CONSEIL D’ETAT ET TRIERWEILLER. J’ACCUSE L’ETAT EN FRANCE DE RACISME ET D’ABUS DU POUVOIR ET D’AUTORITE.

Share Button

HOLLANDE-GAYET : ET MAINTENANT QUE VA FAIRE LE PRESIDENT ? VALERIE TRIERWEILLER RENTRERA-T-ELLE CHEZ ELLE OU A L’ELYSEE ?

COMBIEN DE TEMPS ENCORE POUR SAUVER LES APPARENCES ? 

Hospitalisée pour une grande fatigue après avoir appris que son concubin président la trompait. Ouais, ça c’est pour les enfants. Un an au moins que l’histoire dure et à en croire Mme Royal, ces deux-là se connaissent depuis sa campagne, en 2007 ; soit 2 ans environ après l’autre rencontre Valérie/Hollande. 2011-2013, ça va faire 2 années pleines d’idylle dont la dernière intensément au point que le Président a choisi de passer la  nuit du nouvel an avec Gayet. C’est très révélateur. Apparemment, ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre. Valérie ne peut pas dire que, pour une telle soirée, elle ne savait pas où Hollande était allé. Tout seul. Surtout qu’il a passé successivement deux nuits dehors, ces jours là.

Qu’est-ce qui la rend malade alors, puisqu’elle le savait et ne le découvre pas Vendredi ? Pour que Hollande en soit rendu à porter un casque à la Daft Punk, je reprends une expression de itélé d’un débatteur et tous ces risques, c’est qu’il est amoureux à fond la caisse et est prêt à tout. Dans ces conditions, la logique veut qu’on aille à la rupture avec Valérie. En gros, Valérie aurait souhaité continuer à sauver les apparences à l’Elysée. J’ai regardé Arte hier soir et au cours d’un reportage vu que la femme d’un Ministre de la République Française avait tué un Directeur du Figaro qui voulait publier les photos des frasques extraconjugales de son époux. C’est la tradition en France. Mais elle s’y opposait vigoureusement. Elle s’est rendue à son bureau et pan pan. Elle a été acquittée. La preuve que la France n’a pas changé. C’était tant pis pour la presse et le révélateur infâme et tout bon pour le pouvoir. Le premier qui dira la vérité sera exécuté.

D’où ces cris hypocrites qui condamnent Closer. Il faudra savoir, soit on est pour le changement et des méthodes et des comportements de voyous qui doivent cesser d’être la norme en République, soit on ne l’est pas et on ne crie pas haro sur le statu quo. La contradiction introduite par le peuple aliéné de France dans le jeu politique doit elle aussi cesser. Celle qui consiste à vouloir tout et son contraire. A vouloir l’exemplarité et l’opacité. A vouloir le libertinage et le respect des femmes. A vouloir le désordre amoureux et de la vie privée comme si ce désordre n’avait aucune incidence sur la vie publique et le comportement public ; ce qui est évidemment difficilement tenable.

Au sommet de l’Etat, certaines choses ne doivent pas être tolérées. Cette résignation consistant à dire qu’après tout, chacun peut avoir autant de femmes qu’il le souhaite et à refuser la polygamie, c’est-à-dire l’officialisation de cet état de faits, est étonnante. Ce non sens qui refuse la polygamie alors qu’on accepte l’homosexualité, en invoquant les droits civiques. Eh bien, à ce compte-là, on a droit à autant d’épouses et d’époux que désiré ; puisque chaque groupe peut obtenir que ses revendications puissent devenir des lois ; transformant ainsi les républiques en républiques du cul. Ceux qui disent que Hollande n’est pas marié à Valérie donc, il peut la tromper sont des machines de coeur. Les sentiments ça se respecte. Cf le discours de Charlie Chaplin (voir vidéo dans l’article de World Class « Hollande l’Infidèle »).

Allons-nous assister à un mariage à l’Elysée ? Prochainement ? Ou a une rupture fracassante suivie du remplacement de la première concubine par la deuxième ?

Réponse : mardi.

CONSEIL D’ETAT ET DIEUDONNE. « AUCUNE CENSURE A PRIORI » DIT FILIPPETTI. ET A POSTERIORI ? 

  Dans cette affaire, Dieudonné perd 20 spectacles. Quel est le coût de la perte et de l’opération des coupeurs de la parole ? Il n’a plus le droit d’exercer. L’Etat l’a condamné au silence. Coût du préjudice de l’interdiction de travailler et d’exercer librement son métier ?  Il faudra faire un calcul serré et demander des réparations deux fois plus importantes en dommages et intérêts de l’argent détourné par des mesures barbares, iniques et cyniques ; pour ne pas dire sauvages. Sans compter que la décision du Conseil d’Etat intervient dans un délai si rapide que l’Avocat de Dieudonné ne peut pas être prêt à plaider pour défendre son client. L’Etat d’urgence et la procédure d’exception invoqués sont sans fondements. Il n’y avait pas le feu à la Maison France. Tout était calme. Parfaitement calme. L’ordre régnait.

Et la Ministre de la Culture vous dit « aucune censure à priori ». Je crois ici que j’ai oublié de comprendre le français, lorsque je lis cela. Il ne doit avoir de censure ni à priori, ni à posteriori, dans une République digne de ce nom.

Le Conseil d’Etat n’a pas jugé, il a exécuté un Homme sur la place publique pour crime de lèse majesté à l’égard des Juifs. Le crime : l’humour. Depuis quand l’humour est un crime ? J’ai lu ici et là que, l’humour est un crime, lorsque certains se sentent insultés ; un peu comme si, au nom de l’humour, on insultait son voisin. Le genre même de raisonnement qui nous égare, car si on le suit, tout le monde peut se plaindre et on police la pensée et l’art et l’écriture. Encore une fois, la limite c’est la Justice et l’Autocensure de l’artiste, au-delà et en-deçà du débat. Qu’est-ce que vous croyez ? Les artistes s’autocensurent et sont des gens responsables, comme vous et moi. Par ailleurs, n’est pas artiste qui veut, mais qui peut. Trop facile de critiquer, assis sur sa petite Normalité.

Pour comprendre pourquoi le Conseil d’Etat ne s’est pas gêné, il faut déjà savoir que le Conseil d’Etat est à la fois Juge et partie. Ce qui en droit est disqualifiant d’office. Si un Gourou au gouvernement décide, sachant que le dernier mot lui revient, la Constitution est bafouée, l’Esprit des Lois avec. Ci dessous un extrait d’une page double des « Conseillers de l’Etat » parue dans notre magazine papier en Juillet 2003. Le magazine avait été réalisé avec les élèves d’un Lycée de Villefontaine auprès desquels j’intervenais en qualité d’Intervenant Extérieur, mandaté par la Région RA dans le cadre d’un dispositif qui s’appelait « Permis de Réussir ».

Au passage, vous noterez que la Procédure d’Exception concerne la Cour de Justice de la République. Rien devant le Conseil d’Etat n’est exceptionnel, à moins qu’on ait créé une jurisprudence pour la circonstance. Abus de pouvoir avéré. Vice de Procédure formel.

A propos du magazine,  après la publication, nous avons transmis le magazine à toutes les institutions pour ajustements. La CJR avait envoyé une précision et une modification.  Vous affinerez la recherche.

Ce document a été réalisé pour les élèves des Lycées et les étudiants quel que soit le niveau ainsi que les familles, dans le cadre d’une action « Politique de la Ville » qui m’a value tous les déboires et difficultés possibles. J’ai éprouvé l’arbitraire de la loi des institutionnels dans ma chair et ce sont des choses qui restent gravées dans la mémoire, sans boire du café qui, d’après une étude, accroît la mémoire. J’ai voulu porter plainte et j’ai demandé conseil à un Avocat proche de la Mairie de Lyon. Ce Conseil m’a écrit pour me dire que la chose avait peu de chances d’aboutir, la majorité des Avocats du droit public étant pratiquement sous contrat avec l’organisme. Bref, entre les lignes, il fallait lire que Goliath aurait raison de moi. Je n’étais pas encore David, à ce moment-là.

Mais, de cet épisode, je retiens et J’ACCUSE l’Etat en France d’être profondément raciste, coupable

d’abus d’autorité et d’arbitraire dans ses jugements,

d’action en bande organisée, conséquence de la mutualisation des partenaires dans le dispositif de financement mis en place par l’Etat pour filtrer les « intrus » et que, plusieurs associations et individus ayant été victimes de cette brutalité d’une gouvernance autocratique,

l’Etat de France est un Etat Délinquant et Multirécidiviste qui a organisé sa propre Impunité sur la base de la Force et non du Droit.

L’Etat Français avance comme un Homme casqué, sans coeur, prêt à écraser toutes les règles, toutes les lois et tous les citoyens sur son passage. En cela l’image d’un Président casqué en Daft Punk est symbolique à plus d’un titre. Daft Punk inscrit le squelette en creux dans tous ses messages musicaux comme technologie du crime glacé, exécuté par des automates avec la précision du laser. La spécificité de ce crime est qu’il ne laisse pas de sang : en même temps qu’il cisaille, il glace et congèle la cicatrice, en sorte que le sang n’a pas le temps de couler, pris dans la glace.

Certains déguisements sont aussi des miroirs de l’âme et de l’esprit. Le masque ou le casque n’est qu’un autre Soi-même et renseigne sur notre Identité profonde : celle non avouée. Il dit exactement qui nous sommes. La vie des Institutions d’un Etat est le Miroir de cette Nation.

Pour ceux que cela intéresse, Lire les détails  ici et ma bio là.

 

 

 

Le magazine est disponible ici.

 

Valls peut toujours aboyer, il ne trompe personne avec ses procès d’intention comme seul à valoir et l’inquisition avec. Valls est mort politiquement.  Ce n’était qu’un Pantin de Foire. Alors, il essaie de s’accrocher comme quelqu’un qui se noie et qui agite les bras dans tous les sens s’accrochant à tout pour ne pas couler à pic immédiatement. Retarder l’échéance de la noyade, c’est à cela que sert Dieudonné pour le moment. Valls: « Dieudonné M’bala M’bala est sous surveillance ». (l’Express) – Vous avez dit « aucune censure a priori » et a posteriori ? La lente et longue agonie du PS est en marche. Elle ressemblera à celle de son mentor Ariel Sharon, qui a quitté ce monde, quelque part à Tel-Aviv. Shalom.

 

 

RETOUR SUR TRIEWEILLER ET SUR LA REPUBLIQUE DU CUL AVEC LE PARISIEN

  La Parisien écrit ceci : « Le président et sa compagne ont passé ensemble le réveillon du 31 décembre au pavillon de la Lanterne, à Versailles, en compagnie des ministres Manuel Valls et Michel Sapin et de l’acteur Gérard Jugnot.«  Les artistes ne sont jamais loin des banquets républicains. Doit-on croire le Parisien qui répète comme un artiste français au banquet républicain ce que le gouvernement mensonger et l’entourage d’Arsène Lupin de la french girl à l’Elysée dit alors même que Closer par qui la réalité est arrivée, au moment où le Parisien et tous les autres médias qui devaient faire leur travail collaboraient gaiement,  écrit ceci noir sur blanc :

Cette fin d’année, l’agenda présidentiel leur a permis (à Hollande et à Gayet) de passer presque deux nuits consécutives ensemble : celle du 30 au 31 décembre et celle du 1er au 2 Janvier. Au petit matin du 31 Décembre, le garde du corps du Président est même venu leur apporter des croissants. Et ils ont pu passer le 1er Janvier au soir ensemble… Reste que tous deux le savent : ces nuits à l’arraché n’auront qu’un temps. L’Express relevait récemment que « le Président s’aménageait de plus en plus souvent des escapades discrètes dans la capitale ». « Il s’exfiltre de la résidence présidentielle, parfois par la grille du Coq, située au fond du parc. Des sorties qui affolent sa sécurité », soulignait le magazine. Et qui ne pourront plus rester secrètes très longtemps… (Closer)

Nous en concluons donc que LE DON D’UBIQUITE DE HOLLANDE EST PHENOMENAL.

En clair, Hollande a pu – et il faut mettre un conditionnel à tout ceci  – être présent pour la forme le 31 Décembre au pavillon de la Lanterne (témoins à l’appui – témoins plus que douteux) pour finir dans le lit de Gayet le même soir, à 5 mn de l’Elysée. Et Trieweiller n’en savait rien. Il faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des Idiots.

 

Trierweiller savait, mais la honte du déshonneur et l’ambition dévorante qui l’a conduite là où elle est en piétinant une famille, celle de Mme Royal, auxquelles il convient d’ajouter la nouvelle mission humanitaire inventée pour tromper l’ennui à l’Elysée (prison dorée a dit Michelle Obama à propos de la Maison Blanche, mais elle au moins ne va pas jouer les humanitaires de récupération) l’ont obligée à faire semblant. Elle la journaliste qui ignorait les ragots de Paris sur la liaison, qui peut y croire ? Au demeurant,  Humanitaire, n’est pas simplement une représentation, comme ces Ambassadrices de l’UNESCO, nommées pour faire vitrine de la Mode. Humanitaire est une Essence. On ne le découvre pas sur le tard, sauf pour les rois de la récup, qui s’en servent comme d’un parachute doré, pour la fin du mandat.

Extrait forum de l’article du Parisien via Yahoo.

  • Dyonisos  •   Elle devait bien se rendre compte qu’il n’était pas dans le lit au milieu de la nuit,c’est difficile a imaginer

 

Aller à l’Elysée était donc un plan de carrière et un strapontin pour une Gloire éternelle. Usurpations en cascades. Humanitaire de mes fesses. Encore une qui va se servir de l’Afrique pour sa promo et son business en foire. Action contre la faim et beh on crève de faim en France déjà. Avant d’aller parader à l’étranger et de jouer les supérieurs et les Samaritaines institutionnelles, pour récolter les lauriers de la gloire, ces humanitaires feraient mieux de s’occuper déjà des sans abris chez eux et des pauvres égarés et isolés ainsi que de leurs Vieux abandonnés comme des chiens galeux par la société et leurs enfants. Tout un chantier laissé vide. C’est vrai, là il n’y a pas de titres de gloire et des voyages à l’étranger. Il n’y a qu’ingratitude des mains dans le cambouis.  Il est vrai aussi que pour l’Impérialisme Occidental, les Etats paient ces humanitaires pour accroître leur domination et leur espionnage sur l’Afrique.

 

La bonne nouvelle, c’est que le monde est en train de changer, l’Afrique avec et beaucoup de ces rapaces qui vivent sur le dos de l’Afrique sont sur le départ : l’Afrique réglera ses problèmes avec les Africains et les  coopérations que l’Afrique choisira, non celles qui lui seront imposées de l’Extérieur, par la force de l’argent et d’une diplomatie marquée du sceau de l’hégémonie, à l’instar de l’arnaque des humanitaires financées par l’Occident qui parasitent l’Afrique plus qu’elles ne l’aident à s’émanciper et à se prendre en main. 

Ne serait-ce que pour venger l’affront de Hollande à Royal à New York aux Nations Unies, la première année de son mandat : un père qui refuse de serrer la main à la mère de ses 4 enfants, sous ordre de Trierweiller, rien que pour cela, Ségolène est vengée. Et ça fait plaisir. C’est le retour de bâton de la méchanceté personnifiée et de l’amour excessif du pouvoir qu’on exerce sans foi ni loi. Pour les pleurs, genre elle est invitée chez les Obamas le 11 Février, etc… les raisons pour lesquelles elle s’est damnée, je vous laisse le soin de les commenter. L’imposture ne trompe pas longtemps et ne dure qu’un temps. La page est tournée, d’une manière ou d’une autre.

A propos de parachute doré, Anne Hidalgo est en course pour la Mairie de Paris, grâce au même procédé. Héritage de Hollande encore.

Faut-il souligner que le Président était déjà sorti seul pour aller à une Fnac soit disant pour acheter une vidéo « Black swan ». Déjà, une stratégie pour tromper son monde. Déjà, la liaison avec Gayet. Faut pas prendre le monde pour des cons et continuer à propager des mensonges au prétexte que l’entourage trouble et opaque dit que… Les journalistes ne sont pas des roquets. Ils ont l’obligation de recouper les informations et d’avoir une mémoire et un historique. La simple répétition fait d’eux des chiens couchés. Image désastreuse.

Pour la journée, extrait du forum de l’article du Parisien sur yahoo. Anyjo  •  

Même cocu je reste, la situation est trop bonne mais, heureusement que tous les cocus ne font pas 5 jours d’hospitalisation : le deficit de la sécu serait abyssal.

 

A PROPOS DU JURY DU CONSEIL D’ETAT QUI A RENDU UNE  PARODIE DE JUSTICE 

 

Extraits forum article Yahoo.

Bernard Stirn, le Président de la section contentieux du conseil d’état qui a rendu le jugement d’interdiction contre le spectacle de Dieudonné, est un haut magistrat juif, frère d’Olivier Stirn, lui-même membre du comité directeur de l’association France-Israel… on pouvait se douter que Dieudonné avait peu de chances de gagner dans cette parodie de justice.

« Il est logique que le VP (c’est comme ça qu’on dit), confronté au déferlement de commentaires ignorants dans un pays à très faible culture juridique et judiciaire »

Merci de nous traiter d’ignorants, juridiques, mais nous savons bien ce que veut dire liberté d’expression
Nous savons aussi que le geste de le quenelle, n’ a de sens nazie antisémite que parce qu’un juif l’a déclaré,
Nous avons bien que le racisme, la Loi Gayssot qui condamne un discours raciste ou anti sémite, est une loi liberticide.
Nous savons aussi qu’une vérité n’a pas besoin d’une loi pour être reconnue.
Nous avons bien compris que le conseil d’état comprend en son sein juifs, au moins deux Klarsfeld et Stirn , on aimerait avoir la liste et connaitre aussi les francs maçons qui s’y trouvent , certainement vous même monsieur Sauvé.
Nous avons bien compris que les membres sont nommés par le gouvernement, choisis chez les hauts fonctionnaires , les anciens d l’Ena,etc, que vous souhaitez sauver votre place de favorisé à l’abris de toute difficulté,
Nous avons compris que vous êtes le symbole de la parodie de démocratie.
Alors cessez de nous prendre pour des idiots, le mépris du peuple est aussi une technique de manipulation.
Votre mépris, n’égalera jamais le mien envers vous, non pas pour une méconnaissance quelconque qui peut être pardonnable, personne n’a la science infuse , mais pour l’individu immoral, pourri , vénal soumis puant d’autosatisfaction que vous êtes..
Si c’est à ça que sert le conseil d’état, autant en faire immédiatement l’économie , et , sans chômage et sans retraite .

Voilà comment les colons ayant réussi à coloniser la France lui chient dessus. N’oubliez pas en Mars, Tout recommence. La dératisation DES RATS D’EGOUTS suivra partout où cela est nécessaire et impérieux et Dieu seul sait combien la France est infestée d’une certaine pestilence. C’est celui qui avait annoncé qu’il viendrait foutre le bordel au spectacle de Dieudonné, un avocat de merde, Klarsfeld, qui la ramène et qui siège au Conseil d’Etat. Le pyromane se transforme en Juriste. Principe de déguisement juif, sur le modèle des bandits de grands chemins de la même espèce déguisés en philosophes pour mieux dissimuler leurs crimes de sang.

Les mêmes, Valls en tête, qui mettent en doute les intentions de Dieudonné qui leur doit repentir. Qui sont-ils ? La colonisation de la France c’est fini. Qu’ils se le disent. La liberté est totale ou ne l’est pas ; il n’y a de restrictions de libertés ou de flickage de celle-ci qu’au travers d’une décision d’une Justice non partisane et non avec cette parodie de Justice à laquelle on a assisté en France. Il est temps de casser ce Jugement des Maîtres Queue.

 

On se moque de qui dans cette affaire!!!! Arno Klarsfeld est juge et partie. Il appelle au trouble public pour provoquer des violences durant les spectacles de Dieudo (ce qui est clairement une incitation à la haine…) et il enfile son costume de conseiller d’Etat (payé 7.500 euros par moi quand même) pour interdire les représentations… C’est une honte pour la France. Le Conseil d’Etat est partisan et corrompu, il ne sert plus à rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*