Législatives du Doubs. Cafouillage à l’UMP : décision anti-républicaine et anti-démocrate. Politiquement absurde et irresponsable.

Share Button

Nous y voilà : le non-candidat au poste de Président de l’UMP ouvert à tous et, auto-proclamé Président de l’UMP à la place de Nicolas Sarkozy parade partout en campagne et sème la zizanie à l’UMP. Ce sera lui ou le chaos à l’UMP. Qu’on se le dise, à l’allure où vont les choses.

Alain Juppé devrait avoir honte à son âge. On peut ne pas être d’accord avec ce que je propose, mais de là à induire tout un bureau politique qui semble toujours accordé sur le projet de « tuer Nicolas Sarkozy », il y a un pas que même l’âge devrait interdire, à défaut d’expérience politique, car sur le coup, ça foire de partout.

On ne peut pas se dire politiquement responsable et inviter les électeurs à s’abstenir au moment même où on condamne les abstentionnistes et déplore l’abstention croissante dans ce pays. Même que certains ont demandé que le vote soit obligatoire, comme en Suisse. Première absurdité indigne des membres du bureau politique qui ont voté ce genre d’ineptie. 

Ils font preuve d’une incompétence politicienne insondable. Je n’ose pas parler d’égarement suprême voire d’un arriérisme profond.

Idem, on ne peut pas appeler, comme Marine le Pen en 2012, les gens à voter blanc : cela dépend du secret du vote ; encore un principe Républicain bafoué. Faisant cela, on fait du FN en claironnant qu’on le combat.

Cette décision de l’UMP est non républicaine de bout en bout, irréfléchie et obsolète. Une honte républicaine.

Avec ce genre d’attelage sans principes ni valeurs, sauf la volonté de voler les suffrages et les positions : je le repète JUPPE N’EST PAS LE PRESIDENT DE L’UMP ET TOUT LE FORCING DU MONDE NE LE FERA PAS. S’IL AVAIT DES COUILLES REPUBLICAINES IL FALLAIT SE PRESENTER AU MOMENT DE L’ELECTION. PAS CANDIDAT, IL FAIT DANS LE DESORDRE ET POUSSE LE PARTI AU GRAND N’IMPORTE QUOI.

L’UMP va-t-elle imploser ? Non, il faut des hommes pour cela. Ceux qui ne fuient pas les élections pour venir s’imposer par les manigances institutionnelles.

Alors, le coup des médias.

J’ai lu ici et là : Valls 1, Nicolas Sarkozy : O. Vous voyez un peu le genre de presse à la Carlton de Lille. Presse à scandale.

J’ai aussi lu Copé mis en examen comme s’il avait volé à titre personnel. Je lis, il s’agit de l’UMP.

Les Zones grises de la République – Lu il y a quelque temps sur Yahoo :

« Présidentielle de 1995 : Roland Dumas reconnaît les comptes de campagne de Chirac et Balladur bidons » (20mn). On en est où de la République sur la question ? Y aura-t-il une justice un jour ? Qui était membre du staff de la magouille à l’époque ? Membre de l’équipe de campagne en 1995 ?

Y a-t-il une double instruction au Conseil constitutionnel, selon qu’on instruit sur ses amis ou ses ennemis ? Le CC n’en sort pas grandi et sa crédibilité est mise en cause. Directement. Mais ceci n’est pas une surprise. On le savait déjà, mais on fait comme si nos institutions fonctionnaient normalement, alors que leur spécialité est le dysfonctionnement, le déréglage et la dérégulation. Zones grises de la République.

J’ai entendu chez BFM que Juppé a dit que… Juppé a dit que… Juppé a dit que… Ah oui, c’est qui le président de l’UMP ? Tu m’en diras tant. D’abord le racisme n’est pas l’apanage du front, il traverse tous les partis et tous les cercles de France. Même que c’est une marque déposée française ; sorte d’appellation contrôlée. Il suffit d’ouvrir les yeux pour le voir. Exemple : y a-t-il une différence du profil ou physionomique du panel et du bureau politique voire des élus et des cadres entre le FN et l’UMP ? C’est du pareil au même profile – lire en anglais.

ET LA CITOYENNETE DANS TOUT CELA ? C’EST HOLLANDE QUI DOIT SE MARRER

On ne respecte pas les principes républicains, on ne respecte pas le vote, on ne respecte pas les citoyens et la citoyenneté qui exige de voter, on veut magouiller avec le centre pour les primaires, etc…

Inch Allah, c’est Mr. Lagarde qui l’a emporté à l’UDI. C’est plus rassurant sur les arrangements dans l’ombre avant l’heure.

Il y aura toujours une différence entre celui qui a été président et un prétendant. Dieu merci. Tout comme entre celui qui ne s’inquiète plus de son avenir et celui qui, au soir de l’âge a des regrets et ne sait plus à quel saint se vouer, on aura de l’empressement d’un côté et de la patience de l’autre.

Il y aura des primaires à l’UMP et elles devront rester les primaires de l’UMP pour éviter les fraudes. L’alliance entre le Centre et le Modem, c’est l’étape d’après. Il ne faudrait pas sauter les étapes. Ce serait dommage et inéquitable.

CITOYENS DU DOUBS ALLEZ VOTER DIMANCHE SI CELA VOUS DIT ET FAITES SELON VOTRE COEUR ET VOTRE RAISON. APRES TOUT UN DEPUTE FRONT CELA NE TUERA PAS LA REPUBLIQUE, SI C’EST LE FRONT QUI L’EMPORTE.

LE VOTE EST LIBRE ET TOUT CITOYEN DOIT AVOIR SA CHANCE D’ETRE ELU ET ELIGIBLE : PRINCIPE REPUBLICAIN DE BASE. AUCUN HOMME POLITIQUE NE PEUT VOUS ENLEVER VOTRE LIBRE ARBITRE. VOUS ETES MAJEUR ET ECLAIRE. DECIDEZ EN VOTRE AME ET CONSCIENCE ET VOTEZ POUR VOUS ET NON POUR LES DECIDEURS. VOUS SAVEZ CE QU’ON DIT : LES CONSEILLERS NE SONT PAS LES PAYEURS. C’EST VOUS QUI AUREZ A TRAITER AVEC VOTRE DEPUTE, VOUS ET VOUS SEULS.

Ce bureau politique de l’UMP n’a-t-il pas dépassé ses fonctions ? Ne devrait-il pas avoir une fonction de conseil ? Sinon, à quoi sert le président de l’UMP ? A faire porte-parole du conseil dont les membres ne se sont pas présentés à l’élection de la présidence du parti devant les militants pour en retirer la confiance ? En cas de décision politique, une quote-part devrait revenir aux militants…

Là aussi, j’ai entendu BFM dire qu’ils ont fait les sondages auprès des militants de l’UMP – ils ont le fichier? –  et  ceux-ci disent majoritairement que c’est le « ni-ni » qui l’emporte. Faux plutôt deux fois qu’une. Un : les sondages BFM du jour ne peuvent pas être fiables : non representatifs sur ce laps de temps. Deux, j’ai voté chez Yahoo qui posait une question « Nicolas Sarkozy a-t-il eu raison de ne pas donner de consigne de vote aux électeurs UMP du Doubs » ? Au moment où j’ai voté le vote OUI était à 57 % et représentait le double du vote « non » ; le reste concernait ceux qui ne savaient pas.

Donc, attention aux mensonges de certains médias et à leur présélection arbitraire. Il faudra bien observer.

Si on comprend bien, Alain Juppé va nous faire le coup de Mme Royal que je cite en toute sympathie disant « à me voir ils s’y habitueront – qu’ils le veuillent ou non ». Traduire à trop m’entendre contredire Nicolas Sarkozy, ils s’y habitueront au fait que j’ai gagné sans passer l’élection. Tiens, j’oubliais, « il y a les meilleurs d’entre nous, parce qu’ils le valent bien ». Autant pour moi. Chirac était et est le président qu’il fût, long time ago, mais au moins il n’a jamais quit un vote, pardon, je voulais dire une élection.

Qui vivra verra !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*