Mandela. Mort d’un Héros Epique Noir.

Share Button
Mandela est décédé dans sa maison à l’âge de 95 ans. Son histoire s’écrit depuis comme celle d’une Epopée Fantastique, où la souffrance se confond avec le Sublime dans le stoïcisme opposé par le Héros. Au bout du compte, la délivrance : la libération de prison, pour grandiose qu’elle est, reste mineure en comparaison des 27 ans passés en prison, pour défendre un Idéal.
Un idéal pour lequel il se disait prêt à mourir, au moment de son arrestation et pour lequel il s’est dit prêt à vivre à sa sortie de prison.

Mandela est immortalisé depuis très longtemps, en particulier, depuis que l’Afrique du Sud a été galvanisée, portée par la magie Mandela et a remporté la Coupe du Monde de Rugby, alors que, sur le papier, c’était un Tigre de Papier, comme dirait l’autre.

Les dirigeants de l’apartheid pensaient la même chose lors de son arrestation. 27 ans après, c’est Respect, Monsieur le Président.

Ce n’est qu’un aurevoir.

Lire aussi Mandela, 95 years. Death of a Black Epic Hero.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*