Réforme Territoriale : sortir du roman administratif et du militantisme de la départementalisation.

Share Button

Dans L’impossible rêve français, on faisait le constat d’un découpage à la hache sans consultation préalable. On aurait dû préciser « à la hache administrative ».

Extrait : « Quand on voit comment la réforme territoriale s’est faite en chambre, sans consulter qui que ce soit, le Prince a décidé, comment espérer ? Hervé Morin en a parlé dans son discours de clôture de la convention de l’UDI, samedi dernier, s’étonnant de ce qu’on ait opéré une fusion des régions sans avoir consulté les habitants qui ont une autre histoire à raconter que celle de ce découpage à la hache, sans consultation préalable. Vous vous souvenez, n’est-ce pas, que la consultation était une méthode de gouvernement annoncé par le candidat Hollande. Mais ça c’était avant.

Le débat sur le découpage régional éclaire l’angle mort de la conception de ce projet. En lieu et place d’une véritable ré-organisation, on est placé devant un raisonnement d’une simplicité étatique chronique : un simple élargissement, un peu comme si on se contentait d’étirer un élastique en longueur ou en hauteur. C’est que le défaut de méthodologie a impacté la proposition : au lieu de s’enfermer et de procéder selon son formatage partisan et forclos, il fallait au préalable ôter la camisole de force administrative, partisane et militante pour entendre les acteurs et les citoyens, saisir les parcours de vie et les trajectoires de coopération et de circulation pour redessiner une carte qui ne soit ni régionalisée par en haut ni départementalisée par en bas (1). Il fallait se sortir des contraintes administratives et aller vers une véritable territorialisation. En clair, capter les énergies et s’y appuyer pour proposer une nouvelle carte et accepter que certaines régions disparaissent au profit des Territoires représentant des bassins de vie authentiques.

Faire preuve d’originalité et de changement. C’était cela la promesse.

On nous dit :  les départements ne pourront pas changer de région. « Ça aurait ouvert des débats sans fin, chaque département aurait souhaité être rattaché à telle autre région, on n’allait plus en finir », explique André Vallini. Des fusions, donc, mais pas de démembrement. C’est la faiblesse du projet. Son simplisme qu’on confond avec la simplification. Il a un côté figé et transitoire. Il faut sortir du roman administratif pour un roman des Terroirs, des Fonds Culturels et des Patrimoines en partage. Probablement que la région PACA pouvait éclater, car il existe une véritable continuité spatiale entre Lyon et Marseille jusqu’à l’ouverture sur l’Espagne. Mais comme on dit, ne pas s’étirer jusqu’à l’infini, d’une part, et dans le même temps, ne pas s’arrêter aux frontières régionales d’avant.

(1) La carte administrative de la France. Prochaines élections régionales en 2015.

 

Plus d’infos.

Lire le débat dans le Nouvel Obs. CARTES. Nouvelles régions, acte 2. Des ajustements, mais lesquels ?

Lire aussi les objections de la Newsletter de Michèle Bonneton, Députée de l’Isère (9) sur cette réforme territoriale qui loupe la territorialisation = la vie des territoires et fait dans la précipitation, sans prendre le temps de la concertation obligatoire et préalable des élus et des citoyens.

QUID DES GASPILLAGES ADMINISTRATIFS. Réforme territoriale : les 8 gaspillages les plus fous – Depuis 30 ans, le millefeuille des collectivités locales a engendré un monstre. Musées, aéroports, autoroutes… : passage en revue des pires doublons, gabegies et gouffres financiers. (L’Obs)

 

 BRASIL 2014

Dans l’actualité du Mundial, il suffisait de demander aux Africains de faire un peu plus pour qu’hier, le Ghana et le Nigéria jouent collectif et pressent le but adverse. Bien. Dommage pour la Bosnie à qui on a refusé un but clair : il n’y avait pas de hors jeu. Le juge de touche  bigle, c’est clair. Tous les favoris peinent, on verra plus clair au prochain round des quarts, car l’Argentine sans Messi, ça devient caillou et hier l’Allemagne a souffert face au Ghana : cela n’était pas prévu. Mais bon, c’est le sport et c’est la vie.

On verra si l’Algérie se hissera au niveau de la Corée du Sud ce soir. Lire ce qu’en pensent les Algériens dans El Watan. Algérie – Corée du Sud (ce soir à 20h) : Tout un peuple vous attend !

La Palme d’Or de ce Mundial, pour le moment, est la coiffure de Balotelli qui fait fureur.

 

UMP. 2012, l’année maudite à effacer.

Un prêt du groupe parlementaire au parti en 2012 ?  Comment dire sinon que « tout ce qui n’est pas interdit par la loi est autorisé ». Sous la forme interrogative, cela aurait pu être un excellent sujet d’examen.

 

—————————————————-

LE LENDEMAIN – VIVA ALGERIA ! 4-2

                                                                              

 

Des supporters convaincus posent pour Nous, durant le match visionné en séance publique et en partage.

Des supporters convaincus posent pour Nous, durant le match visionné en séance publique et en partage.

Photos : Scène Publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*