Politique de la Ville. Grève de la faim du Maire de Ruy Monceau. Qu’il crève !

Share Button

Allo, non mais Allo quoi ? Ainsi donc, le Maire de cette commune bourgeoise, membre de la CAPI (Communauté de l’Agglo Porte de l’Isère) aurait sauté les pieds devant dans le Ridicule. Une grève de la faim. Rien que ça. Non, mais Allo quoi ? En fait, du grand n’importe quoi. S’il en est ainsi, qu’il crève et on se donnera à coeur joie à l’enterrement de ce rabat-joie. Non, mais et puis quoi encore ?

25% de logements sociaux ou 50,000 euros d’indemnités bourgeoises. A prendre ou à laisser.

Je dirais même plus, pourquoi l’Etat se gêne avec ce type d’élus. Laissez le gérer sa commune comme bon lui semble et, en contrepartie,  zéro dotation de l’Etat. Il pourra la gouverner comme un gouverneur d’un Etat Américain.

Ruy Monceau est une ville fantôme. Un grand bourg où les rues sont presque désertes la plupart du temps. J’y suis passée une fois, lorsque je visitais le territoire, en pleine campagne cantonale (2008). Pas un chat sur les rues immaculées. Désert total. Le propre des villes de la CAPI c’est qu’elles sont sans âmes. C’est l’esprit « Ville Nouvelle » qui favorise le transit entre deux point, ou le retrait de la Ville, comprise comme Centralité ou Pôle d’activités.

Du coup, le chômage grimpe et est aggravé par cette carence rédhibitoire. Qui dit chômage, dit précarité et aides sociales en hausse. Le territoire offre une autre particularité : il sert de base arrière aux demandeurs d’asile qui transitent par les centres d’accueil des nouveaux entrants irréguliers, depuis Grenoble. Cela ajoute aux cas précédents, ceux des sans-papiers ou en attente des papiers.

Lorsque vous initiez une campagne sur ce territoire pour sortir ce public de là, c’est très difficile de trouver un espace d’expression. D’un côté, vous devez faire face aux forces de l’inertie : en général les élus et leurs acolytes qui se sucrent sur le territoire. Les acolytes ce sont les entreprises qui y arrivent, sur cette zone franche, ZUS au besoin, exonérées d’impôts et qui s’enfuient une fois le délai de 5 ans de bonus passé. Les acolytes ce sont également les boîtes d’intérim qui prolifèrent dans un espace où le chômage est en hausse perpétuelle. Ce qui n’est pas logique. Il existe un véritable racket de l’intérim qui joue à la roulette russe avec les précaires et les chômeurs. On leur propose des contrats de 2 semaines à 9 mois. A l’arrivée, c’est 2 jours par -ci et le reste du temps, rien. De l’esclavage moderne, au nez et à la barbe de l’Etat, aux portes de l’Isère.

 

Les entreprises signent des CDD d’un an aux gens et y mettent fin pendant deux semaines voire plus pour reconduire le contrat à l’identique sur une année supplémentaire. Tout un cirque. Cela leur évite de signer des CDI. Malin non et avec cela zéro sanction. Et pourtant, il suffit de regarder. Mais la CAPI choisit toujours de regarder ailleurs et de stigmatiser ceux qui sont ainsi exploités, spoliés et maintenus dans la pauvreté et la précarité. Les mêmes que le Maire de Ruy ne veut pas voir. Cachez moi ce sein… Les anglophones disent shit. Silence on triche en toute impunité et sur la voie publique, s’il vous plaît. Après, on se plaint des petits dealers et des caïds.

 

D’un côté, il y a les élus qui bloquent toutes les initiatives locales et, de l’autre, le public pour qui vous vous échinez ne vote pas : les jeunes qui ne s’intéressent à rien, abrutis par l’environnement et les modes technologiques (TV, Téléréalité, clips vidéos porno : argent, fric, bijoux or massif, montres de luxe, et femmes et voitures, porno libre sur le Net, came et Jet set, gadgets électroniques, Ibiza….), les Noirs qui n’ont pas de nationalité pour la plupart et, pour le reste, totalement submergés par l’idolâtrie de l’Occident. Pour eux, c’est voir l’Occident et Mourir. Etre ici est déjà un Miracle et celui-ci est une fin en soi. Tout au plus peuvent-ils trafiquer les aides et tout le reste. L’engagement politique dont la majorité s’affuble en guise de justificatif/justification de l’exil c’est du pur bidon. Ils sont loin, loin, derrière, dans la Préhistoire en fait. Et, lorsqu’ils militent pour de vrai, c’est chacun pour soi et contre l’autre Noir. C’est comme ça, tout dans la soustraction et dans l’égalisation des conditions.

Entre ces deux publics, les classes moyennes des travailleurs y compris des travailleurs pauvres et des associatifs, classes de lèches-bottes des élus qui ne lésinent pas sur le chantage et la punition voire l’exclusion des faveurs et privilèges, passe-droits et autres subventions accordés ici et là à cette populace totalement larbinisée et assujettie. A Villefontaine, le Maire est assuré d’être systématiquement réélu par le vote musulman. La construction de la mosquée a scellé le pacte définitif. Lors de la défaite de l’Algérie, au mondial du Brésil, il y a eu de la casse au centre-ville et à la Mairie. Le Maire a convoqué les dirigeants musulmans leur posant cet ultimatum : vous me donnez le nom des auteurs de la casse ou je ferme la mosquée. Vous avez tant de jours. Avant l’expiration du délai, les coupables se sont dénoncés. Méthodes de Far West avec un Shérif qui règne à la Capone. Le parfait profil politique d’un élu qui a fait carrière avec une carte d’identité politique qui porte la mention : non encarté. Ex-UDF.

A la Verpillière, commune proche, ce rôle des Maghrébins est pris en charge par les Turcs.

 

MARCHE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION : LE GRAND MALAISE

clandestin_un_destin_livre-e3d201.pngCe marché parallèle de l’emploi entre le service Public « POLE EMPLOI » qui devrait tout centraliser et les boîtes d’intérim qui se sucrent au passage est malsain et déloyal. Pourquoi? Et je m’adresse ici à Messieurs le Préfet de l’Isère et au Ministre du Travail, Mr. Sapin – Pourquoi les offres ne sont-elles pas centralisées à Pôle Emploi et les boîtes d’intérim liées au Pôle? On aurait une meilleure visibilité des détournements, des abus et des bassins d’emploi, une meilleure lisibilité des offres pour une efficacité accrue et un rendement optimisé ?

Toute la classe dirigeante triche dans la CAPI et fait mal le job. Précision : je fais le job de porte-parole.  J’avais appelé cela « LA COMMUNAUTE DELINQUANTE ». Lire Scène Publique 2. Dossier.

Les boîtes exonérées d’impôts arrivent avec leur personnel d’encadrement et de maîtrise et recrutent du menu fretin surplace (gardiennage, sécurité, ménage, auxiliaires de vie). Comment donner une chance aux précaires et chômeurs surplace ? Que devient la FORMATION surplace ? Pour quel avenir ? Dans quel secteur ? On marche sur la tête sur ce territoire qui a fini de me désespérer. Alors, il faut partir : c’est la seule issue.

MAIS PARTIR C’EST UN REVE IRREALISABLE POUR UN PUBLIC CAPTIF QUI FINIT PAR PRENDRE LES MIETTES QUE LES BOITES D’INTERIM ET LES ELUS LUI JETTENT SUR LA FIGURE EN RIGOLANT.

Je dis à Mr. Guy Rabuel : QU’IL CREVE ET PENDANT QU’IL Y SERA QU’IL AILLE AU DIABLE ! ENTRETEMPS ON VIENDRA ENSEVELIR SON CORPS A COUPS DE PIED DANS LA TERRE EN GUISE DE MERCI POUR LE MOMENT, ICI LA MORT ET NON LA PROSTITUTION DESORMAIS CELEBRE. TELLEMENT CELEBRE QU’ELLE S’EXPORTE CHEZ LES SEMBLABLES. LES CHIENS ET LES CHIENNES S’ACCOUPLENT DANS LA DANSE DE LA MORT. QUE DU SORDIDE.

 

CHRONIQUE DE L’EXPOSITION DE LA CHAMBRE A COUCHER EN TOURNEE MONDIALE.

 

Ne ratez pas ce moment où l’ex occupante de l’Elysée continue sa promo porno pour débiner et médire sur celui qui l’a répudiée sans ménagement. Expulsée de l’Elysée pour conduite de mégère n’ayant pas sa place au Palais. Un moment, on s’était pris de pitié pour l’éconduite, mais aujourd’hui, lorsqu’on voit ce que la promo de chien faite abondamment par un certain cynisme  professionnel, cynisme motivé par un mercantilisme que seules l’odeur et la senteur de la misère passées expliquent, on se dit, que Hollande n’a-t-il pas agi plut tôt, depuis le temps qu’on le lui demandait et comment a-t-il pu tomber dans un tel traquenard ?

Déjà, il se fait doubler en laissant publier ce papier cul. Et d’un. Et de deux,  il ne porte pas plainte en diffamation, pour stopper l’hémorragie. J’avoue qu’un temps j’avais cru à tout, mais là, qu’une cruche se fasse draguer 9 ans durant par Hollande, c’est de la pure légende. La personne n’a rien qui justifie cela. Ce serait même tout le contraire : elle qui aurait attendu cela pendant tout ce temps-là. Mais nous sommes à l’heure des usurpations et du mensonge-roi et des imposteurs, n’est-ce pas ? Les journalistes sont présentés maintenant aux antennes d’abord comme « Ecrivain » et, ensuite, je dirais accessoirement, comme « Journalistes ». Je me marre. C’était donc cela, profiter d’un strapontin soi-disant journalistique pour ensuite gravir les marches politiques et devenir Ecrivain. Une véritable ruse de Chien.

C’est beau et touchant. Le pire c’est qu’on essaie de vous prescrire cela en ordonnance. On passe alors d’une lugubre chronique littéraire jamais lue à Ecrivain millionnaire de cul. Merde alors. Du Kardachien journalistique. De l’huile sur la peau et que cela. Pourquoi de l’huile d’ailleurs ? Pour bluffer ou simuler, à moins de singer ? Qui se ressemble s’assemble. Vieux dicton pour le maire de Ruy. Quand ce n’est pas le cul qui fait gagner le jack pot, c’est l’éloge de la chambre à gaz. Histoire des chambres du crime.

Qu’est-ce que Rome, l’Italie, Londres peuvent bien trouver à ce torchon, s’ils ne sont pas des chiens ? Le problème Hollande et sa cruche est un problème Franco-Français. L’internationaliser met à nu le coeur de l’éconduite : une personne pleine de haine qui  n’arrive ni à se recaser – d’ailleurs qui en voudrait ? pour voir sa vie étalée ainsi ? Qui – Un inconscient ou un profiteur, voire un arriviste. Peut-être quelqu’un qui en veut à Hollande qui distribue les postes ministériels et les cabinets Elyséens comme on distribue les petits pains et la soupe aux pauvres. L’Elysée transformée en SOUPE POPULAIRE.  Qui a dit que Hollande n’aimait pas les sans-dents ? Il n’aime que ça. Qui se ressemble s’assemble. La haine a ceci de particulier, c’est qu’elle vous avilit (et non avilise, oh la la), vous asservit et vous enlaidit. Vous faites alors pitié. Bien sûr vos semblables diront « bien fait ». Mais au final, Hollande commence à devenir sympathique et devient la victime. A force. A-t-on vu les écrits de la maîtresse de Berlusconi en France ? En tournée de surcroît ? J’avais dit que les journalistes étaient une classe de ratés. Confirmation.

Vous savez ce qu’on dit sur les Chiens ? A savoir qu’ils reconnaissent leurs noms. Chacun reconnaîtra son nom ou non.

Hollande me déçoit beaucoup : il ne sait pas gérer les salopes. Pourtant, il donne l’impression d’être impitoyable. C’est pourquoi j’aime Sarko : il ne viendrait à l’idée d’aucune de ses conquêtes et encore moins les cruches d’entre elles de commencer à avoir des idées de crimes passionnels. Comme ces ex Ministres de la République, Ministre de la Justice de surcroît qui fait un bébé dans le dos d’un homme choisi au hasard, parmi X pères putatifs pigeonnables, en raison du caractère noble de sa Filiation et du montant de sa fortune. Il faut souligner que l’intéressée n’est pas à son premier coup à la Arsène Lupin, je devrais dire « son premier coup de lupanar », qu’elle a la quarantaine au moment des faits et a déjà fait la preuve de son expertise en faux en écriture et en tout le reste – ce n’est pas une gamine à la Nabilla, une victime de plus qui commence seulement à payer – qu’elle est à l’abri du besoin comme on dit, mais cela ne suffit pas : la pauvreté colle à la peau, c’est une teigne, c’est une misère. On transporte sa banlieue comme un sac à dos invisible et le sordide qui va avec parfois jusqu’à la mort. A vrai dire, on naît Grande Dame : on ne le devient jamais. C’est le sens de la célèbre formule « DEVIENS CE QUE TU ES ». Cela dépasse la condition de banlieusardes.

Le comble c’est que le Système Judiciaire tombe dans le panneau et donne raison au piégeur. Depuis quand fait-on un bébé seule sans le consentement du géniteur. L’un voulait tirer son coup et c’était clair pour les deux partenaires. L’autre était à la recherche d’un mariage à tout prix et le bébé a servi d’appât. Et la Justice donne raison à celui qui plante un couteau dans le dos. Le coup d’un moment devient piège à vie. C’est immoral et indécent. Justice à la con. Comment s’étonner alors que de telles combinardes qui font feu de tout bois/poil ne soit pas pro-gay ? C’est du pain béni pour des gens sans moralité. Je vous le donne en mille : Mr le législateur,  s’il vous plaît, j’aime le sexe anal entre hommes, j’exige le droit de me marier. Et le Pape tergiverse et fait semblant. Que les hommes politiques aient tout foulé au sol, par soumission à la presse n’étonnera personne. De toutes façons, depuis longtemps, la politique a été transformée en trottoir politique. Mais, que l’Eglise soit figée de stupeur…. Saint Jean-Paul II, priez pour le monde en perdition.

Bon. Une fois que la tournée du ridicule sera terminée et que le blé sera tombé à profusion, alors quoi ?

Hollande saura qu’il ne faut pas prendre des citrouilles pour des lanternes. L’autre papa pigeonné aussi.

Nous on le savait dès le début. Tout comme nous savions que le mariage gay – ce sont les mêmes adorateurs et les mêmes profils – était une faillite annoncée. On y est.

Au fait Guy Rabuel est-il pédé ? Des fois… Oui ou Non, qu’il crève. Lui et sa Politique de la Ville à la con.

 

A L’INTERNATIONAL

+  Israël sème le vent et récolte la tempête. El-Watan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*