Le Géant vert Ruhl envoie la Hollande en demi-finale après deux arrêts décisifs. Louis Van Gaal, le Maître du Jeu.

Share Button

On reconnaît la marque des Grands Stratèges et Hommes aux risques qu’ils prennent et à leurs coups gagnants. Hier soir, le Coach Hollandais a été Impérial. Il n’a pas l’air comme cela, mais c’est un Joueur dans l’âme. 3 décisions majeures ont scellé le sort du Costa Rica. Un, le changement total de stratégie de l’équipe à la seconde période de la prolongation. Deux, l’entrée de Huntelaar scellée par une poignée de la main complice accompagnée d’un sourire disant « fais le job, je compte sur toi ». Déjà, la classe et enfin le coup du remplacement du gardien de but au gabarit calibré pour arrêter les penaltys tirés à ras-de-terre, lorsque le gardien s’élance du bon côté. Ce qui laisse le choix aux excellents tireurs uniquement, car en tirant haut, on risque de mettre le ballon au-dessus de la barre, comme cela était arrivé à un certain… Platini et à d’autres joueurs Brésiliens de la même classe internationale, lors d’une confrontation France-Brésil non achetée, mais la seule qui a laissé des traces mémorables.

Plus que n’importe quelle autre équipe de France, celle de Platini méritait un titre de champion du monde. Le cru 2014 était carrément mineur. Seul un miracle pouvait la sauver. Ils doivent remercier Dieu d’avoir évité l’Algérie, car l’Algérie qui a joué l’Allemagne était survoltée et jouait avec une force venue d’ailleurs. Cette Algérie-là allait battre la France. Alors là, la France allait voir ce que le mot « casse » signifie en Grand. Nul doute que rien n’aurait pu arrêter le déchaînement des passions refoulées à travers l’expression canon « Nique ta Mère ».

Dieu merci, on a évité le pire en France, car le décor de la scène du Grand Clash était déjà planté. Le soir de l’Algérie/Allemagne, à Villefontaine, un tel décor était déjà planté. Dès la fin du match, un hélico militaire tous feux éteints et faisant un vacarme puissant a tournoyé à plusieurs reprises dans le centre ville, au ralenti, annonçant d’éventuels renforts du ciel, si les forces plantées au sol n’y arrivaient pas ; ce qui n’était pas exclu, au regard du monde sorti fêter la victoire de l’Algérie sur la Russie, avec casses en règle. Ce n’était que l’entrée, le plat de résistance s’anonçait Géant. L’Allemagne a rendu un service à la France et l’échéance du Grand Affrontement Annoncé est reporté pour une autre fois. La France doit dire merci à l’Allemagne.

El Watan. Dernières nouvelles de L’Algérie, depuis Alger. Il veut faire main basse sur les verts : Le projet diabolique du Qatar –

Basse manœuvre qatarie. Surfant sur la vague de la popularité de l’équipe algérienne de football, le Qatar a tenté une grosse opération de récupération médiatico-politique en invitant les Fennecs à célébrer leur succès dans le faste à Doha. En accueillant les Verts qui ont brillé au Mondial du Brésil, auxquels des millions de personnes dans la région se sont identifiés, le «vilain petit Qatar» a manœuvré pour s’approprier l’équipe nationale algérienne – du moins son succès – dans le but de regagner la sympathie des opinions publiques arabes qui lui sont devenues hostiles. Suivez le lien.

En lisant cet article, on voit mieux le point de connexion entre le trafic démantelé à Rio et la FIFA. Lire NOS  billets précédents.

FIFA

Alors que cette coupe du monde s’oriente vers la fin, la FIFA semble de plus en plus débordée et son procès suivra la fin de l’évènement.

Au-delà des sanctions excessives de Luis Suares, qui apparaissent après coup, comme racistes et racialement motivées – hiérarchie des territoires et des habitants oblige -, au regard de la complaisance envers Matuidi, Sakko et tous les autres coups sévères de cette compétition dont celui qui a mis Neymar hors jeu en lui brisant en plus une vertèbre. Il était alors tout autant ridicule pour la FIFA de se cacher derrière le masque d’une banderole indiquant « La FIFA dit Non au Racisme ».

Plus les matches défilaient, plus les comportements de racaille ont défilé. Les arbitres doivent sanctionner systématiquement ceux qui ne jouent pas le ballon, mais le corps de l’adversaire. Quand ils finiront à 6 sur 11 sur le terrain, car exclus pour fautes barbares, ils comprendront.

JOUER AUSSI AVEC LE CERVEAU

Lors des huitièmes, on a vu le sélectionneur allemand faire des signes à ses joueurs en pointant son doigt sur sa tempe, histoire de rappeler aux joueurs de ne pas tirer pour tirer, mais pour tenter de marquer. Sa remarque peut parfaitement s’appliquer à toutes les équipes. Battre un gardien de but comme M’Boli (Algérie) et les autres Navas (Costa Rica) ; Allemagne et le Mexique, les meilleurs, passe par la tête. On a vu trop souvent les tirs automatiques, trop prévisibles et précipités qui arrivent sur le gardien. Des tirs alors que le gardien ferme l’angle. Des tirs désespérés un peu comme si le gardien était dans les buts pour servir de décorum.

Comment contourner une sentinelle ? Même Messi face-à-face au gardien Belge a loupé l’immanquable. Même que l’impayable Omar, l’Argentin de Bein Sports, plus professeur des écoles de foot que commentateur – mais la chose ne manque pas de sel – a avoué qu’il était déjà debout, avant l’exécution finale.

Est-ce la pression ? On verra pour la suite.

Sinon, la Belgique fait un parcours étonnant et si le Nigéria avait joué l’équipe de France comme l’Algérie l’a fait contre l’Allemagne, avec les tripes et de la vitesse, il aurait gagné. La volonté peut faire des miracles : c’est la leçon des joueurs de l’Algérie qui ont marqué un bon point n’eût été l’incident des flashes traîtres sur le gardien de but Russe et les déclarations d’un autre âge d’un de ses joueurs.

Quarts de finale, Dieu que ce fut Dur.

Argentine qualifiée mais sans Di Maria, claqué tout seul. Mais, à lui tout seul, Messi reste redoutable. C’est le Robben + de la Hollande.

Le Brésil qualifié également mais sans Neymar pour la suite.

Hollande-Allemagne. Finale 100% européenne ? ou Europe/Amérique du Sud ?

Chez bein Sport, il a été dit que ce tournoi était celui des gardiens de buts. Si tel est le cas, alors avantage Allemagne qui a un roc au but. Mais aussi à la Hollande qui a un coach Maître du Jeu. Voir son profil dans Ouest France.

LE PALMARES DU GARDIEN DE BUT ALLEMAND – MANUEL NEUER – DANS CE MONDIAL. C’EST PAR ICI. 

Plus d’infos, lire nos billets précédents.

Exceptionnellement, pas de politique aujourd’hui. Une double ration a été servie hier ici même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*