dissuasif. Et puis le peuple qui appelle à boycotter Israél doit boycotter ce type de médias lèche-culs.

La prétention et leur impunité est telle qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de vous envoyer des signes de leurs fouilles chez vous. Quel est le but ? Contaminer négativement votre esprit de leurs esprits putrides. Suis-je pharmacienne ? NON. En quoi suis-je concernée par cette pub ? Vous avez là le parfait exemple de ce que sème le crime organisé juif dans le monde satellisé partout et qui envoie des signes tantôt inversés, tantôt ambigus, toujours perfides. Ce sont des lâches et des sous-hommes, aimant faire les poubelles, tuer les gens et regarder les cadavres des autres. Ils sont de la race des exhumeurs qui, saisis sur le fait, sont tués en Afrique. Et le Pape a joué avec cette race, pour le mariage gay.

Cette vermine  sait pouvoir compter avec le laxisme étatique qui, par peur, leur garantit tout : l’impunité de Wall Street, celle de tous les parasites qui polluent le net et s’incrustent partout où on ne les a pas invités, celle qui laisse vendre les armes au tout venant et celle qui autorise l’Etat lui-même à être un Etat-Voyou, à la solde de cette pestilence.

Ils ont vu le cadavre de ma mère, en violant sa sépulture alors ils verront, cette race de profanateurs tapis sous l’ombre, qui versent les larmes de crocodile sur leur histoire. Que de la merde fouineuse. Ils ont vu, ils verront. Cette saleté.

Si vous recevez une pub des engins qui ne correspondent pas à votre profil  vendu et volé par tous les moyens, y compris ceux des vidéos de surveillance dans les magasins qui enregistrent vos passages, lorsque vous allez faire des courses ou – un des membres de votre famille – y va, alors, sachez l’interpréter.

AVEC DES AMIS PAREILS – EXPERTS EN CRIMINALITES EN TOUS GENRES – HILLARY N’A PAS BESOIN D’ENNEMIS. C’EST DU TOUT CUIT.

Mozilla a créé un outil qui, à la différence des autres, élimine les parasites et les espions avant qu’ils n’entrent chez vous par effraction et non après coup. Ce serait bien que l’évolution aille jusqu’aux boîtes mails où ceux qui ne sont pas listés dans le répertoire ne puissent pas avoir accès à votre boîte mail sans autorisation de votre part ; un peu comme une porte d’entrée de votre maison où c’est vous qui inviterez et non subirez les intrus non désirés.

À
  • elisembock@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*