Mariani est un crétin, un imbécile et un minable. Il devrait dégager de l’UMP.

Share Button

« L’Obscénité », une valeur en hausse.

Si l’UMP veut perdre des électeurs aux prochaines consultations électorales, qu’elle garde des députés aussi hors-sujet que Mariani et ses supporters au sein du parti. Une chose est d’être raciste et de le dissimuler au lieu de prendre sa carte au FN, comme Zeymour, l’autre crétin médiatique qui s’est fendu des remarques obscènes sur une France envahie par des hordes de pilleurs « bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains, qui dévalisent, violentent ou dépouillent. Une population française sidérée et prostrée crie sa fureur, mais celle-ci se perd dans le vide intersidéral des statistiques. » – Alire dans Gentside.

Un Juif errant d’origine qui lave plus France que France, il faut l’entendre et le voir pour y croire. Le crétinisme à l’état pur. Je m’excuse auprès des Juifs du monde du terme générique, car les cons sont une espèce partagée dans toutes les sociétés, française ou pas. Qu’est-ce que le CRAN a à foutre avec ce type d’indigestion biliaire. C’est du temps perdu. Qui Zeymour peut-il convaincre avec de tels bobards ? Les convaincus du FN qui le sont déjà et qui ont droit de cité comme tout le monde ? Doit-on rappeler deux faits parlants à Zeymour ? Les plus grands voleurs et bandits de tous les temps sont les banquiers. De quelle nationalité sont-ils ?

Deux, parmi ceux qui plébiscitent l’Etat providence, 75% appartiennent à la catégorie la plus aisée des Français – Info captée dans le débat du soir de BFM qui a inspiré le titre de cet article. Qui sont-ils ces plus aisés ? Sont-ils Kosovars, Maghrébins, Africains ou Juifs et consorts ? L’Etat protège la rente en France. Qui sont ces rentiers qui « dévalisent, violentent ou dépouillent » le peuple de France ? Les Juifs et consorts. Donc, qu’il laisse tomber, car il fait partie d’une race de pilleurs historiquement estampillés. Encore une fois, je fais mes excuses à l’internationale Juive. Je m’étais promise de ne plus m’exprimer ainsi, au nom de la paix.

Mais revenons à Mariani et à BFM et à son débat de ce Jeudi intéressant sur plusieurs points. BFM ou itélé, vous vérifierez. D’abord, la différence d’ordre générationnel était frappante et le constat de l’arnaque des soixante-huitards qui ont profité de tout et laisseront la dette aux générations suivantes. Génération 68, génération d’irresponsables et d’égoïstes. Génération service public aussi, contrairement à la nouvelle génération, plus en phase avec le Libéralisme et avec VGE.

Marie Noelle Lienemann a parlé de la sinistrose de l’âge de VGE, un peu comme pour disqualifier son constat d’une société déculturée et nourrie aux émissions faciles de la télé où tout est éloge de la paresse voire de la lenteur. Marie Noelle Lienemann, la sénatrice, s’est positionnée comme Jauresienne face à l’Orléaniste qu’est Giscard. Ce à quoi la représentante de l’UMP a répondu en disant que toutes ces étiquettes ne disaient rien aux citoyens : social-démocrate, libéral, Jaurès, etc… Ce sont, au mieux, des refuges et, au pire, des espèces de miroirs qui renvoient au soi ou à l’entre-soi. C’est nous qui commentons. Du coup, on se parle à soi-même ou aux alter-ego du cercle.

Il a aussi été question du nouveau style de communication de Hollande qui se distancie de lui-même, un peu comme s’il était observateur, commentateur et spectateur de son action. Il s’exclut de ses propos et nous dit que « si on sort de l’Europe, on sortira de l’Histoire ». On = la France. Un on inclusif qui met en arrière-plan son action et sa volonté voire sa force de changer le cours de l’Histoire.

Lorsque la question a été posée aux invités : une élue UMP,  Marie Noelle Lienemann, un Ecrivain et un Producteur – je ne vous donne pas les noms, sinon je tue le suspense. Il faut aller regarder – ce producteur a tout de suite coupé net le jeune Ecrivain dans une démonstration impossible. Mariani est un crétin. On parle de 200 filles enlevées au Nigéria (226 sur 276, les autres ayant réussi à s’échapper) et qu’il faut ramener et l’autre nous répond par des élucubrations sur l’esclavage. Où est le rapport ? Et puis ce mec est un récidiviste : on l’a vu en Irak parader aux côtés de Saddam, il est vrai que le père Le Pen était également un des amis du Seigneur de Bagdad. Le pétrole rapporte beaucoup d’amis et le fric c’est chic, n’est-ce pas ? Donc, Mariani est un FN planqué à l’UMP et qui n’a pas le courage de son idéologie Zeymourienne.

On parle d’un crime de l’humanité, l’enlèvement de 2oo filles et l’autre fait de l’humour : « L’Afrique n’a pas attendu l’homme blanc pour pratiquer l’esclavage », écrit-il dans un tweet. Qui a incriminé l’homme blanc ici ? L’homme blanc est concerné, à un autre niveau, dans la gouvernance du pays, dans la gestion des matières premières. Je renvoie ce député Mariani à la Chaîne Parlementaire qui a rediffusé le documentaire sur la Françafrique qui montre bien comment Paris, sous le Général de Gaulle, et jusqu’aujourd’hui, garantit aux présidents africains l’impunité et l’immunité électorale, dès lors que ceux-ci se montrent dociles à l’égard de la préservation des intérêts de la France en Afrique. Les accords de défense comportaient une clause secrète à cet effet : garantie d’une présidence à vie aux Chefs d’Etats africains en échange de la mise à disposition du pétrole, de l’uranium, du manganèse, du cuivre, bref de toutes les matières premières.

Boko Haram a commencé à sévir au Nigéria, pour cela.

Après, la secte a dérivé vers le crime direct et les enlèvements. C’est toujours la stratégie du combat qui continue. On a entendu dire par un expert en France que Boko Haram se servait de ces enlèvements pour recruter, en offrant en prime aux hommes pauvres la possibilité d’avoir une femme gratis. La dot leur ayant été épargnée, ils seront éternellement reconnaissants. Sauf qu’ils auront des enfants. Et ça change tout. Se marier et être terroriste c’est contradictoire. Lorsqu’on se marie, on est dans un projet d’avenir. Terroriste, c’est une vie dans l’éphémère. Mais, admettons que « tirer un coup avec une vraie femme », ne serait-ce qu’une fois dans sa vie, vaut tellement le coup, qu’on peut mourir après, comme avec l’accouplement des mantes religieuses.

Le Chef de Boko Haram a déclaré que les filles seraient traitées en esclaves, car mariées de force et/ou vendues. Plusieurs scénarios sont imaginables y compris le bluff et les enchères. Ca fait partie de la guerre psychologique. Derrière Boko Haram, il y a la marque d’Al Qaida. D’ailleurs, ils annoncent qu’ils peuvent frapper les US dorénavant ; signe de leur développement.

Chez CNN, un ancien médiateur entre le groupe terroriste et le gouvernement Nigérian a eu ces mots : Boko Haram et les Talibans ont la même stratégie : ils sont contre l’éducation des filles et se servent d’elles comme instrument de chantage et de terreur. Prise de guerre et boucliers.

Où est l’Afrique ? Comme toujours aux abonnés absents, devant l’Histoire. C’est toute la question de l’Intégration Africaine qui est reconvoquée ici.

L’homme Blanc, Mr. Mariani est au Nigeria actuellement – la France, la Grande Bretagne et les USA plus la Chine – car il porte une grande part de responsabilité dans cette situation. Ceci pour une raison simple : le monde est exactement ce qu’il a voulu qu’il soit. Le Nigéria, ex colonie britannique et pays de Elf France qui s’est ouvert à la Chine et dont les habitants vont majoritairement aux States, est un condensé de ce monde où cohabitent les milliardaires et les zonards. Au demeurant, un millionnaire a promis de créer des emplois, à la pelle, dans le Nord du Nigéria où Boko Haram sévit.

La pauvreté non l’esclavage ; les inégalités sociales, de condition et territoriales, l’absence de cohésion sociale et les inégalités de chances plus une corruption endémique et un laxisme étatique, voilà quelques unes de causes de ce drame Nigérian. Bien entendu, dans la chaîne des pauvretés, on peut trouver de l’esclavage. Mais on parle ici de terrorisme. Et on ne joue pas avec cela. Député de la République ?

 

Proxénétisme médiatique et humanitaire à l’honneur

Sinon, je n’ai pas échappé, chez BFM, au désir de Trierweiller de parler à Hollande de la situation de Haïti. Oh Oh ! Pour les arrivistes de l’humanitaire, voici une info majeure : Bill Clinton est celui qui gère un fonds international d’aide à Haïti et a récolté des fonds pour cela. Si Hollande veut savoir, il n’a qu’à demander à Bill Clinton ou à son staff. Et s’il veut voir, il n’a qu’à y aller ou à missionner quelqu’un à l’Elysée.

Qu’est-ce que je vous disais pas plus tard qu’hier ? On se sert maintenant de l’humanitaire, comme on l’a fait pour Paris Match pour prendre un mari et maintenant pour renouer avec son ex ? Le trottoir politique a de beaux jours devant lui. Mais dites-moi, mes amis, Ségolène serait-elle entrain de se réconcilier avec le père de ses enfants ? Le vaudeville au sommet de l’Etat continue. Combien de temps va durer ce cirque et ce mélange obscène des genres ?

« Je fais savoir que je mets fin à la relation qui me liait à Mme Trierweiller ». Quelques mois plus tard, le magazine proxénète, Paris Match, nous remet ça. A moins que les humanitaires s’y mettent également. Auquel cas, on aura tout vu ou tout compris. Enfin. Il faut lire VGE, « fini le temps des vacances permanentes ».

A propos de VGE et de l’humanitaire prétexte.  Lire notre billet d’hier.

A Lundi. Bon pont de la Victoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*